Madagascar : Motion de censure et magouilles politiques


  • FrançaisFrançais

  • Les députés ont voté une motion de censure pour dégager le gouvernement en place. Mais il suffit de dire à l’exécutif que cette motion n’est pas valide pour qu’elle ne passe pas. Les députés le font surtout pour empocher un gros chèque pour fermer leur gueule.


    Publicités

    Le mercredi 7 décembre 2022, les députés ont voté une motion de censure, 105 signatures alors qu’il en faut 102 pour la faire passer. Mais évidemment, on est à Madagascar où ce sont les magouilleurs qui font la loi et non la loi qui impose sa volonté aux magouilleurs. Christine Razanamahasoa a considéré que la motion n’est pas recevable, car c’est elle qui doit la déposer. C’est une stupidité sans nom, car une motion ne dépend pas de la présidente de l’Assemblée nationale, mais juste d’avoir le nombre de signatures nécessaires.

    Mais les députés n’ont pas voté cette motion de censure pour “défendre le peuple”. La légitimité dans ce pays est bafouée aux pieds depuis l’époque de la royauté et cela ne risque pas de changer. Non, ils envoient un message pour dire qu’ils attendent leur gros chèque pour les fêtes de fin d’année afin qu’ils ferment leur gueule. Les députés sont des parasites de la pire espèce, prêt à se prostituer pour 30 ariary.

    Je me souviendrais toujours de cette année où après le passage d’un cyclone, les députés avaient bloqué une aide aux sinistrés parce qu’on ne leur avait pas donné leur 4×4 ! Cependant, se prendre une motion de censure dans la gueule à 1 an de l’élection présidentielle est une sacré baffe pour le président Andry Rajoelina et son gouvernement.

    En sachant que ce sont les députés de son propre parti qui voulaient dégager le gouvernement. Le pire a été la réponse de ce dernier, car la déclaration du Conseil des ministres nous dit que Madagascar connait une crise sociale à cause du covid (sic) et de la guerre en Ukraine et qu’il fallait que tout le monde la boucle en se serrant la ceinture. Donc, les mecs sont en train de nous dire que c’est Vladimir Poutine qui est responsable de l’inflation, du manque d’industrialisation, de l’effondrement de l’agriculture, de lancer des projets à la con comme le téléphérique ou une autoroute en endettant le peuple malgache pour des décennies, en ayant l’une des pires insécurités de l’histoire ? Dis donc, le dos de Poutine est gigantesque.

    Un pays souverain et bien géré peut absorber les crises extérieures, un pays souverain ne se met pas à quatre pattes devant Bretton Woods pour quémander constamment de l’argent, un pays souverain ne fait pas le mariole en créant des effets d’annonces et surtout, un dirigeant digne de ce nom ne se trouve pas des excuses à la mords-moi-le-noeud depuis 5 ans parce qu’il manque de personnes compétentes autour de lui. Un bon dirigeant n’a pas être un expert en tout, mais il doit bien s’entourer et qu’est-ce qu’on voit quand on regarde l’entourage d’Andry Rajoelina, les pires parasites et incompétents qui existent. Sérieusement, on a quand même eu un débile comme Patrick Rajoelina comme Ministre des affaires étrangères, après ça, on pourrait mettre une chèvre crevée dans ce ministère, elle s’en sortirait mieux.

    Les députés ont joué les marioles pour avoir leur chèque et fermer leur clapet. Cependant, on voit une tendance d’enfermement sur soi dans le gouvernement et Andry Rajoelina va encore s’isoler parce qu’il n’y a pas de personnes fidèles autour de lui. Il n’y a que des arrivistes et des profiteurs. L’année 2023 va être compliqué.

     

    Madagascar : Entre crises perpétuelles et espoirs sans lendemain

    Si dans les cartes postales, Madagascar possède une image idyllique, faisant baver les occidentaux qui respirent de la brique à longueur de journée, la réalité est toute autre. Pauvreté, misère, famine, corruption, népotisme, autant de mots qui sont coupables des maux malgaches.

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur web depuis 2009 et webmestre depuis 2011. Je suis également un blogueur dans la vulgarisation scientifique et la culture.

    Je m'intéresse à tous les sujets comme la politique, la culture, la géopolitique, l'économie ou la technologie. Toute information permettant d'éclairer mon esprit et donc, le vôtre, dans un monde obscur et à la dérive. Je suis l'auteur de deux livres "Le Basilic de Roko" et "Le Déclin".

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *