Champion de nutrition dans un pays de famine


  • FrançaisFrançais

  • La novlangue consiste à inverser le sens des mots. Donc, il est normal que le président de Madagascar obtienne le prix de champion de la nutrition alors qu’il y a 2 millions de personnes qui souffrent de famine dans le pays.


    Publicités

    Le président Andry Rajoelina s’est rendu à Washington et en faisant le mariole devant les occidentaux qui n’en ont rien à foutre de ce pays à part le piller via leurs multinationales, on lui a décerné une belle perle de verroterie. Il est désormais champion de la nutrition et c’est un sacre à la suite puisqu’il a déjà eu ce titre les années précédentes.

    Et ce, pendant que le gouvernement n’a fait que des annonces concernant la résolution de la sécheresse dans le sud, pendant que 2 millions de personnes souffrent de famine et près de 7 millions sont en insécurité alimentaire chronique. Mais le gouvernement malgache actuel ne vit que d’annonces, de belles poses dans les médias et tout le reste peut se casser la gueule.

    On est vraiment dans le dégueulis le plus abject quand on fait sa publicité sur le dos des plus pauvres et qu’on les laisse dans la merde, en apportant seulement quelques sacs de riz devant les caméras. Mais est-ce qu’on est vraiment étonné par rapport à tout ce qui se passe dans le pays ?

    Madagascar : Entre crises perpétuelles et espoirs sans lendemain

    Si dans les cartes postales, Madagascar possède une image idyllique, faisant baver les occidentaux qui respirent de la brique à longueur de journée, la réalité est toute autre. Pauvreté, misère, famine, corruption, népotisme, autant de mots qui sont coupables des maux malgaches.

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, average: 5,00 out of 5)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur web depuis 2009 et webmestre depuis 2011. Je suis également un blogueur dans la vulgarisation scientifique et la culture.

    Je m'intéresse à tous les sujets comme la politique, la culture, la géopolitique, l'économie ou la technologie. Toute information permettant d'éclairer mon esprit et donc, le vôtre, dans un monde obscur et à la dérive. Je suis l'auteur de deux livres "Le Basilic de Roko" et "Le Déclin".

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *