Prions la “Déesse Corona” pour qu’elle arrête l’épidémie


  • FrançaisFrançais

  • C’est tellement la merde dans des pays comme l’Inde que certains ont commencé à prier la “Corona Mai” ou “Déesse Corona” pour qu’elle arrête ses bêtises.


    C'est tellement la merde dans des pays comme l'Inde que certains ont commencé à prier la "Corona Mai" ou "Déesse Corona" pour qu'elle arrête ses bêtises.

    L’ est l’un des pays les plus touchés par la pandémie de Covid-19, et les gens se tournent vers les pouvoirs spirituels et divins pour tenter de se protéger du nouveau .

    En juin 2020, les médias indiens ont rendu compte d’un groupe de femmes d’un village du Bengale occidental qui avaient décidé de lutter contre le coronavirus à leur manière, en vénérant Mai ou “ Corona”. Ils ont installé un petit sanctuaire sur les rives de l’étang de Chinnamasta, près de la ville d’Asansol, et ont commencé à chanter des chants et des mantras, à brûler de l’encens et à apporter des offrandes comme des fruits, des légumes, du ghee et du jaggery.

    Les femmes ont déclaré qu’elles prévoyaient d’adorer et de prier la déesse jusqu’à ce qu’elle stoppe le coronavirus. Comment vous dire qu’avec l’incompétence du gouvernement Modi, cela prendra certain temps…

    “Nous espérons que Corona devi s’assurera que le virus nous quitte pour toujours”, a déclaré un fidèle de 23 ans à The Hindu. “Nos offrandes et nos chants nous permettront de gagner un peu de répit du virus.” Les adorateurs de vont des femmes au début de la vingtaine à des vieilles dames dans la soixantaine et elles croient tous que le meilleur moyen de lutter contre la pandémie est de prier la déesse jusqu’à ce qu’elle décide d’éliminer le coronavirus.

    C'est tellement la merde dans des pays comme l'Inde que certains ont commencé à prier la "Corona Mai" ou "Déesse Corona" pour qu'elle arrête ses bêtises.

    “Nous avons décidé d’adorer Corona devi tous les lundis et vendredis jusqu’à ce qu’elle soit satisfaite”, a déclaré une femme de 56 ans.

    Mais alors que ce groupe d’adorateurs de la déesse Corona du Bengale occidental a installé un petit sanctuaire extérieur, un homme du Kerala a installé un temple pour adorer une “déesse du coronavirus”. Selon les traditions hindoues, qui encouragent à voir un dieu dans chaque molécule autour de nous, Anilan Muhoortham, de la ville de Kadakkal, vénère le coronavirus en tant que déesse.

    “J’ai établi ce temple pour la déesse Coronavirus conformément à la liberté constitutionnelle de culte. La déesse Coronavirus est vénérée ici”, a déclaré l’homme du Kerala. “Je dédie le temple à ces agents de santé, scientifiques essayant de trouver des vaccins, policiers-pompiers et agents de sauvetage, autres membres du personnel des médias, journalistes et expatriés rapportant les informations en temps réel.

    Anilan obéit aux règles de distanciation sociale, donc quiconque souhaite faire une offrande à la déesse Coronavirus via son temple d’origine peut le faire par courrier. Ou ils peuvent simplement l’appeler pour faire livrer le prasad. Donc, si les vaccins ou le traitement médical pour le coronavirus ne fonctionnent pas, c’est un plan B comme un autre ? Je pense qu’il est plus intelligent et sage de prier la Déesse Corona plutôt qu’espérer que le Remdesivir fonctionne…

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur web depuis 2009 et webmestre depuis 2011. Je suis également un blogueur dans la vulgarisation scientifique et la culture.

    Je m'intéresse à tous les sujets comme la politique, la culture, la géopolitique, l'économie ou la technologie. Toute information permettant d'éclairer mon esprit et donc, le vôtre, dans un monde obscur et à la dérive. Je suis l'auteur de deux livres "Le Basilic de Roko" et "Le Déclin".

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

    Font Resize
    Contrast