Cheneso : Désolation et manque de préparation


  • FrançaisFrançais


  • Publicités

    Paradoxalement, entre un cyclone et une tempête tropicale, je préfère le cyclone. Même s’il fait des dégats, il passe rapidement tandis qu’une tempête tropicale, c’est des trombes d’eau pendant des semaines. Cheneso a fait des dégats monstrueux et même si le gouvernement fait de son mieux, le “mieux” étant de demander l’aide internationale, il est temps d’avoir un plan national contre les cyclones.

    Pas un truc à l’arrache, mais la remise à niveau de toutes les infrastructures et les habitations pour résister aux dégats cycloniques. Madagascar est un habitué des cyclones, tous les ans, on s’en prend un dans la gueule et tous les ans, on doit reconstruire ce qui a été bâti. Malgré que le gouvernement ait dit que les régions sensibles ont été préparé et renforcé face aux cyclones, on se rend compte que cela ne change pas grand chose.

    Madagascar : Entre crises perpétuelles et espoirs sans lendemain

    Si dans les cartes postales, Madagascar possède une image idyllique, faisant baver les occidentaux qui respirent de la brique à longueur de journée, la réalité est toute autre. Pauvreté, misère, famine, corruption, népotisme, autant de mots qui sont coupables des maux malgaches.

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur web depuis 2009 et webmestre depuis 2011. Je suis également un blogueur dans la vulgarisation scientifique et la culture.

    Je m'intéresse à tous les sujets comme la politique, la culture, la géopolitique, l'économie ou la technologie. Toute information permettant d'éclairer mon esprit et donc, le vôtre, dans un monde obscur et à la dérive. Je suis l'auteur de deux livres "Le Basilic de Roko" et "Le Déclin".

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *