Marriott à Madagascar, pourquoi faire ?


  • Français

  • L’arrivée de Marriott à Madagascar est salué par toute la presse bienpensante. Mais quel est l’intérêt d’hotels de luxe pour l’un des pays les plus pauvres au monde.


    Publicités

    Annoncé en grande pompe, la chaine d’hotel Marriott va construire deux hotels à Antananarivo en partenariat avec le groupe SIRR qui sont notamment dans le BTP avec l’enseigne ABC. Marriott est une marque d’hotel de luxe, très haut de gamme et 95 % de la population malgache est très pauvre. Quel est le putain d’intérêt ?

    Développer le tourisme haut de gamme, c’est bien, mais uniquement si le pognon reste ici. Marriott ne prête que son nom, c’est le groupe SIRR qui va construire les hotels et même ce groupe “local” va sans doute envoyer l’argent à l’étranger. L’inégalité que je décrivais récemment devient de plus en plus insupportable. Plus les malgaches meurent de faim, plus on a une indécence de l’argent sale et des magouilles avec une minorité de fils de pute qui baignent dans le luxe.

    De plus, cela ne m’étonnerait pas qu’il y a des dessous de blanchiment d’argent derrière ces projets, car le BTP et les casinos brassent d’énormes masses de cash sans attirer l’attention. Ce qui est intéressant est que les hotels de luxe poppent les uns après les autres, Novohotel, Carlton, Blu Radisson, Ibis, etc, mais leurs chambres restent vides la majorité de l’année et la maintenance de ces hotels doit couter la peau des fesses.

    Les oligarques et les chefs mafieux ont trouvé un moyen de faire pousser l’argent sur les arbres.

    Madagascar : Entre crises perpétuelles et espoirs sans lendemain

    Si dans les cartes postales, Madagascar possède une image idyllique, faisant baver les occidentaux qui respirent de la brique à longueur de journée, la réalité est toute autre. Pauvreté, misère, famine, corruption, népotisme, autant de mots qui sont coupables des maux malgaches.

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur web depuis 2009 et webmestre depuis 2011. Je suis également un blogueur dans la vulgarisation scientifique et la culture.

    Je m'intéresse à tous les sujets comme la politique, la culture, la géopolitique, l'économie ou la technologie. Toute information permettant d'éclairer mon esprit et donc, le vôtre, dans un monde obscur et à la dérive. Je suis l'auteur de deux livres "Le Basilic de Roko" et "Le Déclin".

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *