Guerre des pirates : Le coup de pied au cul de 1337x à YTS


  • FrançaisFrançais
  • EnglishEnglish

  • Après avoir appris que le groupe YTS avait partagé des données d’utilisateurs avec des ayants-droits, le site 1337x vient de lui botter les fesses en le bannissant de son site.


    Après avoir appris que le groupe YTS avait partagé des données d'utilisateurs avec des ayants-droits, le site 1337x vient de lui botter les fesses en le bannissant de son site.
    Publicités

    La réaction ne s’est faite pas attendre. On sait que dans le monde des pirates, les mouchards ne sont pas appréciés. On a eu tellement d’exemples où des groupes de release et des sites se sont fait bannir parce qu’ils avaient coopérés avec les ayants-droits et la justice. Cette fois, c’est autour d’ de se prendre un coup de pied au cul de la part de qui est simplement l’un des plus gros sites de au monde.

    YTS avait déjà eu beaucoup de problèmes avec la justice. Et le groupe initial avait jeté l’éponge. Mais les administrateurs de ce premier groupe YTS avait conclu un accord à l’amiable avec la justice. L’un des accords, sans doute, était donner accès aux serveurs aux ayants-droits. Cet accord à l’amiable datait de janvier 2020 et on peut dire que les ayants-droits ont déclenché une riposte massive.

    Depuis toujours, les ayants-droits, des cafards en costard, savent qu’ils ne pourront pas vaincre le piratage par la force. A chaque fois qu’un site ferme, 10 autres ouvrent à sa place. Donc depuis quelques années, les ayants-droits font du lobbying auprès des gouvernements pour attaquer directement les internautes.

    En court-circuitant la justice et des organismes comme Hadopi, les ayants-droits peuvent utiliser des tactiques, similaire au racket et à la menace, pour faire casquer le pauvre internaute qui a téléchargé un ou deux films au cours de sa vie. En faisant peur aux internautes, les ayants-droits espèrent couper la source même des visites sur un site de torrent, à savoir, le grand public.

    Et c’est ce qui s’est passé avec YTS, après avoir fourni les données comme des adresses mails ou les adresses IP, les ayants-droits ont porté plainte contre un vétéran de l’armée, Mical Mesot, car ils ont identifié l’adresse IP et le mail qu’il avait utilisé pour télécharger sur YTS. Et ce type de plainte, il y a une centaine qui a été lancé par les ayants-droits. Quand on donne le baiser de Judas, il faut s’attendre à ce qu’on soit considéré comme un traitre.

    Toutefois, cela pose un problème de l’autre coté. Le bot d’YTS fournit des dizaines de films par semaine à des sites comme 1337x et cela risque de tarir une source et vu le nombre de sites qui ferment, on risque de se retrouver avec un secteur du torrent bien vide. Mais chez les pirates en mer ou sur le web, il n’y a pas de pardon pour les traitres !

    Ce qui est terrible dans cette histoire est qu’on sait qu’il ne faut jamais, mais jamais aller sur un site de torrent et télécharger des trucs sans utiliser un VPN comme celui de NordVPN, VPN.ac, Private Internet Access. Comment des gens peuvent-ils télécharger sans aucune protection ? Même si en même temps, le VPN n’aurait pas suffit à grand chose, car il a aussi utilisé une adresse mail identifiable…

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur web depuis 2009 et webmestre depuis 2011. Je suis également un blogueur dans la vulgarisation scientifique et la culture.

    Je m'intéresse à tous les sujets comme la politique, la culture, la géopolitique, l'économie ou la technologie. Toute information permettant d'éclairer mon esprit et donc, le vôtre, dans un monde obscur et à la dérive. Je suis l'auteur de deux livres "Le Basilic de Roko" et "Le Déclin".

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

    Font Resize
    Contrast