La fosse sceptique du LancetGate


  • FrançaisFrançais
  • EnglishEnglish

  • Le LancetGate montre une montagne d’excréments dans la publication scientifique qui n’en finit pas de montrer une bureaucratie en blouse blanche.


    Le LancetGate montre une montagne d'excréments dans la publication scientifique qui n'en finit pas de montrer une bureaucratie en blouse blanche.

    Comme je le disais dans Malheureuse Chlochlo, la rage et la fureur s’empare des braves gens quand ils voient les putes en blouse blanche, détruire la santé comme bien commun pour 30 actions en bourse. Un bidon d’essence pour tout cramer et repartir de zéro. L’étude sur la Chlochlo est un sac d’excréments. La majorité des données sont fabriqués, comme quoi, des bureaucrates, qui remplissent simplement des colonnes d’Excel, n’est pas loin de la réalité.

    Les données sont mélangés en ne tenant aucun compte de l’historique des patients. Les méthodes de statistique semblent avoir été manipulés par des singes, ayant bu une bouteille d’absynthe. En gros, c’est de la grosse merde, faite par des métèques escrocs sans aucun scrupules, corrompus jusque dans leurs couilles par Big Pharma. Car oui, Surgisphere, la fameuse société qui a fournit les données de dizaines de milliers de patients, qui auraient crevés la gueule ouverte à cause de la Chlochlo, n’existait pas avant mars 2020.

    C’est gros même pour des teubés que nous sommes, car oui, c’est comme ça que les putes en blouse blanche, nous considèrent, pour oser nous balancer une telle merde en espérant qu’on allait l’avaler comme une oie bien grasse qu’il faut gaver d’infos au maximum pour qu’elle soit plus délicieuse à la dégustation. The Lancet, fils de pute devant l’éternel gilet jaune, a finit par se tortiller le cul en disant que l’étude avait une Expression of Concern.

    Toi, qui n’y connait rien en publication scientifique, je t’explique Expression of Concern. Tu viole une femme et tu te pointe devant le tribunal où on t’accuse, avec ton engin à l’air, dégoulinant de lait concentré, en clamant : “Mais je suis innocent“. Une Expression of Concern est une merde de la pire espèce. Mais vous savez où est le véritable problème ?

    Comme je l’ai souvent dit, je suis vulgarisateur scientifique depuis 5 ans et pour moi, ce type d’étude totalement pourrie de a à z, c’est juste un mardi. C’est pourquoi j’ai abandonné ces merdes parce que 99,99 % des études dans les revues sont du même acabit. Des bureaucrates qui lèchent le cul d’autres bureaucrates pour avoir les subventions de l’Etat. Le est une fosse sceptique. Plus on nettoie et plus on a de la merde qui sort par tous les trous. Mais toute la science est comme ça, car à chaque fois, elle s’en sort sans une égratignure. 1000 morts à cause du sang contaminé et vous en tirez avec le sourire.

    La véritable gangrène de la science est le manque de sanctions. Dans un monde normal, l’étude n’aurait jamais dû passer l’évaluation, ce qui montre que les évaluateurs du Lancet sont tout aussi corrompus. Quand vous voyez que les citations de papiers scientifiques, font l’objet d’une véritable ferme avec des auteurs qui se citent entre eux pour se promouvoir, on se dit qu’ils n’ont rien à envier aux instagrameuses beautés.

    Ensuite, quand on a découvert que l’étude était pourrie, elle aurait dû être rétracté dans la seconde. Mais nada. N’oubliez pas que c’est The Lancet qui avait publié l’étude montrant le lien entre vaccin et l’autisme et qu’il a fallu 10 ans pour être rétracté. L’anti-vaccination a provoqué 10 fois plus de morts que le Covid.

    Ensuite, les 4 métèques chercheurs auraient dû être exclus du secteur académique définitivement. En fait, s’ils sont praticiens, ils doivent être rayé de l’Ordre des Médecins. Et enfin, les universités, les hopitaux et les institutions qui les ont employés, ne doivent plus recevoir le moindre centime de subvention ou d’aide. Bien sûr, ils iront se prostituer chez Big Pharma, mais au moins, les contribuables ne paieront pas d’études qui les tuent à petit feu. Car quand vous détruisez une étude sur un traitement, vous tuez des personnes aussi directement qu’avec une balle dans la tête.

    N’importe quelle personne normale subirait des sanctions s’il commettait un petit crime. Tu vole des pâtes pour nourrir ta famille, 6 mois de prison. Mais que de véritables crevards puisse dégueuler sur la science, alors qu’ils sont fondamentalement des parasites de la société, ils s’en tirent à bon compte avec le sourire.

    Cramez-les tous autant qu’ils sont !

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur web depuis 2009 et webmestre depuis 2011. Je suis également un blogueur dans la vulgarisation scientifique et la culture.

    Je m'intéresse à tous les sujets comme la politique, la culture, la géopolitique, l'économie ou la technologie. Toute information permettant d'éclairer mon esprit et donc, le vôtre, dans un monde obscur et à la dérive. Je suis l'auteur de deux livres "Le Basilic de Roko" et "Le Déclin".

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

    Font Resize
    Contrast