Les bases de la rédaction web : Bien rédiger pour le web


  • FrançaisFrançais

  • Ce petit guide pratique vous permettra de bien rédiger pour le web si vous êtes un rédacteur web débutant.


    Publicités

    Le fait de bien rédiger pour le web implique des choix, mais aussi des sacrifices. Quand j’étais un rédacteur web débutant, je proposais du contenu académique, lourd, comme des devoirs à la maison. L’écriture web que j’appelle écriture algorithmique nécessite d’aller droit au but.

    Les conseils ci-dessous ont été ressassés encore et encore, mais il est toujours important de les répéter, surtout pour les rédacteurs web qui débutent.

    Utiliser un style concis et précis

    Pour bien rédiger pour le web, il est important d’aller droit au but et d’éviter les phrases trop longues et les redondances. Utilisez un vocabulaire simple et direct, et faites attention à la structure de vos phrases.

    Une phrase nette et précise :

    “Le chat noir a grimpé sur l’arbre et a attrapé une souris.”

    Une phrase élégante, mais trop lourde :

    “Le félin de couleur sombre, connu pour sa grâce et sa souplesse, s’est hissé sur le végétal à l’aide de ses griffes afin de capturer l’animal aux longues oreilles et à la queue fine, communément appelé souris.”

    Utiliser des titres et des sous-titres

    Les titres et les sous-titres permettent de structurer votre contenu, de le rendre plus facilement lisible et comme finalité, de bien rédiger pour le web. Ils permettent également aux lecteurs de comprendre rapidement de quoi il est question et de savoir s’ils souhaitent poursuivre la lecture.

    Les titres et les sous-titres ont également de l’importance pour le SEO et le balisage HTML. Ainsi, les titres principaux sont en H2 tandis que les sous-titres sont en H3. Le H1 est réservé au titre de votre article au tout début. Et gardez la structure cohérente. Ne faites pas H3, H2, H3, H3. Les sous-titres servent à découper votre raisonnement.

    Exemple de texte avec des titres et des sous-titres

    Titre principale (en H1) : Les bienfaits de la marche

    Sous-titre (en H2) : Pourquoi marcher est-il bon pour la santé ?

    La marche est une activité physique simple et accessible à tous. Elle permet de renforcer les muscles des jambes et de maintenir un poids santé. De plus, elle peut réduire le risque de maladies cardiovasculaires et de diabète.

    Sous-titre (H3) : Comment intégrer la marche à votre routine quotidienne ?

    Il est facile d’intégrer la marche à votre routine quotidienne. Vous pouvez par exemple :

    • Marcher jusqu’à votre lieu de travail ou de courses
    • Prendre les escaliers plutôt que l’ascenseur
    • Faire une promenade en fin de journée pour vous détendre
    • Il est recommandé de marcher au moins 30 minutes par jour, mais n’hésitez pas à augmenter cette durée si vous le pouvez. La marche est une activité agréable qui peut être
    • partagée avec des amis ou en famille. Alors n’hésitez pas à enfiler vos baskets et à sortir marcher !

    Utiliser des listes

    Les listes sont très efficaces pour présenter de l’information de manière concise et aérée. Elles permettent aux lecteurs de repérer facilement les points importants et de les mémoriser plus facilement. Vous avez vu dans l’exemple précédent pour bien rédiger pour le web où en quelques lignes, on a pu comprimer énormément d’informations pour le lecteur.

    De même, il est parfois nécessaire de faire des listes imbriqués afin de résumer un gros contenu en quelques lignes.

    Exemple de listes imbriquées

    • Les vacances
      • Les activités de plein air
        • Randonnée
        • Vélo
        • Natation
      • Les activités culturelles
        • Visite de musées
        • Découverte de patrimoine local
        • Spectacles de rue
      • Les moments de détente
        • Baignade à la plage
        • Lecture au soleil
        • Sieste sous un arbre

    Ce type de liste peut également servir à créer le plan de votre rédaction web. Personnellement, j’utilise rarement les plans, car il est déjà dans ma tête quand je veux écrire sur le sujet. Mais pour les rédacteurs web débutant qui veulent bien rédiger pour le web, cela semble une étape importante pour structurer leurs pensées.

    Ce qui est aussi important est que vos titres et vos sous-titres doivent s’inspirer de la liste précédente. Souvent, quand vous travaillez pour un client qui utilise WordPress, il possédera un plugin qui transforme les titres et les sous-titres comme une table des matières au début de l’article (comme dans le présent article).

    Cette table des matières est assez importante pour le SEO, car cela donne du jus à vos liens internes, mais cela permet aussi à Google d’extraire plus facilement des parties de texte dans les réponses qu’il peut proposer aux visiteurs (ce qu’on appelle les extraits optimisés).

    Insérer des liens

    Les liens permettent de renvoyer les lecteurs vers d’autres sources d’information et de leur fournir plus de contexte. Ils peuvent également aider à améliorer le référencement de votre site.

    Evidemment, tout le monde va se contenter de lier vers Wikipédia, mais soyez plus créatif dans votre parcours de bien rédiger pour le web. Allez cherchez d’autres sites d’autorité comme des universités, des pages personnelles. Parfois, le blog d’un passionné recèle bien plus d’informations que sur une encyclopédie. Le lien doit être une invitation à s’informer davantage ou à approfondir un sujet.

    Optimiser la mise en page

    La mise en page joue un rôle important dans la lisibilité de votre contenu. Utilisez des marges, des espacements et des polices de caractères adaptés pour rendre votre texte agréable à lire.

    Cela semble évident, mais il y a beaucoup de rédacteurs web qui étouffent leurs textes. Soit les paragraphes sont trop long (pas plus de 3 lignes), soit c’est des longues phrases. Mais j’aime aussi des textes denses avec des phrases longues, mais c’est un style que j’ai pu développer avec 10 ans d’expérience.

    Quand j’apprenais à bien rédiger pour le web, je me contentais d’être aussi algorithmique que possible.

    Soigner l’orthographe et la grammaire

    Une bonne orthographe et une bonne grammaire sont essentielles pour donner une image professionnelle de votre site. Faites relire votre texte par un tiers si nécessaire et utilisez un correcteur orthographique. Un autre conseil pour bien rédiger pour le web est de faire une écriture en plusieurs étapes.

    Ecrivez grossièrement votre brouillon sans vous soucier des fautes. Ensuite, reposez-vous 30 minutes ou une heure et relisez-le en le corrigeant. Finalement, une troisième lecture va parfaire le texte avec un logiciel de correction.

    C’est aussi évident, mais n’oubliez jamais que le meilleur ami d’un rédacteur web débutant est le logiciel Antidote. Il corrigera la plupart des textes et comme les fautes sont bien mises en évidence, vous allez mieux les éviter dans le futur.

    Adapter le ton et le style à votre public

    En fonction de votre audience, vous devrez adapter le ton et le style de votre rédaction. Par exemple, si vous écrivez pour un public universitaire quand vous voulez bien rédiger pour le web, vous utiliserez un ton plus formel que si vous écrivez pour un public de jeunes.

    Cela dépend de la commande du client, de son type de site. Demandez toujours le ton qu’il veut donner. En sachant que dans la plupart des cas, il va demander un ton informatif et neutre. Parce que Google le demandait à une époque. Aujourd’hui, on est davantage dans un style de dialogue, une hérésie dans la rédaction web à une époque.

    Mais cela dépend toujours de l’objectif final, si on vous demande de décrire les calculs rénaux dans un texte médical, vous n’allez pas utiliser un texte copain-copain !

    Soigner l’accessibilité

    Rendez votre contenu accessible à tous en utilisant des couleurs contrastées, en ajoutant des descriptions de l’image pour les personnes non-voyantes et en utilisant des balises de titres pour aider les lecteurs à naviguer sur votre site.

    C’est important, mais uniquement si le client le demande. Souvent, les sites ne font pas d’effort dans ce domaine et malheureusement, vous ne pouvez rien y faire.

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur web depuis 2009 et webmestre depuis 2011. Je suis également un blogueur dans la vulgarisation scientifique et la culture.

    Je m'intéresse à tous les sujets comme la politique, la culture, la géopolitique, l'économie ou la technologie. Toute information permettant d'éclairer mon esprit et donc, le vôtre, dans un monde obscur et à la dérive. Je suis l'auteur de deux livres "Le Basilic de Roko" et "Le Déclin".

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *