Étiqueté : Sanders



Un simulacre d'élection. Un véritable cirque entre Biden et Trump. Sanders a tenté de jouer le jeu des Démocrates et ces derniers l'ont crucifié une fois de plus. Trump ou Biden, les américains voteront pour un oligarque à 100 %. Cette élection aurait pu être historique, elle sera inutile. 0

L’élection à choix unique

Un simulacre d’élection. Un véritable cirque entre Biden et Trump. Sanders a tenté de jouer le jeu des Démocrates et ces derniers l’ont crucifié une fois de plus. Trump ou Biden, les américains voteront pour un oligarque à 100 %. Cette élection aurait pu être historique, elle sera inutile.

Des vieux, des vieilles, continuant à ressasser les mêmes idées. Des populations, vieillissantes, se réfugiant comme des insectes dans leur cocon. Tout sang neuf doit être écarté. Ils sont inexpérimentés, trop cons, trop ceci, trop cela. Les élections américaines nous donnent l'occasion de voir un énorme asile psychiatrique, craquant de tous les cotés où les gérontocrates semblent croire qu'on a encore quelque chose à foutre de ce qu'ils pensent. 0

Au pays des gérontocrates

Des vieux, des vieilles, continuant à ressasser les mêmes idées. Des populations, vieillissantes, se réfugiant comme des insectes dans leur cocon. Tout sang neuf doit être écarté. Ils sont inexpérimentés, trop cons, trop ceci, trop cela. Les élections américaines nous donnent l’occasion de voir un énorme asile psychiatrique, craquant de tous les cotés où les gérontocrates semblent croire qu’on a encore quelque chose à foutre de ce qu’ils pensent.

Demander la fin du capitalisme et appeler à un régime socialiste aux Etats-Unis, c'est comme demander aux israélites de reconnaitre le droit des palestiniens. C'est physiquement impossible. Et pourtant, une jeune génération, endettée jusqu'au cou avant même sa naissance, commence à lancer cet appel pour le plus grand dam et désarroi des faucons et des prédateurs démocrates et républicains aux Etats-Unis. 0

Le néolibéralisme a radicalisé tout une génération

Demander la fin du capitalisme et appeler à un régime socialiste aux Etats-Unis, c’est comme demander aux israélites de reconnaitre le droit des palestiniens. C’est physiquement impossible. Et pourtant, une jeune génération, endettée jusqu’au cou avant même sa naissance, commence à lancer cet appel pour le plus grand dam et désarroi des faucons et des prédateurs démocrates et républicains aux Etats-Unis.

Chris Matthews, chroniqueur sur la chaine MSNBC, est l'exemple typique du Baby Boomer, qui continue à radoter sur le passé et de la menace communiste. Une véritable momie vivante dont l'obsolescence est criarde devant les défis du monde actuel - Crédit : The Associated Press 0

Le crépuscule des Boomers

La génération des Baby Boomers continue de radoter sur le passé. Se lamentant de la popularité de socialisme aux Etats-Unis, considérant toute personne comme un communiste, dès qu’elle ébranle le statut quo de l’impérialisme américain. Une sorte de créature bralante, mangée par les mites, qui continue de glorifier sa victoire sur les soviétiques alors que la génération actuelle s’en bat les couilles, car elle n’était même pas né à cette époque.

Sanders est attaqué de toutes parts, que ce soit par les connards de démocrates et les pourris des républicains. Aucune chance pour qu'un candidat, avec un programme différent, puisse se frayer une place dans l'establishement américain, sclérosé jusqu'à l'écoeurement par le pourrissement et la corruption. 0

Les nouvelles règles du jeu

Sanders est attaqué de toutes parts, que ce soit par les connards de démocrates et les pourris des républicains. Aucune chance pour qu’un candidat, avec un programme différent, puisse se frayer une place dans l’establishement américain, sclérosé jusqu’à l’écoeurement par le pourrissement et la corruption.

Font Resize
Contrast