Un tissu pour les jeans qui tue les coronavirus…


  • FrançaisFrançais

  • Tout le monde tente de profiter de la crise du coronavirus. Désormais, vous avez même des jeans, de l’entreprise HeiQ, qui prétendent combattre ce virus.


    Tout le monde tente de profiter de la crise du coronavirus. Désormais, vous avez même des jeans, de l'entreprise HeiQ, qui prétendent combattre ce virus.

    Les textiles ne sont pas le principal moyen de contamination du virus SarsCov-2, mais des études ont montré qu’il pouvait survivre sur les vêtements pendant diverses périodes. C’est pourquoi plusieurs entreprises envisagent de lancer des gammes de / anti-virus. Le denim étant l’un des tissus les plus utilisés pour les .

    En juin 2020, la société suisse a annoncé que son traitement Viroblock NPJ03 avait été testé contre la souche du virus SARS-CoV-2 et s’était avéré efficace à 99,99 %. Virpblock avait déjà été testé contre le 229E, une autre souche de virus de la famille des , mais ce dernier test a montré que la combinaison de sels d’argent avec une technologie de vésicule était également efficace contre le virus causant le Covid-19. HeiQ a depuis annoncé des collaborations avec plusieurs marques de jeans/denim pour créer des vêtements résistants au SarsCov-2.

    HeiQ affirme que Viroblock NPJ03 “neutralise les bactéries et les virus sur les surfaces textiles en quelques minutes. Les textiles ainsi équipés réduisent le taux d’infection de 99,99 %, ce qui arrête la transmission et la propagation de bactéries et de virus à travers les textiles.”

    Cela semble impressionnant, mais selon un communiqué de presse HeiQ, la désactivation du virus n’est pas exactement instantanée. Dans un test mené par des chercheurs de l’Institut Doherty, une concentration connue de virus SARS-CoV-2 a été mise en contact avec un traité avec Viroblock NPJ03 pendant 30 minutes, après quoi les mesures ont montré une réduction du virus SARS-CoV-2 de plus de 99,9%. On ne sait pas combien de temps il faut au traitement pour neutraliser le virus, mais cela prend apparemment moins de 30 minutes.

    “La confirmation de l’activité antivirale de HeiQ Viroblock contre le SRAS-CoV-2 est une étape importante. Ces données font partie de nos efforts continus pour aider à fournir aux textiles des niveaux plus élevés de protection contre les virus et contribuer aux efforts visant à atténuer la pandémie mondiale “, a déclaré Carlo Centonze, PDG de HeiQ.

    La technologie Viroblock peut être utilisée sur tous les types de fibres textiles, y compris les masques de protection, le linge de lit, les serviettes ou les vêtements de travail. Il est logique qu’il soit utilisé en première ligne de la lutte contre le virus SRAS-CoV-2, comme les vêtements des professionnels de la santé, mais les marques de mode apparemment décontractées s’y intéressent également.

    Les marques DL1961 et Warp+Weft ont déjà annoncé des collaborations avec HeiQ pour créer des lignes de jeans traités au Viroblock. Leur lancement est prévu pour octobre 2020. Le traitement spécial est appliqué sur le denim sous forme liquide pendant le processus de blanchissage pour fournir un assainissant et résistant aux germes. Il resterait sur les fibres traitées jusqu’à 30 cycles de lavage.

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur web depuis 2009 et webmestre depuis 2011. Je suis également un blogueur dans la vulgarisation scientifique et la culture.

    Je m'intéresse à tous les sujets comme la politique, la culture, la géopolitique, l'économie ou la technologie. Toute information permettant d'éclairer mon esprit et donc, le vôtre, dans un monde obscur et à la dérive. Je suis l'auteur de deux livres "Le Basilic de Roko" et "Le Déclin".

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

    Font Resize
    Contrast