L’Union européenne est compréhensible uniquement par la prostitutionalisation


  • FrançaisFrançais

  • Quand certains tentent de comprendre le fonctionnement interne de l’Union Européenne, soit ils deviennent fous, soit ils se cassent à toutes jambes. C’est parce que leur prisme de compréhension est totalement contradictoire par rapport à la nature même de ce qu’est devenue l’Union européenne. Considérez l’UE comme une prostituée et tout deviendra limpide.


    Quand certains tentent de comprendre le fonctionnement interne de l'Union Européenne, soit ils deviennent fous, soit ils se cassent à toutes jambes. C'est parce que leur prisme de compréhension est totalement contradictoire par rapport à la nature même de ce qu'est devenue l'Union européenne. Considérez l'UE comme une prostituée et tout deviendra limpide.

    Beaucoup de valeureux freluquets nous ont dit qu’ils allaient réformer l’. Qu’ils allaient la casser de l’intérieur et carboniser la . Et quelques années plus tard, ils se sont tous enfuis. Soit, ils ont été dégouté de la politique pour toujours, soit ils sont devenus des adversaires acharnés de l’Union Européenne dont je fais partie depuis plusieurs années.

    Pendant toutes ces années de l’, la législation a donné le tournis à tous les manèges du monde entier. Lundi, on est contre, mardi, on est pour, mercredi, on est anti-pour et jeudi, on est pour, mais anti-pour dans certaines conditions. Toutes ces lois contradictoires de l’Union européenne s’expliquent simplement par les lobbys. C’est une évidence pour certains, mais ils sont loin de la vérité.

    Dire que l’Union européenne est gangrené par les lobbys revient à faire une distinction entre l’organisation et le . Alors que c’est la même entité. L’Union européenne est un à siège tournant où chacun va pousser sa loi du moment qu’il est en place. Et c’est pour ça qu’il faut comparer l’Union européenne à une prostituée.

    Le métier d’une prostituée peut paraitre étrange à première vue, mais cela dépend de votre niveau de normalité. Mais tout le monde comprend le concept, vous payez de l’argent et elle vous fait ce dont elle a envie.”Qui paie commande”. Si vous demandez à une prostituée de vous être fidèle (dans son métier), alors ce serait une anomalie. Elle ne peut tout simplement pas le faire, car c’est la nature même de son métier de se vendre au plus offrant, quelle que soit les conditions.

    L’Union européenne est la même chose. Ceux qui considèrent que l’Union européenne prend des décisions absurdes, la juge par le principe de la fidélité. Considérez-la comme une entité au plus offrant et vous comprendrez chacune de ses décisions. C’est pour ça qu’elle vous parait constamment schizophrénique en légiférant sur le noir et le blanc en même temps.

    Pour moi, le meilleur exemple de la prostitutionalisation de l’Union européenne s’est produit le 25 juillet 2018. Une date qui m’a fait passer d’europ-sceptique à haino-sceptique. Depuis des mois, l’UE débattait pour légiférer sur l’utilisation de la technologie CRISPR pour les NBT (New Breeding Technologies). Des nouvelles semences génétiquement performantes, plus sûres et une arme essentielle pour lutter contre le changement climatique. Tous les pays ont autorisé rapidement les NBT, les Etats-Unis, la Chine (qui est pourtant anti-OGM), l’Australie, l’Angleterre (ça été le premier acte de Boris Johnson en tant que Premier ministre).

    Mais la France, obscurantiste dans ses fondements, a décidé de demander une interdiction totale des NBT via une plainte de la Confédération paysanne. Une espèce d’organisation de parasites et de branleurs bio XXL. L’affaire a terminé devant la Cour de Justice de l’Union européenne (CJUE) qui a tranché que les NBT sont comme des OGM, et donc, interdits dans tout le territoire de l’Union. Qu’on dise non à ce type de technique, c’est un choix de chaque peuple. Et si les peuples européens veulent passer pour des arriérés mentaux, eh bien, grand bien leur fasse !

    Mais là où la prostitutionalisation de l’Union brille comme une donzelle sous la lune est que le 26 juillet 2018, Trump annonce un accord bilatéral gigantesque avec l’UE de plus de 60 milliards de dollars incluant des produits agricoles comme le soja. Et évidemment, c’est du soja OGM. C’est à dire qu’en l’espace de 24 heures, l’Union européenne interdit les semences génétiquement modifiées par ses propres producteurs et le lendemain, ouvrir grand la bouche comme une bonne p…, afin d’avaler des millions de tonnes d’OGM.

    Les OGM américains sont les meilleurs et les plus sûrs au monde et la question n’est pas de les rejeter ou non. Sauf que les lobbys des agriculteurs américains a frappé à la porte de l’UE le lendemain où le lobby bio français avait aussi frappé à sa porte. Et comme une bonne p…, l’UE a dit oui aux deux. Dans une perspective de prostituée, les deux décisions, interdire et autoriser des semences génétiques est tout à fait limpide.

    Quand on dit que l’Union européenne est totalement conne, c’est faux, car on la juge par des principes comme étant normaux comme la démocratie, l’état de droit et la souveraineté des peuples. L’UE n’est pas là pour défendre qui que soit à part sa propre classe de parasites. Car la question se pose, d’où vient l’origine de cette prostitutionalisation ? En 20 ans, l’UE s’est transformé en l’une des pires bureaucraties au monde. Des parasites qui alimentent un super organisme parasite, au détriment des peuples qui l’ont construit dans un idéal qui était bien pourri à la base.

    Dans une bureaucratie, chaque agent corrompu travaille surtout pour ses propres intérêts. Mais par un mouvement de masse, cet intérêt devient collectif par la force des choses. Si vous voulez que votre salaire reste à 15000 euros par mois, alors il est évident que tous vos collègues, issus du même terreau parasitaire, vont vouloir la même chose.

    On pourrait arguer que l’UE est dicté par les Schleus. Ils sont aux principaux poste-clés et ils tentent de tirer leur épingle du jeu. Mais ils ne contrôlent la totalité du processus. Du moment que leurs intérêts sont saufs, ils se foutent du reste. Aujourd’hui, l’Europe est incontestablement aux odeurs de l’Allemagne Eternelle. Mais la classe bureaucratique est bien plus vaste, composée de cosmopolites dont l’amour commun est la haine de leurs nations respectives.

    Ce mélange de filsdeputerie, de grand banditisme et d’une mécanique rationelle de prostitutionalisation nous fait réellement comprendre la nature de l’Union européenne. Et il n’y a pas de solutions ou de réformes possibles à part un bon bucher ou des décapitations de masse. Le bal des zombies sera terminé et tout le monde rentrera chez soi.

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur web depuis 2009 et webmestre depuis 2011. Je suis également un blogueur dans la vulgarisation scientifique et la culture.

    Je suis d'abord un fan avant d'être un blogueur culturel. Mais par la suite, j'ai commencé à proposer mes articles sur les séries TV et les films ainsi que l'univers de la culture en général. J'ai été contributeur culturel de plusieurs plateformes, mais j'ai décidé d'apporter ma touche personnelle sur les films et les séries TV à travers ce blog.

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

    Font Resize
    Contrast