Rédacteurs web et rédactrices web à Madagascar, les conseils pour bien débuter

Vous voulez devenir rédacteur web ou rédactrice web à Madagascar ? Alors découvrez notre guide pour bien débuter dans la rédaction web ? Quels sont les plateformes pour trouver des clients avec Fiverr, Upwork ou Guru ? Quels sont les paiements que vous pouvez utiliser ? On vous explique tout.


Vous voulez devenir rédacteur web ou rédactrice web à Madagascar ? Alors découvrez notre guide pour bien débuter dans la rédaction web ? Quels sont les plateformes pour trouver des clients avec Fiverr, Upwork ou Guru ? Quels sont les paiements que vous pouvez utiliser ? On vous explique tout.

Pour le meilleur et le pire, la rédaction web à Madagascar est devenu un secteur à part entière. Mais ces dernières années, la situation est devenu plus difficile, notamment avec la baisse des prix. Ces conseils sont pour les débutants qui veulent s’initier à la rédaction web.

Les prérequis pour commencer la rédaction web à Madagascar

On dit souvent qu’une connexion internet à domicile est obligatoire pour débuter la rédaction web à Madagascar. Même si c’est utile, ce n’est pas le premier point obligatoire. La rédaction web est intéressante, mais elle reste un métier partiel. On travaille uniquement une partie de la journée. De ce fait, la connexion à domicile, par ses couts, est inaccessible. Donc, on peut commencer en travaillant avec des cybercafés. Je sais également qu’il existe des espaces de Coworking à Tana, mais les tarifs coutent la peau des fesses. Le Coworking est un espace de travail partagé où vous louez cet espace selon vos besoins, mais cela ne convient pas du tout pour les rédacteurs web à Madagascar.

Vous voulez devenir rédacteur web ou rédactrice web à Madagascar ? Alors découvrez notre guide pour bien débuter dans la rédaction web ? Quels sont les plateformes pour trouver des clients avec Fiverr, Upwork ou Guru ? Quels sont les paiements que vous pouvez utiliser ? On vous explique tout.

Mais même si vous n’avez pas de connexion à domicile, vous pouvez vous en sortir avec une clé 3G d’Orange ou de Telma, mais évidemment, il faut un PC à la maison. Quand j’ai commencé en 2009, je n’avais pas les moyens de me payer une connexion. Je faisais mes rédactions chez moi et je les transportais par clé USB dans un cybercafé où je les envoyais au client. Notons que je travaillais pour une agence à cette époque.

Se lancer dans une agence locale de rédaction web à Madagascar

Il existe de nombreuses agences de rédaction web à Madagascar, mais est-ce qu’elles valent le coup ? Et bien NON. Déjà que les tarifs étaient bas en 2010, aujourd’hui, on se rapproche de l’esclavagisme plus qu’autre chose. Le souci est que si vous partez de zéro, alors vous allez trouver très peu de clients, car vous ne saurez pas par où commencer. J’ai entendu qu’il y a des tarifs de 8 ariary par mot (le prix est tellement faible que vous n’avez même d’équivalence en euros). Si vous écrivez un texte de 500 mots, alors cela revient à environ 1,15 euros ! Et vous trouvez encore des clients qui disent que la rédaction web coute cher. Mais pourquoi de tels prix minables ? Le problème est la totalité des agences de rédaction web à Madagascar sont des intermédiaires et leurs marges vont de 20 à 50 %. Donc, si le client donne 7 euros par article, alors on a déjà 3,5 euros qui passe dans la poche des intermédiaires et ils vont également prétexter toute sortes de commissions à la con. Si l’agence propose des corrections en plus de la rédaction, alors une différence peut s’expliquer, mais pas justifier. Les prix de la rédaction web à Madagascar ne cessent de baisser et je ne vois pas le bout du tunnel.

Cependant, cela va vous donner quelques bases pour vous lancer. Comment écrire un texte. Les consignes de la rédaction, etc. Mais sachez que les textes proposées par les agences de la rédaction web sont très médiocres. C’est généralement des fiches de produit ou des trucs bateau qui n’ont aucune valeur ajoutée. Ce n’est pas avec une agence de rédaction web à Madagascar que vous allez progresser. Il faut avoir un peu de chance pour faire ce métier et tomber sur un client plus exigeant ce qui va vous  pousser à vous améliorer.

Upwork et Guru.com… et Fiverr

Avec Upwork et Guru, vous arrivez dans des plateformes de rédaction internationales. Ce ne sont pas des plateformes spécialisées dans la rédaction web francophone, mais il y a souvent des boulots de traduction et oui, si vous voulez réussir dans ce métier, vous devrez mettre la traduction anglais/français à votre arc.

Les tarifs sur Upwork sont aussi catastrophiques que dans les agences locales, mais comme vous êtes payé en dollars, cela fait une différence. Cependant, se lancer sur Upwork ou Guru implique qu’on doit déjà être indépendant vis à vis de son matos et de sa connexion. Les clients demandent souvent des contacts par skype et un PC à domicile sera obligatoire. La commission d’Upwork est faramineuse puisqu’il vous pompe 20 %. Et si vous rajoutez le virement bancaire à 30 dollars, alors on peut dire que vous êtes bien baisé dans tous les sens du terme. Imaginez que vous gagniez 100 dollars par mois, donc, cela deviendra 80 dollars avec la commission et 50 dollars en comptant le virement. Le résultat est que vous allez donner 50 % de votre revenu mensuel à des intermédiaires.

Vous voulez devenir rédacteur web ou rédactrice web à Madagascar ? Alors découvrez notre guide pour bien débuter dans la rédaction web ? Quels sont les plateformes pour trouver des clients avec Fiverr, Upwork ou Guru ? Quels sont les paiements que vous pouvez utiliser ? On vous explique tout.

Upwork est du qualité bas de gamme, mais Guru.com est un peu mieux. Personnellement, je n’ai pas eu de chances avec Guru, car c’est le problème de la rédaction web est que vous devez recommencer tout votre parcours à chaque fois que vous débutez sur une plateforme. Il faudrait qu’on puisse exporter nos données d’une plateforme à l’autre comme je l’explique dans mon dossier sur la Gig Economy. Guru.com me semble plus abouti, mais surtout, il est moins cher dans les modes de paiement. Si la commission d’Upwork est de 20 %, celle de Guru.com est de 8,95 %. Que ce soit Upwork ou Guru, ils vont toujours vous inciter à passer à des profils payants. Ne le faites jamais, car c’est totalement inutile. Déjà qu’ils nous pompent à mort, faudrait qu’on leur paye pour nous pomper ! Dans le cas de Freelance.com, la commission est de 3 % pour les prix fixe ou les tarifs par heure et sa commission pour le virement bancaire est de 25 dollars. Mais il est assez difficile de trouver du taf francophone sur Freelance, mais je suis intéressé par les avis de ceux qui utilisent cette plateforme.

Une chose très importante à comprendre si vous vous lancez sur Upwork, Guru, Freelance ou Fiverr dont on parle plus bas est l’importance cruciale de l’évaluation. Personnellement, je pense que le système d’évaluation est totalement en faveur des clients. Quand vous finissez une tâche sur Upwork, vous allez évaluer le client et il va également vous donner une note. Donc, faites très attention à ne pas accepter n’importe quoi, car il vaut mieux ne pas travailler plutôt que d’avoir une mauvaise note. Une mauvaise note est très difficile à remonter et vous ferez fuir d’autres clients potentiels.

Le cas particulier de Fiverr

Ensuite, vous pouvez aussi vous inscrire sur Fiverr qui est un peu différent d’Upwork et de Guru.com, car c’est une plateforme à prix fixe de 5 dollars. Vous pouvez proposer n’importe quelle tâche. Cela peut être du graphisme, de la rédaction web, de la traduction. On peut trouver tout et n’importe quoi sur Fiverr. Il propose un paiement par Payoneer et par virement bancaire même s’il faut préférer Payoneer. En quelques années, Fiverr a été assailli par des prestataires indonésiens et malais et donc, il est très difficile de trouver des clients, car les bougres sont ultra-compétitifs, mais c’est en jetant plusieurs bouteilles à la mer qu’on espère que quelqu’un va tomber. Chacun de vos tâches sur Fiverr est à 5 dollars, mais le système est bien conçu. Une fois que vous êtes plus connus et que vous cumulez des ventes, vous allez monter des niveaux ce qui vous donnera plus d’options pour personnaliser vos ventes :

  • Niveau 1 : 10 commandes reçues en 1 mois avec le minimum d’annulation. Vous pourrez poster jusqu’à 15 offres simultanés et vous pourrez augmenter vos prix avec les Custom Offers et les Extras. Ce sont ces derniers qui permettent à certains vendeurs de gagner pas mal d’argent. En gros, votre offre commence toujours à 5 dollars, mais vous ajoutez des options qui incite l’acheteur à payer plus. Par exemple, vous proposez une tâche graphique ou une rédaction web à 5 dollars pour un délai de livraison dans 3 jours. Si vous ajoutez un Extra à votre offre, alors vous pouvez indiquer que vous pouvez livrer en 24 heures si le client paie 5 dollars de plus. Le Custom Offer, comme son nom l’indique, vous permet de créer des offres totalement personnalisées, mais c’est vraiment pour les gros vendeurs.
  • Niveau 2 : 50 commandes reçus en 2 mois. Maintenir une évaluation de 4 à 5 étoiles. Niveau faible d’annulation. Avec ce niveau, vous pouvez proposer 20 offres différentes avec des extras qui proposent du 5, 10, 20, 30, 40 et 50 dollars. Ces prix sont ceux de vos extras. Par exemple, si quelqu’un vous demande un logo. Alors le prix du logo de base est de 5 dollars, mais si le client demande un truc beaucoup plus personnalisé, alors vous pouvez le lui proposer en extra avec les prix ci-dessus.
  • Level 3 ou Top vendeur : Le level 3 de Fiverr n’est pas automatique et il est choisi manuellement par les équipes de Fiverr. Un Top  vendeur cumule des dizaines de ventes avec des niveaux de 4 à 5 étoiles avec un très faible taux d’annulation.

Mais le principal problème avec les rédacteurs web et les rédactrices web à Madagascar est qu’ils ont très peu de moyen de se faire payer.

Une mention pour Outsourcely

On m’a également parlé d’Outsourcely qui est une plateforme similaire à Upwork. Mais la principale différence est qu’Outsourcely prétend donner 100 % de leurs revenus aux prestataires. S’il tient vraiment cette promesse, alors la plateforme est supérieure à toutes les autres. Mais les clients doivent passer par des offres payantes pour leurs demandes. Outsourcely semble plus pour ceux qui cherchent un emploi sur le long terme plutôt que des contrats précaires et temporaires. Et même s’il prétend avoir 1 millions d’utilisateurs dans le monde, il semble qu’il est destiné aux marchés anglophones.

Je n’ai pas trouvé les modes de paiement disponibles sur Outsourcely et les commissions pour les virements bancaires par exemple. Mais la plateforme semble fiable et cela ne coute rien d’essayer pour voir si cela vous convient.  J’ai testé en créant un profil et pour les modes de paiement, tout doit se faire entre le client et vous. C’est un énorme problème, car le principe de ce type de plateforme est qu’elle gère les paiements sinon cela ne diffère pas d’un prestataire dans son coin. Etant donné que la plupart des clients ne jurent que par Paypal, cela pose un problème, car personnellement, je préfère les virements bancaires et aucun client ne passera pas les virements pour ce type de boulot. On comprend mieux pourquoi le prestataire garde 100 % de ses revenus, car il doit tout décider avec le client.

Les modes de paiement pour les rédacteurs web et les rédactrices web à Madagascar

Oubliez Paypal, car cela ne marche pas. Vous aurez seulement 2 solutions, soit vous vous inscrivez à Payoneer pour avoir une carte prépayée que vous pourrez utiliser dans les ATM du coin, soit il faudra passer par un compte bancaire. Même si les ATM ne fonctionnent pas toujours avec les cartes de Payoneer. De toutes façons, si vous devenez sérieux en étant à temps plein dans la rédaction web à Madagascar, il faudra élever le niveau et ouvrir un compte bancaire. Upwork et Guru.com propose des virements bancaires internationaux et donc, l’argent arrive directement dans votre compte. Mais la commission nécessite beaucoup de vaseline, car c’est une enculade à 100 %. Upwork vous piquera 30 dollars, mais Guru.com tourne aux alentours de 9 dollars.

Vous voulez devenir rédacteur web ou rédactrice web à Madagascar ? Alors découvrez notre guide pour bien débuter dans la rédaction web ? Quels sont les plateformes pour trouver des clients avec Fiverr, Upwork ou Guru ? Quels sont les paiements que vous pouvez utiliser ? On vous explique tout.

Il y a aussi Freelance.com qui ponctionne 25 dollars pour le virement, mais je n’aime pas cette plateforme, car il faut parfois payer pour accéder à certaines options. Notons que sur Upwork et Guru, ce seront des clients principalement anglophones et il faudra bien chercher avec les mots-clés correspondants pour trouver des clients qui veulent des traductions ou carrément des clients français. De même, faites attention aux arnaqueurs d’Upwork, surtout pour les débutants qui veulent décrocher du taf par tous les moyens.

Évitez les formations de rédaction web

Si on vous propose une formation de rédaction web à Madagascar, alors réfléchissez bien avant d’accepter. Si la formation est gratuite, alors cela ne pose pas de problème. Mais à la minute où vous devez “payer pour bien écrire pour le web”, alors vous vous précipitez vers la porte de sortie et vous ne revenez jamais.

Vous voulez devenir rédacteur web ou rédactrice web à Madagascar ? Alors découvrez notre guide pour bien débuter dans la rédaction web ? Quels sont les plateformes pour trouver des clients avec Fiverr, Upwork ou Guru ? Quels sont les paiements que vous pouvez utiliser ? On vous explique tout.

Et si vous êtes au deuxième étage, alors sautez par la fenêtre. Il vaut mieux se casser une jambe plutôt que de se faire piéger par ces formations de rédaction web qui sont de véritables arnaques dans de nombreux cas.

Quand on vous demande de payer pour avoir un travail ce qui est souvent le cas dans la formation de rédaction web, c’est similaire à du MLM (Multi-Level Marketing) qui est une arnaque pyramidale. On va me dire que la rédaction web est un métier à part entière et qu’il faut se former correctement quitte à payer. Je vous ai expliqué les problèmes des prix de misère avec la rédaction web à Madagascar et en plus, vous devriez payer ? Faites des recherches sur les formations de rédaction web et regardez les prix. C’est juste du n’importe quoi.

Pour se former à la rédaction web, lisez simplement des centaines articles. Comment sont-ils écrits ? Observez les balises qu’ils utilisent et comment ils vont raconter leur histoire. La rédaction web, c’est beaucoup de pratique et c’est pourquoi le fait de lancer ses propres blogs est très intéressant. Personne ne devient rédacteur ou rédactrice web du jour au lendemain.

Lancez vos propres blogs ou sites avec votre expérience de rédacteur web

La rédaction web peut devenir à un métier à temps, mais elle peut aussi servir de tremplin. Quand j’ai commencé à m’intéresser à ce secteur en 2009, je n’avais aucune expérience, mais les nombreux obstacles et échecs m’ont permis de progresser. Aujourd’hui, je possède des dizaines de sites que je monétise via Adsense ou l’affiliation (cette dernière est un peu merdique).

Vous voulez devenir rédacteur web ou rédactrice web à Madagascar ? Alors découvrez notre guide pour bien débuter dans la rédaction web ? Quels sont les plateformes pour trouver des clients avec Fiverr, Upwork ou Guru ? Quels sont les paiements que vous pouvez utiliser ? On vous explique tout.

Donc, une fois que vous avez maitrisé l’écriture sur le web, n’oubliez pas que la prochaine étape est de lancer vos propres blogs. Evidemment, c’est un autre monde puisque la compétition est d’un autre niveau. Mais l’avantage est que vous pourrez monétiser sur le long terme. A Madagascar, vous pouvez utiliser Adsense qui peut payer par Western Union ou par virement bancaire (je ne suis pas certain pour ce dernier). Mais attention, il faut bien lire la politique d’Adsense, car ils sont stricts et leur suspension de compte est à vie.

Il est dommage que de nombreux rédacteurs web à Madagascar ne font que ça. Alors que la rédaction web, donc la création de contenu, est le pilier du web. Vous pourrez avoir des boulots de rédaction web, mais n’oubliez pas de lancer vos propres blogs. Je vous recommande la plateforme Blogger de Google qui est gratuite et qui permet d’utiliser la publicité d’Adsense ou d’autres monétisations.

Dans ce dossier, j’ai souligné l’importance d’avoir un compte bancaire et dans la mesure du possible, vous devez en ouvrir un. Mais il est également dégueulasse que les banques à Madagascar ne font rien pour faciliter l’ouverture d’un compte. Et quand vous ouvrez un compte, n’oubliez pas de demander l’IBAN et le SWIFT, car la plupart des plateformes que j’ai cité vont vous le demander.

Pour moi, la rédaction web est l’un des métiers les plus méconnus et les plus difficiles, car on est souvent confronté aux préjugés. La compétition est acharnée, mais il y a des possibilités pour ceux qui veulent se lancer dans l’aventure, mais la patience et des efforts considérables sont nécessaires comme pour chaque domaine.

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, Moyenne : 5,00 de 5)
Loading...

Houssen Moshinaly

Rédacteur web depuis 10 ans et webmestre d'une chiée de sites.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Font Resize
Contrast
Aller à la barre d’outils