Wifi Public : Arrêtés pour ne PAS avoir espionné leurs clients


  • FrançaisFrançais
  • EnglishEnglish

  • A Grenoble, 5 gérants de bar ont été arrêté. Leur crime ? N’avoir PAS espionné leurs clients. Dictature en France, c’est désormais un pléonasme.


    A Grenoble, 5 gérants de bar ont été arrêté. Leur crime ? N'avoir PAS espionné leurs clients. Dictature en France, c'est désormais un pléonasme.
    Publicités

    Ainsi, on apprend que 5 gérants de à Grenoble ont été arrêté pour n’avoir PAS espionné leurs clients. Il faut tourner et retourner cette question existentielle dans tous les sens pour comprendre que désormais, vous allez en prison si vous n’espionnez pas vos semblables. Ces bars proposaient une connexion publique et selon une vieille loi, votée par la droite rance, elle oblige toute entité à enregistrer les données de ses utilisateurs. Adresse IP, date et heure de connexion, sites visités, nom d’utilisateur et mot de passe entrés, tout le tintouin.

    Selon cette loi, dont la stupidité ne peut pas être que la somme de tous les faibles d’esprit en France, quelqu’un, moral ou physique, est considéré comme un FAI du moment qu’il fournit une connexion à ses clients. Cela revient à dire que si quelqu’un meurt d’alcoolisme, le patron d’un bar est son meurtrier !

    Et les amendes peuvent aller très loin, car pour une personne morale, elle est de 75 000 euros et pour une entreprise, c’est de 375 000 euros. La France compte autant de lois liberticides que d’habitants au mètre carré. La plupart du temps, ces lois sont ignorés. Mais quand le moment de la dictature vient, avec un gouvernement et un système qui se décompose dans sa propre putréfaction, alors on sort tout ce qu’on peut pour matraquer les citoyens.

    En sachant qu’il faut faire le contraire, bande de cons ! Des études montrent que lorsque vous chiffrez votre connexion avec un VPN, les clients se sentent plus en sécurité. Et en France, on punit ceux qui ne veulent pas espionner leurs propres clients. Et les mêmes trous du cul vont ensuite chanter et éructer “vie privée” dans tous les coins. L’hypocrisie dégouline par tous les pores de leur peau et de leurs autres trous. Pour les bars, c’est plus difficile d’être anonyme, car la plupart se connectent avec leur téléphone.

    Mais si on est dans un cybercafé, alors on peut utiliser une clé USB avec la distribution Linux Tails dessus. On branche la clé, on fait ce qu’on a faire avec la connexion et ensuite, on retire la clé et on ne laisse aucune trace sur la machine du cybercafé. La clé Tails est recommandé pour les personnes qui vivent dans les pays les plus tyranniques et les plus grands ennemis de la liberté d’expression et de la vie privée dont la France en fait désormais partie…depuis 2006.

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur web depuis 2009 et webmestre depuis 2011. Je suis également un blogueur dans la vulgarisation scientifique et la culture.

    Je m'intéresse à tous les sujets comme la politique, la culture, la géopolitique, l'économie ou la technologie. Toute information permettant d'éclairer mon esprit et donc, le vôtre, dans un monde obscur et à la dérive. Je suis l'auteur de deux livres "Le Basilic de Roko" et "Le Déclin".

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

    Font Resize
    Contrast