Cacao de Madagascar : Potentiel économique, mais largement sous-exploité


  • FrançaisFrançais


  • Publicités

    Le cacao est l’un des principaux moteurs économiques de Madagascar, contribuant à la survie de plus de 30 000 agriculteurs et 350 préparateurs opérant sur une surface de 30 000 hectares. Selon le Groupement des acteurs du cacao à Madagascar (GACM), 15 000 tonnes de cacao d’une valeur de 23 millions de dollars ont été exportées en 2022.

    Cependant, il y a un grand potentiel pour Madagascar de développer une filière industrielle sur le chocolat et d’autres produits transformés, permettant ainsi au pays de faire de l’industrie à rendements croissants.

    Actuellement, Madagascar ne fait que de l’exportation de matières premières, il est possible de multiplier les recettes d’argent en développant une filière industrielle sur le chocolat ou d’autres produits transformés.

    Cela permettrait à Madagascar de suivre la recette du succès des pays riches qui ont réussi à développer des industries à rendements croissants. Le développement de cette filière industrielle pourrait également créer des emplois et augmenter les revenus des agriculteurs, en plus de contribuer à la croissance économique globale du pays. Il est temps pour Madagascar de saisir cette opportunité pour un avenir économique plus stable et prospère.

    Madagascar : Entre crises perpétuelles et espoirs sans lendemain

    Si dans les cartes postales, Madagascar possède une image idyllique, faisant baver les occidentaux qui respirent de la brique à longueur de journée, la réalité est toute autre. Pauvreté, misère, famine, corruption, népotisme, autant de mots qui sont coupables des maux malgaches.

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur web depuis 2009 et webmestre depuis 2011. Je suis également un blogueur dans la vulgarisation scientifique et la culture.

    Je m'intéresse à tous les sujets comme la politique, la culture, la géopolitique, l'économie ou la technologie. Toute information permettant d'éclairer mon esprit et donc, le vôtre, dans un monde obscur et à la dérive. Je suis l'auteur de deux livres "Le Basilic de Roko" et "Le Déclin".

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *