Storytelling : l’art de captiver et de convaincre sur le web


  • FrançaisFrançais

  • Storytelling : apprenez à utiliser l’art de la narration pour booster votre communication digitale. Exemples de marques inspirantes.


    Publicités

    Le storytelling est une technique de communication qui consiste à promouvoir une idée, un produit, une marque, etc., à travers le récit qu’on en fait, pour susciter l’attention, séduire et convaincre par l’émotion plus que par l’argumentation¹.

    Le storytelling est devenu un outil incontournable du marketing digital, car il permet de créer un lien fort et durable avec les internautes, de se différencier de la concurrence et de renforcer son image de marque.

    Mais comment faire un bon storytelling ? Quels sont les éléments clés d’une histoire captivante ? Quels sont les exemples de marques qui ont réussi à utiliser le storytelling pour booster leur notoriété et leur chiffre d’affaires ?

    Comment faire un storytelling ? Les étapes à suivre

    Pour élaborer un storytelling efficace, il faut respecter certaines étapes et règles. Voici les principales :

    Définir son objectif

    Avant de se lancer dans la rédaction d’une histoire, il faut se poser la question : quel est le but de mon storytelling ? Quel message je veux faire passer ? Quelle action je veux inciter chez mes lecteurs ?

    Par exemple, si vous voulez vendre un produit, votre objectif peut être de montrer ses bénéfices, de raconter son origine, de créer un sentiment d’urgence ou de rareté, etc.

    Connaître son public cible

    Pour toucher les bonnes personnes avec votre histoire, il faut savoir à qui vous vous adressez. Quels sont les besoins, les envies, les problèmes, les rêves de votre audience ? Quel est son profil démographique, psychographique, comportemental ? Quels sont ses centres d’intérêt, ses valeurs, ses opinions ?

    Ces informations vous permettront de choisir le ton, le style, le vocabulaire et les arguments adaptés à votre public. Vous pourrez également personnaliser votre histoire en utilisant des exemples concrets, des témoignages ou des anecdotes qui parleront à vos lecteurs.

    Trouver le fil rouge

    Une histoire doit avoir une structure logique et cohérente. Il faut donc définir le fil rouge qui va guider votre récit du début à la fin. Le fil rouge peut être une question, une problématique, une promesse, un défi, etc.

    Par exemple, si vous voulez raconter l’histoire de votre entreprise, votre fil rouge peut être : comment j’ai créé ma société à partir d’une idée simple et innovante ? Ou encore : comment j’ai surmonté les obstacles pour réaliser mon rêve d’entrepreneur ?

    Respecter la règle des 3 actes

    Une histoire classique se compose de trois actes : l’exposition, le développement et la résolution. Chacun de ces actes a une fonction précise dans le récit :

    • L’exposition présente les personnages principaux, le contexte et l’enjeu de l’histoire. C’est le moment où vous captez l’attention du lecteur en lui donnant envie d’en savoir plus.
    • Le développement met en scène les péripéties, les conflits et les rebondissements qui vont rythmer l’histoire. C’est le moment où vous créez du suspense et de l’émotion chez le lecteur en lui faisant vivre des situations intenses.
    • La résolution apporte la solution, le dénouement et la morale de l’histoire. C’est le moment où vous convainquez le lecteur en lui montrant comment vous avez atteint votre objectif, comment vous avez résolu le problème ou comment vous avez tiré une leçon de votre expérience.

    Utiliser les techniques narratives

    Pour rendre votre histoire plus vivante et plus attrayante, vous pouvez utiliser différentes techniques narratives, telles que :

    • Le point de vue : il s’agit de choisir qui raconte l’histoire. Vous pouvez opter pour la première personne (je), la deuxième personne (tu) ou la troisième personne (il, elle). Le choix du point de vue va influencer la manière dont le lecteur va s’identifier au narrateur ou aux personnages.
    • Le dialogue : il s’agit de faire parler les personnages entre eux ou avec le narrateur. Le dialogue permet de dynamiser le récit, de faire passer des informations, de révéler la personnalité des personnages et de créer du contraste ou de l’humour.
    • La description : il s’agit de donner des détails sur les lieux, les personnages, les objets ou les actions. La description permet de créer une atmosphère, de susciter des images mentales, de renforcer l’immersion du lecteur et de souligner des éléments importants.
    • L’anecdote : il s’agit de raconter un fait divers, une expérience personnelle ou un événement marquant. L’anecdote permet d’illustrer un propos, de capter l’attention du lecteur, de créer de la proximité et de renforcer la crédibilité.

    Storytelling exemple : 5 marques qui ont su raconter des histoires captivantes

    Storytelling : apprenez à utiliser l’art de la narration pour booster votre communication digitale. Exemples de marques inspirantes.

    Pour vous inspirer, voici quelques exemples de marques qui ont su utiliser le storytelling pour se démarquer et séduire leur public.

    Delsey : le video storytelling vu près de 9 millions de fois sur YouTube

    Delsey est une marque française spécialisée dans les bagages. Pour promouvoir sa gamme de valises connectées Pluggage, elle a réalisé une vidéo intitulée « What matters is inside » (ce qui compte est à l’intérieur).

    Cette vidéo raconte l’histoire d’un homme qui part à la recherche d’une valise perdue contenant un cadeau très précieux pour sa compagne. Au fil de son périple, il va rencontrer des personnes qui vont l’aider à retrouver sa valise et à se rapprocher de sa bien-aimée.

    La vidéo joue sur les émotions du spectateur en lui faisant vivre une aventure romantique et pleine de rebondissements. Elle met également en valeur les fonctionnalités des valises connectées Delsey, comme le traçage GPS, la balance intégrée ou le verrouillage à distance.

    La vidéo a été vue près de 9 millions de fois sur YouTube et a remporté plusieurs prix.

    Apple : le storytelling au service d’un sujet complexe

    Apple est une marque connue pour son innovation et son design. Pour expliquer comment fonctionne sa puce M1, qui équipe ses nouveaux ordinateurs Mac, elle a choisi d’utiliser le storytelling sous la forme d’une bande dessinée.

    Cette bande dessinée met en scène un personnage nommé Mac qui part à la découverte des secrets de la puce M1. Il va rencontrer différents personnages qui vont lui expliquer les avantages de cette puce, comme sa vitesse, sa puissance, son autonomie ou sa sécurité.

    La bande dessinée utilise un ton humoristique et des illustrations colorées pour rendre le sujet plus accessible et plus ludique. Elle permet également à Apple de se positionner comme une marque experte et pédagogue.

    Michel et Augustin : le storytelling ancré dans l’ADN

    Michel et Augustin est une marque française qui propose des produits alimentaires gourmands et naturels. Depuis sa création en 2004, elle mise sur le storytelling pour se faire connaître et fidéliser ses clients.

    Elle raconte son histoire sur son site web, ses réseaux sociaux, ses emballages ou ses newsletters. Elle se présente comme deux amis qui ont quitté leur job pour se lancer dans l’aventure entrepreneuriale avec une idée simple et innovante : fabriquer des produits bons et sains avec des ingrédients de qualité.

    Elle partage ses coulisses, ses réussites, ses échecs, ses projets, ses valeurs et sa vision. Elle adopte un ton décalé, authentique et complice avec ses consommateurs. Elle les invite à participer à son aventure en leur proposant des défis, des jeux, des recettes ou des visites de son “bananeraie”. Elle crée ainsi une communauté engagée et fidèle autour de sa marque.

    Veja : l’engagement au cœur de l’histoire

    Veja est une marque française qui fabrique des baskets écologiques et équitables. Elle se distingue par son engagement social et environnemental, qu’elle met en avant dans son storytelling.

    Elle raconte son histoire sur son site web, en expliquant comment elle a créé un modèle économique alternatif, basé sur le respect des producteurs, des travailleurs et de la planète.

    Elle détaille les origines, la composition et le processus de fabrication de ses baskets, en mettant en lumière les acteurs qui participent à leur élaboration. Elle montre ainsi la transparence, la traçabilité et la qualité de ses produits. Elle sensibilise également ses consommateurs aux enjeux du développement durable et de la consommation responsable.

    Picard : une célébration continue de sa communauté

    Picard est une marque française spécialisée dans les produits surgelés. Pour renforcer son lien avec ses clients, elle a mis en place une stratégie de storytelling basée sur la célébration de sa communauté.

    Elle utilise notamment son compte Instagram pour partager les photos, les témoignages et les recettes de ses clients, en les mettant à l’honneur avec le hashtag #picardetmoi. Elle crée ainsi du contenu généré par les utilisateurs (user generated content), qui valorise la diversité, la créativité et la gourmandise de sa communauté.

    Elle encourage également ses clients à interagir entre eux, à s’entraider et à s’échanger des astuces culinaires. Elle instaure ainsi un climat de confiance, de proximité et de convivialité autour de sa marque.

    Conclusion

    Le storytelling est une technique de communication puissante, qui permet de raconter une histoire pour faire passer un message, susciter une émotion et inciter à l’action. Pour réussir son storytelling, il faut respecter certaines étapes et règles, comme définir son objectif, connaître son public cible, trouver le fil rouge, respecter la règle des 3 actes et utiliser les techniques narratives.

    Le storytelling peut prendre différentes formes et s’adapter à différents supports, comme le texte, la vidéo, l’image ou le son. Il peut servir à promouvoir un produit, une marque, une entreprise ou une idée. Il peut aussi avoir différents objectifs, comme vendre, informer, divertir ou sensibiliser.

    Le storytelling est un outil efficace pour se démarquer sur le web, car il permet de créer un lien fort et durable avec les internautes, de se différencier de la concurrence et de renforcer son image de marque. De nombreuses marques ont su utiliser le storytelling pour booster leur notoriété et leur chiffre d’affaires.

    Et vous ? Avez-vous déjà utilisé le storytelling dans votre rédaction web ? Quels sont vos conseils ou vos exemples préférés ? N’hésitez pas à nous en faire part dans les commentaires ci-dessous !

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur web depuis 2009 et webmestre depuis 2011. Je suis également un blogueur dans la vulgarisation scientifique et la culture.

    Je m'intéresse à tous les sujets comme la politique, la culture, la géopolitique, l'économie ou la technologie. Toute information permettant d'éclairer mon esprit et donc, le vôtre, dans un monde obscur et à la dérive. Je suis l'auteur de deux livres "Le Basilic de Roko" et "Le Déclin".

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *