Telegram s'inscrit en Russie après une menace d'interdiction


  • FrançaisFrançais


  • Publicités

                    
                                                            
                                
            
            


                                                        Carl Court / Getty Images
                                                    

    Après avoir été menacé d'interdiction, il semble que Telegram joue au ballon avec le gouvernement de la Russie.

    Le fondateur de Telegram, Pavel Durov, a accepté pour s'inscrire La société avec le gouvernement russe, mais ne se conformera pas aux lois «incompatibles avec la protection de la confidentialité [user] et des politiques de Telegram en matière de confidentialité». Durov a annoncé sa décision mercredi via VK, la version russe de Facebook.

    Le régulateur de communications russe Roskomnadzor a confirmé mercredi dans un déclaration que Telegram, une application avec plus de 100 millions d'utilisateurs à l'échelle mondiale avait soumis toutes les données requises et fonctionne maintenant dans le Le cadre juridique du pays

    L'annonce vient après que les autorités russes ont exercé une pression sur la société pour s'inscrire auprès du gouvernement en tant que «organisateur de la diffusion de l'information», disant que l'application de messagerie autorisée aux terroristes Pour communiquer en secret, avec "un haut degré de chiffrement ". Le fait de ne pas faire cela entraînerait la radiation de Telegram. Les autorités ont menacé.

    Selon la loi antiterroriste de la Russie, une fois qu'une entreprise est reconnue comme organisatrice de la diffusion de l'information, elle doit conserver les données des utilisateurs sur les serveurs russes Pendant un an et la remettre aux autorités lorsque cela s'avère nécessaire.

                                
          …

    Lire la suite (en anglais)

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Amélie Nadeau

    Formation en communication et en journalisme à Montpellier. Je suis en Freelance pour plusieurs sites thématiques et agences de médias. Spécialisée dans l'actualité généraliste, je me suis spécialisée dans l'actualité médicale.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

    Font Resize
    Contrast