Etat des lieux et salaires des Freelancers en 2017

On vous propose un état des lieux complet sur les Freelancers en 2017. Quel est le salaire moyen par heure d’un travailleur indépendant, comment trouve-t-il du boulot, quelles sont les difficultés qu’il rencontre. Est-ce que le Freelancer est le futur du travail ?


On vous propose un état des lieux complet sur les Freelancers en 2017. Quel est le salaire moyen par heure d'un travailleur indépendant, comment trouve-t-il du boulot, quelles sont les difficultés qu'il rencontre. Est-ce que le Freelancer est le futur du travail ?

Selon un sondage par Payoneer, le tarif par heure des Freelancers, ou travailleurs indépendants, se situent autour de 19 dollars par heure au niveau mondial. Un prix largement surestimé par rapport aux données du sondage. Les Freelancers les mieux rémunérés concernent le juridique et les Freelancers qui travaillent le plus dans la gestion et les ressources humaines.1

Payoneer qui est un service de paiement en ligne, très prisé des Freelancers, a fait un sondage sur plus de 21 000 travailleurs indépendants pour déterminer leurs conditions de travail, leurs prix par heure, les secteurs les plus rentables, etc. On a des chiffres assez intéressants qui nous donnent une bonne idée de ce qui se passe dans le travail indépendant.

Sommaire

L’évolution du métier de Freelancer comparé à 2014/2015

Payoneer effectue régulièrement ce type de sondage et quand on compare les tarifs des Freelancers en 2014 et en 2015, alors on a une baisse du prix par heure. Ainsi, en 2014/2015, le tarif par heure d’un Freelancer était de 21 dollars comparé au salaire moyen du Freelancer de 19 dollars par heure en 2017. Cela indique une baisse progressive des tarifs parce que de plus en plus personnes, provenant des économies pauvres et émergentes, deviennent des travailleurs indépendants. Actuellement, l’Inde et le Bangladesh sont les 2 plus gros pays dans le travail de Freelance.

Les pays les plus présents dans le travail indépendant

L’Europe (35,4 %), l’Asie (28 %), l’Amérique latine (21,2 %), l’Afrique (10 %), l’Amérique du Nord (4,1 %) et le Moyen-Orient sont les régions les plus représentées parmi les Freelancers, mais la répartition est très variable selon les pays.

Les hommes dominent dans le Freelance

Parmi les Freelancers, 77 % sont des hommes et 23 % sont des femmes

Le gap du genre est présent parmi les Freelancer avec 77 % d’hommes pour 23 % de femmes. Mais le Freelance couvre de nombreuses activités et dans les tâches d’écriture, de traduction et administratives, les femmes sont plus présentes, mais l’écart, qu’on voit dans les métiers conventionnels, reste toujours présent.

Les Millenials sont les champions dans les travailleurs indépendants

Les Millenials sont les champions dans les travailleurs indépendants

50 % des Freelancers ont moins de 30 ans. Les Millenials, c’est-à-dire les personnes nées après l’an 2000, représentent le plus gros de la main d’oeuvre délocalisée et abordable. 25 % des travailleurs indépendants ont moins de 25 ans et au niveau global, il n’y a que 6 % qui ont plus de 50 ans. Mais cela dépend des pays, car 33 % Freelancers américains ont plus de 50 ans. Cela indique des changements très forts dans le marché du travail.

Le secteur du travail est saturé par les personnes ayant de 30 à 40 ans. Les jeunes diplômés ont un mal de chien à trouver un boulot stable et les Seniors sont également obligés de travailler à cause d’une retraite inexistante. On a une paupérisation énorme dans le marché du travail avec une sclérose professionnelle où des personnes s’accrochent de plus en plus aux postes existants et les jeunes et les plus âgés doivent se vendre au plus offrant pour tenter de s’en sortir.

Le niveau d’éducation des Freelancers

Vous n’avez pas besoin d’un diplôme pour devenir un travailleur indépendant. 54 % des Freelancers possèdent l’équivalent d’un baccalauréat ou d’un diplôme d’études supérieures, mais 20 % n’ont pas du tout de diplôme et pourtant, ils s’en sortent plutôt bien.

Notons que cela ne signifie pas qu’il ne faut pas avoir de compétences. Une grande partie des tâches pour le travail indépendant est de l’autodidacte, notamment la rédaction web et les compétences technologiques. Toutefois, cela n’empêche pas l’apparition d’arnaque sur la formation de la rédaction web par exemple. Le diplôme n’est qu’un bout de papier dans le Freelance, car seules votre expérience, votre polyvalence et votre rapidité sont importantes.

Les pays des clients des travailleurs indépendants

Si les pays riches ne sont pas présents parmi les Freelancers, ils sont majoritaires dans les clients. Ainsi, les clients en Amérique du Nord représentent 60 % de tous les clients du travail indépendant. En seconde position, on a l’Europe avec 51 %, l’Amérique Latine avec 21 %, l’Asie avec 18 %, l’Australie avec 15 %, le Moyen-Orient avec 9 % et l’Afrique avec 7 %. Cela montre également des tendances très fortes sur l’inégalité du travail au monde et on peut faire un parallèle terrifiant avec la répartition des richesses et la spoliation des ressources.

Les pays des clients des Freelancers. L'Amérique du Nord et l'Europe sont en tête.

De la même façon que les pays riches pillent les richesses des pays pauvres et émergents, on a la même tendance dans la main d’oeuvre à bas prix. Mais il faut modérer, car le niveau de vie dans les pays pauvres est moins couteux que dans les pays riches et donc, la main d’oeuvre est automatiquement la moins chère. Mais une autre tendance est l’arrivée progressive des citoyens des pays riches dans le marché du Freelance indiquant une paupérisation globale du travail conventionnel.

Le salaire des Freelances en 2017

En 2017, un Freelance gagne un salaire de 19 dollars par heure

En moyenne, un Freelance gagne un salaire de 19 dollars par heure en se basant sur 170 pays. 57 % des travailleurs facturent en dessous de 15 dollars par heure et 14 % facturent au dessus des 30 dollars par heure. Plus précisément, on a :

  • 16 % qui facturent plus de 5 dollars par heure
  • 24 % qui facturent de 6 à 10 dollars par heure
  • 17 % qui facturent de 11 à 15 dollars par heure
  • 13 % qui facturent de 16 à 20 dollars par heure
  • 9 % qui facturent de 21 à 25 dollars par heure
  • 7 % qui facture de 26 à 30 dollars par heure
  • 10 % qui facturent de 31 à 50 dollars par heure
  • 4 % qui peuvent facturer de 51 à 100 dollars par heure.

Le salaire par heure des Freelances en 2017

Au début de ma carrière de rédacteur web, j’étais dans la tranche des 13 % avec un taux horaire de 16 à 20 dollars, ensuite, je suis passé aux 24 % avec des prix de 6 à 10 dollars.

Il m’arrive de faire un tour par les prix très faibles autour de 5 dollars par heure quand c’est vraiment la dèche. Les taux d’horaire considérables avec 25 dollars par heure sont inaccessibles pour la plupart des Freelances, car il faut des compétences très spécialisées et des clients qui sont prêts à mettre le prix. Et avec la montée de la concurrence des pays émergents, on se fait arnaquer de tous les côtés.

Le salaire par heure selon les secteurs du travail indépendant

Ci-dessous, le sondage vous donne un tableau qui liste la moyenne des salaires par heure des Freelancers selon les différents secteurs d’activité. On voit que la moyenne, tout secteur confondu, va de 15 à 25 dollars par heure avec le droit fiscal dans le juridique qui culmine à 30 dollars par heure.

Secteur d'activité du FreelanceCompétencesSalaire par heure
Technologie et développementSupport technique18 dollars
Développement mobile22 dollars
Développement web21 dollars
Développement de base de donn?es21 dollars
Développement de jeux24 dollars
Développeur23 dollars
Test de développement (QA Testing)18 dollars
Design et MultimédiaDesign graphique17 dollars
Web Design21 dollars
Illustration19 dollars
Production multimédia23 dollars
Rédaction web et TraductionRédaction web et contenu15 dollars
Traduction16 dollars
Contenu web16 dollars
Contenu de vente16 dollars
Recherche17 dollars
Vente et marketingMédiaux sociaux16 dollars
SEO19 dollars
Placement médias (publicité)19 dollars
Gestion de relation client (GRC)18 dollars
Ventes18 dollars
Ingénierie et fabricationIngénierie de Hardware23 dollars
Design de production22 dollars
Télécommunications21 dollars
Finance et GestionAnalyse financière21 dollars
Comptabilité18 dollars
Gestion des affaires21 dollars
Ressources humaines18 dollars
Gestion de projet20 dollars
JuridiqueConseil29 dollars
Contrats28 dollars
Analyse de fraude27 dollars
Droit fiscal30 dollars
Parajuridique28 dollars
Administration et support de la clientèleSupport administratif12 dollars
Saisie de données11 dollars
Services d'assistance virtuelle11 dollars
Service clientèle12 dollars

Quel est le salaire d’un rédacteur web en 2017 ?

Selon les données provenant de 21 000 Freelances, le salaire d’un rédacteur web en 2017 est d’environ 15 dollars de l’heure. Le salaire pour un traducteur est d’environ 16 dollars de l’heure, mais si le rédacteur web s’occupe également de la recherche, le tarif d’un rédacteur web par heure peut monter jusqu’à 20 dollars. Toutefois, la moyenne de salaire pour un rédacteur web reste dans la tranche de 10 à 20 dollars de l’heure.

Quel est le salaire d’un Designer en 2017 ?

Le salaire d’un Designer en 2017 est d’environ 20 dollars par heure, mais cela varie selon qu’il s’occupe du web design ou de production multimédia. Pour le web design, le salaire d’un Designer est de 21 dollars par heure en 2017 tandis qu’il est de 23 dollars par heure pour la production multimédia. Le Design graphique est le moins payé, car le tarif pour un Designer en 2017 pour cette activité est de 17 dollars par heure. Si vous êtes un Designer spécialisé dans l’illustration, alors votre salaire par heure sera d’environ 19 dollars de l’heure en 2017.

Quel est le salaire d’un développeur Freelance en 2017 ?

Grâce à l’essor colossal des jeux pour mobile, le salaire le plus élevé d’un Développeur Freelance en 2017 concerne le développement de jeu avec 24 dollars par heure. En moyenne, le salaire d’un développeur Freelance en 2017 tourne autour de 19 à 21 dollars par heure. Si vous êtes un développeur web, alors vous pouvez gagner jusqu’à 21 dollars par heure en Freelance. Le support technique est l’un des moins payé dans la catégorie des développeurs Freelance avec un salaire de 18 dollars par heure.

Quels les salaires les plus faibles parmi les Freelances en 2017 ?

Les salaires de Freelances en 2017 les plus faibles concernent la saisie des données et l’assistance virtuelle avec un salaire de 11 dollars par heure dans le meilleur des cas. De ce fait, le secteur administratif en Freelance est le moins rémunéré, car on peut voir des salaires de 3 dollars par heure.

Quels sont les salaires les plus élevés parmi les Freelances en 2017 ?

Sans surprise, le secteur juridique possède les salaires les plus élevés parmi les Freelancers en 2017. Ainsi, les Freelances en droit fiscal peuvent gagner un salaire de 30 dollars de l’heure suivi du Consulting avec 29 dollars de l’heure. Toutefois, cette tendance peut changer avec les algorithmes qui remplacent de plus en plus les juristes dans de nombreuses firmes.

Écart des salaires entre homme et femme dans les Freelancers

Comme dans tous les secteurs du travail classique, on voit un écart de salaire entre les hommes et les femmes parmi les Freelancers. En moyenne, les femmes gagnent 76 % par rapport aux hommes pour les mêmes tâches. Si un homme gagne 20 dollars par heure, alors une femme va gagner autour de 16 dollars par heure.
Dans le secteur technologique et développement, la disparité salariale est la plus importante puisqu’elle peut atteindre 5 dollars entre une femme et un homme. Le multimédia est le plus égalitaire puisque la différence de salaire est seulement de 1 dollar. Toutefois, il y a 3 pays où les salaires sont strictement équivalents entre les hommes et les femmes et on peut citer le Mexique, le Venezuela et la Roumanie et dans 2 pays, l’Indonésie et la Bolivie, les femmes gagnent plus que les hommes sur certains secteurs.

L’expérience et le salaire des Freelancers

L’expérience vous donnera toujours un meilleur salaire. C’est corrélé avec les données qui montrent que les travailleurs indépendants, de plus de 60 ans, gagnent 60 % en moyenne par rapport à un autre travailleur indépendant âgé de 20 ans et des poussières.

Morale de l’histoire : Spécialisez-vous dans une seule tâche, la concurrence sera rude au début, mais sur le long terme, vous aurez une expertise qui remplira davantage vos poches. Mais cela dépend également du secteur d’activité et de la demande de clients s’ils privilégient la qualité au détriment de la quantité. Je me rappelle un crétin de client qui me proposait 0,1 dollar pour 500 mots de rédaction web. Oui, 0,1 dollar !

Est-ce qu’un diplôme vous donne un meilleur salaire de Freelancer ?

Est-ce qu'un diplôme vous donne un meilleur salaire de Freelancer ?

On a tendance à penser qu’un meilleur diplôme est corrélé avec un meilleur salaire. Et dans le monde des Freelancers, c’est vrai dans une certaine mesure. Par exemple, des travailleurs indépendants avec un baccalauréat ne gagnent pas plus qu’un travailleur indépendant sans aucun diplôme. Toutefois, les Freelancers avec un doctorat ou une maitrise gagnent plus. Ainsi, un Freelancer sans diplôme gagne une moyenne de 18 dollars, un travailleur indépendant sans diplôme gagne 19 dollars et un titulaire de doctorat et de maitrise gagne 21 dollars.

Mais le secteur du Freelance est régi par d’autres règles. Les clients vont davantage se concentrer sur votre Portfolio, votre expérience et surtout votre évaluation sur les plateformes de Freelance.

Combien de boulots en même temps pour un Freelancer

Les Freelancers ont le vent en poupe, car ils sont communément multi-tâches. Ils peuvent faire plusieurs boulots à la fois. Ainsi en moyenne (83 %), un travailleur indépendant effectue 3 boulots en même temps, mais il y en a également qui vont faire 4 à 6 boulots en même temps (12 %) et une minorité (7 %) peut gérer 3 tâches de Freelance en même temps. Plus il y a du travail et plus le risque de Burn Out et de bâclage est important ce qui pénalise l’évaluation par les clients.

Le nombre d’heures de travail par semaine des travailleurs indépendants

En moyenne, un Freelancer travaille 30 heures par semaine

Le nombre d’heures de travail par semaine des travailleurs indépendants ne diffère pas des employés conventionnels. En moyenne, un Freelancer travaille 30 heures par semaine tandis qu’un tiers (22 %) travaille 20 heures ou moins par semaine. On a également des extrêmes où des Freelancers cumulent plus de 60 heures par semaine et malheureusement, c’est corrélé avec les taux d’horaires les plus faibles.

Ils ne veulent pas travailler plus, mais ils sont forcés de le faire. Plus précisément, on a :

  • 11 % qui travaillent de 1 à 10 heures par semaine
  • 11 % qui travaillent de 11 à 20 heures par semaine
  • 14 % qui travaillent de 21 à 30 heures par semaine
  • 23 % qui travaillent de 31 à 40 heures par semaine
  • 21 % qui travaillent de 41 à 50 heures par semaine
  • 9 % qui travaillent de 51 à 60 heures par semaine
  • 10 % qui travaillent plus de 60 heures par semaine

Le nombre d'heures de travail par semaine des travailleurs indépendants

Dans les secteurs où les Freelancers travaillent le plus, on a la gestion, la finance et les ressources humaines (39 heures en moyenne) tandis que les travailleurs indépendants dans le juridique bossent le moins avec une moyenne de 33 heures par semaine.

Comment les Freelancers trouvent-ils du boulot ?

La plupart des Freelancers trouvent des boulots dans les plateformes en ligne comme Upwork, Freelancer ou Guru.com. 70 % des travailleurs prospectent sur ces plateformes, mais le bouche-à-oreille est également très efficace avec plus de 33 %

La plupart des Freelancers trouvent des boulots dans les plateformes en ligne comme Upwork, Freelancer ou Guru.com. 70 % des travailleurs indépendants prospectent sur ces plateformes, mais le bouche-à-oreille est également très efficace avec plus de 33 %. Plus précisément, on a :

  • 73 % des Freelancers qui trouvent du boulot grâce aux plateformes de mise en relation
  • 33 % des Freelancers trouvent du boulot via le bouche-à-oreille
  • 15 % des Freelancers trouvent du boulot via les réseaux sociaux
  • 9 % des Freelancers trouvent du boulot en créant leur propre page Facebook
  • 7 % des Freelancers utilisent des firmes de recrutement
  • 7 % se partage dans les autres canaux de recrutement

Comment les Freelancers trouvent-ils du boulot ?

Les principaux réseaux sociaux pour les Freelancers

Facebook permet à 54 % des travailleurs indépendants de promouvoir leurs services suivi de Linkedin avec 40 %, Google+ avec 21 %, Twitter avec 19 %, Instagram avec 18 %, Youtube avec 15 %, Pinterest avec 6 %, VKontakte avec 6 %, Tumblr avec 3 % et le reste représente 20 % qui n'utilisent pas les réseaux sociaux

Ce n’est pas une surprise, car l’ogre Facebook permet à 54 % des travailleurs indépendants de promouvoir leurs services suivi de Linkedin avec 40 %, Google+ avec 21 %, Twitter avec 19 %, Instagram avec 18 %, Youtube avec 15 %, Pinterest avec 6 %, VKontakte avec 6 %, Tumblr avec 3 % et le reste représente 20 % qui n’utilisent pas les réseaux sociaux. Et chaque réseau social convient à une certaine activité. Linkedin pour tout ce qui est rédaction web et traduction, Instagram et Google+ pour tout ce qui graphisme, etc.

Les principaux réseaux sociaux utilisés par les Freelancers

La prédominance de Facebook est manifeste. En 2015, il y avait davantage de Freelancers qui utilisaient Linkedin, mais le nombre a énormément baissé depuis plusieurs années. Et si on regarde la tendance du bouche-à-oreille, alors c’est logique, car Facebook permet à la fois de se bâtir un réseau professionnel en se basant sur son réseau d’amis et de connaissances.

Combien de temps faut-il à un Freelancer pour trouver du travail ?

Dans le domaine juridique, 33 % des Freelancers passent 7 heures par semaine pour chercher des clients alors que c'est seulement 17 % pour les développeurs et les prestataires technologiques pour la même période de temps

De nombreuses personnes abandonnent le travail indépendant à cause de la difficulté de trouver du travail. Mais en moyenne, combien de temps faut-il pour décrocher un contrat ? C’est très variable selon le secteur d’activité.

Dans le domaine juridique, 33 % des Freelancers passent 7 heures par semaine pour chercher des clients alors que c’est seulement 17 % pour les développeurs et les prestataires technologiques pour la même période de temps. Plus précisément, on a :

  • Développement et technologie54 % passent de 0 à 2 heures par semaine, 30 % passent de 3 à 6 heures par semaine et 17 % passent plus de 7 heures par semaine pour chercher du travail.
  • Rédaction web et traduction41 % passent de 0 à 2 heures par semaine, 36 % passent de 3 à 6 heures par semaine et 23 % passent plus de 7 heures par semaine pour chercher du travail.
  • Administration et support de la clientèle43 % passent de 0 à 2 heures par semaine, 35 % passent de 3 à 6 heures par semaine et 22 % passent plus de 7 heures par semaine pour chercher du travail.
  • Design et multimédia40 % passent de 0 à 2 heures par semaine, 37 % passent de 3 à 6 heures par semaine et 23 % passent plus de 7 heures par semaine pour chercher du travail.
  • Ingénierie et fabrication39 % passent de 0 à 2 heures par semaine, 38 % passent de 3 à 6 heures par semaine et 23 % passent plus de 7 heures par semaine pour chercher du travail.
  • Financement, gestion et ressources humaines38 % passent de 0 à 2 heures par semaine, 37 % passent de 3 à 6 heures par semaine et 25 % passent plus de 7 heures par semaine pour chercher du travail.
  • Ventes et marketing36 % passent de 0 à 2 heures par semaine, 38 % passent de 3 à 6 heures par semaine et 26 % passent plus de 7 heures par semaine pour chercher du travail.
  • Juridique27 % passent de 0 à 2 heures par semaine, 40 % passent de 3 à 6 heures par semaine et 33 % passent plus de 7 heures par semaine pour chercher du travail.

Étant donné que le juridique propose des taux d’horaires plus élevés, alors il semble plus logique de passer plus de temps pour trouver les meilleurs clients. Surtout dans le cadre d’une économie Gig globale avec une concurrence mondiale.

Est-ce que les Freelancers sont contents de leurs salaires ?

En moyenne, les Freelancers sont globalement satisfaits de leurs salaires. Sur une note de 1 à 10, 19 % ont donné une note de 5, 8 % ont donné une note de 1 et 5 % ont donné une note de 10. On est dans un équilibre délicat où le travailleur indépendant voudrait gagner plus et proposer des tarifs par heure plus élevés, mais il est bloqué par la concurrence mondiale de plus en plus féroce.

On pourrait remédier à ce problème en ayant une législation internationale sur le travail indépendant qui serait respectée par tous les pays, notamment les pays riches qui comptent la plupart des clients du Freelancing. Il faudrait également une meilleure coopération entre les Freelancers, par exemple dans un syndicat, afin d’avoir du poids face aux plateformes qui les traitent souvent comme de la merde.

La satisfaction du revenu selon le secteur d’activité du travail indépendant

On pourrait penser que les plus gros salaires sont corrélés avec un niveau de satisfaction conséquent. Mais ce n’est pas toujours le cas. Ainsi, les Freelancers en développement et en technologie sont les plus satisfaits de leurs salaires (5,42) tandis que ceux en ingénierie et fabrication sont les moins satisfaits avec une note de 4,63. Les travailleurs indépendants dans le juridique affichent une satisfaction moyenne (5,09) alors qu’ils sont parmi les mieux payés. Les rédacteurs web et les traducteurs sont également très insatisfaits avec une note 4,68 et c’est compréhensible puisque ce sont les moins payés.

Pour le juridique et l’ingénierie, cela peut se comprendre, car les personnes dans ce domaine ont dû faire des études longues et pénibles et ils ne s’attendaient pas à devoir être des Freelancers, car leurs diplômes les destinaient à des carrières plus stables. Cela montre une tendance de fond sur le secteur du travail où dans un futur proche, le concept de travail stable va disparaitre et il n’y aura plus que des Freelancers.

Les attentes des Freelancers

L'augmentation du revenu est la principale hantise des travailleurs indépendants

Enfin, on a la question des attentes des Freelancers et sans surprise, l’augmentation du revenu est la principale hantise des travailleurs indépendants. 68 % des Freelancers veulent gagner plus d’argent, 52 % veulent de meilleures méthodes pour trouver des clients, 34 % voudraient travailler avec des clients internationaux, 32 % voudraient améliorer l’efficacité de leur travail. Seulement 11 % et 9 % veulent des modes de paiement plus simples pour eux et leur client.

Et je fais partie de cette dernière minorité. Je peux trouver des clients, je peux travailler bien, mais les modes de paiement bloquent énormément de clients. Après, c’est une situation qui est peut-être propre à Madagascar, mais je suis certain que de nombreux pays pauvres, où il y a le plus de Freelancers, sont dans le même cas. Aujourd’hui, un Freelancer est parfois obligé de donner 40 % à 50 % de son revenu sur les commissions des plateformes de Freelancing et les virements internationaux.

En conclusion

Désormais, l’économie du travail indépendant n’est plus pratiquée uniquement par des étudiants pour boucler leurs fins de mois. Il y a de plus en plus personnes qui deviennent des Freelancers à temps plein, mais également pour avoir un revenu supplémentaire. Les opportunités sont nombreuses et la compétition devient de plus en plus féroce avec l’arrivée de tous les pays. Autrefois réservé pour les pays pauvres et émergents, le Freelancing attire également des habitants de pays riches à cause des dégradations et du manque de débouchés sur le marché de l’emploi.

Le salaire stagne et on assiste même à une tendance à la baisse des prix avec cette concurrence dans certains secteurs. Les plateformes de mise en relation deviennent des monopoles en imposant leurs conditions aux Freelancers qui n’ont pas d’autres choix. Dans certains pays, le paiement en ligne n’a pas du tout évolué pour que leurs citoyens bénéficient de cette nouvelle économie. Les législations manquent également pour fournir un cadre homogène à ces travailleurs sans frontières. Étant un Freelancer depuis plus de 10 ans, j’ai vu passer beaucoup de choses, bonnes et mauvaises, et j’attends que le secteur évolue radicalement dans le futur. Espérons qu’on survivra à ces évolutions.

Quel serait votre prix pour cet article si vous étiez un client pour un Freelancer

Participez à ce sondage pour déterminer combien vous seriez prêt à donner pour ce type d’article si vous étiez un client de Freelancer.

A votre avis, quel est le prix que vous donneriez pour cet article ?

View Results

Loading ... Loading ...

Nous attendons vos propres témoignages de Freelancer dans les commentaires. Dites-nous si vous pensez que les résultats de ce sondage reflètent la réalité et vos conditions de travail.

Sources

1.
The Payoneer Freelancer Income Survey 2017. payoneer.com. https://www.payoneer.com/downloads/freelancer-income-report-2018.pdf.
N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Houssen Moshinaly

Rédacteur web depuis 10 ans et webmestre d’une chiée de sites.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Font Resize
Contrast
Aller à la barre d’outils