Madagascar prouve que le Covid-19 est une maladie saisonnière


  • FrançaisFrançais

  • Le nombre de cas en augmentation à Madagascar et de certains pays en plein hiver austral, laisse suggérer que le Covid-19 est une maladie saisonnière.


    Le nombre de cas en augmentation à Madagascar et de certains pays en plein hiver austral, laisse suggérer que le Covid-19 est une maladie saisonnière.
    Photo by L N on Unsplash

    Le nombre de cas du augmente chaque jour à alors que le pays a été épargné par la vague épidémique en Europe. Cette vague épidémique est une attaque à un seul coup. Et on ne pouvait pas dire si cette maladie deviendrait récurrente à chaque saison. Quand on écoute les explications de Raoult, c’est maintenant qu’il faudra surveiller si le Covid-19 est une maladie saisonnière. Car les nouvelles infections respiratoires commencent avec l’hiver austral qui commence dans l’hémisphère et donc, l’hiver dans le nord est le “second” hiver de l’année.

    Les données sont contradictoires, mais il est très net que des pays dans l’hiver austral ont rejoint la vague retardataire des pays touchés par la première vague. Ainsi, la Russie est en tête de peloton dans les nouveaux cas quotidiens (en moyenne 6000), suivi du Mexique, du Pakistan et du Bangladesh, de l’Iran et de l’Inde. Le Mexique doit sa vague aux Etats-Unis où des millions de connards d’américains ont fuis avant le confinement. Le Pakistan a été très touché au début, mais comme le Mexique, sa courbe en cloche est sur le point de se terminer. Ils devront passer 3 ou 4 semaines difficiles, mais je pense qu’ils ont fait le plus dur. Mais quand on regarde les courbes du Bangladesh et de l’Inde, ils sont dans la montée de la courbe ce qu’ils sont dans la saisonnalité du covid-19.

    Dans le cas de Madagascar, malgré une hausse très nette des cas (autour de 80 à 100 par jour), les données sont encore trop faibles pour désigner une tendance, mais disons que le pays est également sur la montée de la courbe. Donc, il faudra gérer cette maladie pendant tout l’hiver austral. A l’heure actuel, il y a 2300 cas pour 22 morts, ce qui fait à peine 1 % de mortalité. On est dans la moyenne et il ne faut pas paniquer. Le Covid-19 est comme une grippe, est-ce que vous paniquez quand tout le monde a la grippe ? N’oubliez pas que la grippe tue 500 000 personnes par an dans le monde.

    Un autre indice qui fait que le Covid-19 pourrait être sensible aux basses températures est que la majorité des régions de Madagascar n’ont pas le virus. Tuléar, Diégo, Majunga, Nosy-Be ou Sainte-Marie ont très peu de cas. Les villes les plus touchées sont Antananarivo et Tamatave… où les températures sont aussi très froides en ce moment. Par ailleurs, la totalité des premiers cas du Covid-19 à Madagascar sont venus de la France et de La Réunion et les frontières sont restés fermés pendant des mois. Ce qui fait que cette hausse qu’on voit ces derniers jours, ne peut pas s’expliquer par de nouveaux cas importés.

    Ou une autre possibilité est que le nombre de cas a toujours été élevé et que comme, maintenant, il y a des tests disponibles en grand nombre, alors on voit apparaitre de plus en plus d’infectés. Difficile à dire. Toutefois, on peut penser que le confinement a été décalé à Madagascar. On aurait dû le faire maintenant. Madagascar a confiné en même que l’Occident alors qu’elle n’avait que peu de cas. Si on reconfine maintenant, il y aura clairement moins d’enthousiasme. Le Tambavy CVO est distribué à grande échelle et il y a même maintenant des gélules qui sont proposés. Mais ce médicament à base d’artémisine n’est pas indiqué dans certains maladies, notamment de type infection rénale et cardiaque. Et la chloroquine est aussi rare dans le coin que de trouver une once d’intelligence chez Macron.

    Cette saisonnalité du Covid-19 devra être confirmés par des données de tous les pays qui subissent actuellement l’hiver austral. Ce qui est intéressant est que l’Australie qui a déjà subi sa vague épidémique, montre de nouveaux cas ces derniers jours. Si on a subi la vague, alors il y aura une immunité naturelle qui va s’installer environ pendant 2 ou 3 mois. La saisonnalité du covid-19 implique également que le virus pourrait revenir de plus belle dans les pays occidentaux en novembre et en décembre 2020. Ces pays devront se préparer dès maintenant et s’il ne passe rien, alors tant mieux. Mais sinon, ils risquent de subir un Remake de la grippe espagnole. Car dans cette dernière, c’est exactement ce qui s’est passé. La première vague a été mignonette, mais c’est la seconde qui a tué 50 millions de personnes.

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur web depuis 2009 et webmestre depuis 2011. Je suis également un blogueur dans la vulgarisation scientifique et la culture.

    Je m'intéresse à tous les sujets comme la politique, la culture, la géopolitique, l'économie ou la technologie. Toute information permettant d'éclairer mon esprit et donc, le vôtre, dans un monde obscur et à la dérive. Je suis l'auteur de deux livres "Le Basilic de Roko" et "Le Déclin".

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

    Font Resize
    Contrast