Faire sa veille dans la rédaction web


  • FrançaisFrançais

  • La veille dans la rédaction web vous permet de ne pas être à la ramasse par rapport aux évolutions du secteur. On vous montre comment faire.


    Publicités

    La veille dans la rédaction web est aussi essentielle que d’être bon dans vos textes. Si vous utilisez des techniques de rédaction datant de 10 ans, disons que le client sera surpris, mais dans le mauvais sens.

    La veille permet à la fois d’adapter votre écriture pour le web tout en restant au courant ce qui marche auprès des lecteurs sans oublier l’indispensable veille SEO.

    Les tendances intemporelles dans la rédaction web

    Écriture pour le web (concise et claire)

    La rédaction pour le web doit être concise, claire et précise. Cela signifie que les phrases et les paragraphes doivent être plus courts et l’utilisation de titres et de sous-titres est importante pour aider à structurer le contenu et à le rendre plus lisible.

    Les phrases plus courtes ne signifient pas de textes plus longs. Car il y a ce vieux mythe qui circule encore dans la veille dans la rédaction web qu’après Google Panda, Google aime les contenus de 2000 mots. Et c’est ce que je dis dans mon livre qui est que si c’est le cas, alors l’équation E = mc² est un mauvais contenu !

    Tout dépend des besoins du client, certains veulent quelque chose qui frappe très rapidement, mais j’ai déjà eu des clients qui m’ont demandé des textes bien brodés.

    Utilisation de données et de chiffres pour étayer les arguments

    Dans les pays pauvres, 78 % des rédacteurs web n’arrivent pas à gagner leur vie avec ce métier. C’est pour montrer dans veille dans la rédaction web que les données et les chiffres peuvent aider à rendre vos arguments plus convaincants et à donner de la crédibilité à votre contenu.

    De la même manière, 81 % d’entre vous, qui auront lu cet article, penseront que j’ai inventé ce chiffre de 78 %. Oui, il est plus élevé puisqu’il avoisine 80 %… Petite astuce de campagne, donnez des chiffres précis et non arrondis. J’aurais pu dire 75 %, mais le fait d’avoir un chiffre précis donne l’impression d’une recherche très poussée.

    Utilisation de médias dans sa veille de rédaction web

    Les médias tels que les images, les vidéos et les graphiques peuvent rendre votre contenu plus attrayant et plus facile à comprendre. Mais il faut les utiliser avec parcimonie. Au fil des ans, j’ai appris à m’en passer et vous le voyez avec ces articles sur la rédaction web que je ne mets pas d’images.

    Je pense que c’est une règle mentale qui persiste dans sa veille dans la rédaction web, en oubliant que le lecteur s’en fout un peu. Après, si on peut mettre des infographies ou des jolis tableaux, pourquoi pas. La vidéo est plus intéressante dans le cas où vous avez un format vidéo de votre texte. C’est une recette gagnante dans les contenus culinaires.

    Optimisation pour les moteurs de recherche (SEO)

    Pour que votre contenu soit visible sur les moteurs de recherche, il est important de le optimiser en utilisant des mots-clés pertinents et en respectant les bonnes pratiques de référencement naturel.

    Généralement, si vous êtes un rédacteur web débutant, c’est la première chose qu’on vous a appris. Les mots-clés, les sous-titres, les phrases en gras, etc.

    Faire sa veille dans la rédaction web

    Définissez vos objectifs de veille dans la rédaction web

    Que souhaitez-vous apprendre ? Quels sujets vous intéressent ? En définissant vos objectifs de veille, vous pourrez cibler vos recherches et vous concentrer sur les informations qui vous sont utiles.

    Cela vous permet de créer une liste de sites web ou de comptes de réseaux sociaux qui vous tiendront au cours des dernières évolutions de votre secteur.

    Utilisez plusieurs sources

    Ne vous limitez pas à une seule source d’information dans votre veille dans la rédaction web. Recherchez des informations sur différents sites et réseaux sociaux pour avoir une vue d’ensemble la plus complète possible. Petite astuce, le web anglophone est 56 % plus grand que le web francophone. Et donc, apprenez à traduire les mots-clés pour trouver des petites perles.

    Il y a des textes exceptionnels que j’ai réussi dans ma carrière en trouvant une information dans un vieux site web qui n’a pas été mis à jour depuis des années, mais qui était très pertinent. On est davantage dans la documentation, mais cette dernière fait partie de la veille.

    La documentation est votre source d’inspiration. Ne soyez pas un ayatollah de l’orthographe, mais un véritable puits de connaissance. Vous voulez un exemple, regardez les vidéos d’Idriss Aberkane pour voir comment il peut hypnotiser son public en allant chercher des informations totalement hétéroclites et en les connectant à son sujet.

    Oui, c’est un génie et oui, il faut travailler avec acharnement, mais vous comprenez l’idée.

    Soyez organisé dans votre veille dans la rédaction web

    Créez des dossiers ou utilisez des outils de gestion de marque-pages pour ranger vos sources et les retrouver facilement par la suite. C’est la même chose pour vos tâches de rédaction web. Dans mon répertoire professionnel, j’ai encore des textes que j’ai écrit en 2010 ! Cela vous permet de ne pas partir en vrille si vous avez plusieurs clients en même temps.

    Et surtout, il arrive que qu’un client vous commande des textes à plusieurs mois d’intervalle. Mais entre-temps, vous avez déjà écrit beaucoup et vous avez oublié le style que vous aviez utilisé pour ce client.

    Le fait de relire les textes que vous avez écrit pour lui, vous permet de vous dire : “Ah ! C’est le mec et son site de Smartphones avec un angle sur les chatons” (Je le jure, j’ai eu un client comme ça).

    Faites-vous aider (pas par un psy)

    Il peut être difficile de suivre toute la veille dans la rédaction web. N’hésitez pas à vous faire aider par des outils de veille ou à suivre des experts dans votre domaine pour rester au courant des dernières tendances.

    Cependant, ne tombez pas dans le piège de suivre un veilleur qui suit un autre veilleur, etc. Dans la mesure du possible, vous devez vous informer directement à la source. Si vous faites une veille SEO, essayez de trouver les meilleurs blogs dans ce domaine et ne vous laisser pas parasite par un tsunami d’informations inutiles.

    Personnellement, je n’utilise pas les réseaux sociaux pour faire ma veille. Mais j’ai une liste de flux RSS et de sites en favoris et ça me suffit largement pour ne pas être à la traine. Par exemple, un site comme SEObook n’écrit qu’une ou deux fois par an, mais je vous garantit que vous allez l’écouter.

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur web depuis 2009 et webmestre depuis 2011. Je suis également un blogueur dans la vulgarisation scientifique et la culture.

    Je m'intéresse à tous les sujets comme la politique, la culture, la géopolitique, l'économie ou la technologie. Toute information permettant d'éclairer mon esprit et donc, le vôtre, dans un monde obscur et à la dérive. Je suis l'auteur de deux livres "Le Basilic de Roko" et "Le Déclin".

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *