Logiciel de correction : Les 3 meilleurs sur le marché (Antidote, Cordial et ProLexis)


  • FrançaisFrançais

  • Quand on parle de logiciel de correction, Antidote, Cordial Néo et ProLexis sont largement des références. ProLexis étant réservé pour les professionnels.


    Quand on parle de logiciel de correction, Antidote, Cordial Néo et ProLexis sont largement des références. ProLexis étant réservé pour les professionnels.
    Publicités

    Le logiciel de correction est le meilleur ami du rédacteur web, de l’écrivain, du blogueur. En fait, du moment que vous écrivez un texte, alors un logiciel de correction sera votre meilleur assistant. Dans mon livre, Mon Parcours de rédacteur web, j’écris qu’avec mon premier salaire, il y a plus de 11 ans, la moitié est partie pour acheter Antidote et c’était même une version tombée du camion.

    La vitesse à laquelle je me suis amélioré montre l’importance du logiciel de correction et même aujourd’hui, il corrige chacun de mes textes. J’utilise quotidiennement Antidote, j’ai testé brièvement Cordial Néo et ProLexis est inaccessible pour des prolos comme moi.

    Résumé du comparatif des meilleurs logiciels de correction

    Logiciel de correction

    Pour et contre

    Prix

    Note

    Antidote

    Pour : 

    • Frôle la perfection

    • Intuitif et facile à utiliser

    • Personnalisable à souhait

    Contre : 

    • Manque d'intégration complète dans les suites bureautiques

    • Peine sur les gros documents

    129,95 dollars (et il faut ajouter 50 dollars si vous voulez le module anglais)

    Cordial

    Pour : 

    • S'intègre avec la plupart des suites bureautiques

    • Analyse sémantique du texte

    Contre : 

    • Moins performant que ses concurrents

    • Niveau élevé de faux positifs

    119 euros

    Le Correcteur Robert

    Pour : 

    • Le moins cher de notre comparatif

    • Bénéficie de l'expérience du Robert et de ProLexis

    • Intégration avec la plupart des logiciels comme les suites bureautiques et les navigateurs

    Contre : 

    • Doit encore faire ses preuves sur le long terme

    99 euros

    ProLexis

    Pour : 

    • Le champion absolu de la correction

    • Utilisé par les maisons d'édition

    • Capable de traiter 100 pages par seconde

    • Compatible avec les logiciels de bureautique, mais aussi de PAO (selon la licence)

    Contre: 

    • Trop cher pour les particuliers

    • Nécessite une bonne courbe d'apprentissage

    324 euros pour la version française et
    408 euros pour la version bilingue

    Antidote, la référence dans le logiciel de correction

    Quand on parle de logiciel de correction, Antidote, Cordial Néo et ProLexis sont largement des références. ProLexis étant réservé pour les professionnels.

    Antidote est développé par l’éditeur canadien Druide et actuellement, c’est le meilleur logiciel de correction sur le marché. Ce n’est pas juste un argument marketing, mais bien la réalité. Quand il est sorti et qu’il s’est mis à la version 5, Antidote a littéralement écrasé la concurrence à cause de son interface intuitive et très facile à utiliser. Le logiciel est puissant, permettant de créer ses propres dictionnaires, mais surtout, l’apprentissage se fait en douceur.

    Antidote possède des dictionnaires, des guides de rédaction, il peut détecter des tournures de phrase lourde, la forme passive, active, etc. Conjugaison, grammaire, typographie, tout passe à la moulinette et vous aurez un texte aussi parfait que possible. La correction intégrée dans des logiciels comme Word ou LibreOffice est moyenne, même très moyenne. Car même s’ils détectent les fautes, elles n’améliorent pas la capacité du rédacteur. Quand j’ai utilisé Antidote la première fois, il y a 11 ans, j’ai amélioré mes textes en l’espace de quelques mois.

    Vous ferez automatiquement moins de fautes avec Antidote

    Pour une raison assez simple, quand vous traitez un fichier texte dans Antidote, alors il marque les fautes en rouge comme le ferait un correcteur humain. Un détail de design certes, mais c’est suffisamment pour marquer dans votre esprit et lorsque vous écrivez la même erreur dans un nouveau texte, vous vous en souvenez. Un auteur, qui ne fait pas de fautes, n’existe pas, mais Antidote reste un logiciel de correction qui est efficace dans tous les domaines.

    Le seul gros bémol que je lui trouve est son incompatibilité avec des traitements de traitement. Car Antidote intègre un éditeur de texte qui supporte uniquement le format TXT et HTML. Si vous utilisez Word ou Libreoffice (chez moi, elle ne marche pas avec ma version). Mais vous pouvez copier et coller du texte de Word ou ODT pour le coller dans l’éditeur intégré. Cela peut marcher pour des petits textes, mais quand vous voulez corriger un manuscrit de 50 pages, disons que cela devient rapidement chiant. En sachant qu’Antidote peine quand il s’agit de traiter de gros pavés de texte.

    Le prix d’Antidote

    Le prix du logiciel de correction est assez cher, on ne va pas le nier. Une licence d’Antidote coute 129,95 dollars (actuellement, on est à la version Antidote 10). Si vous avez déjà une version (originale, cela va de soi), la mise à jour coute 59 dollars pour le français et 99 dollars pour le bilingue. Car oui, depuis quelques versions, Antidote, qui était exclusivement dédié à la langue française, traite aussi l’anglais.

    Antidote est disponible pour Windows (à partir de Windows 7 jusqu’à Win 10), mais aussi pour Mac et Linux. Dans ce dernier cas, des distributions comme Fedora et Ubuntu sont supportées.

    Vous avez deux choix, soit vous achetez une licence pour chaque version à 129,95 dollars, soit vous achetez un module anglais à 50 dollars quand vous achetez la version français. En gros, un Antidote bilingue vous coutera autour de 180 dollars. C’est sûr que ce n’est pas donné, mais encore une fois, si vous êtes dans le métier de l’écriture, vous ne pouvez pas regretter cet achat, c’est impossible.

    Cordial (Cordial Pro ou Cordial Néo), plus qu’un simple logiciel de correction

    Quand on parle de logiciel de correction, Antidote, Cordial Néo et ProLexis sont largement des références. ProLexis étant réservé pour les professionnels.

    À l’époque, ce logiciel de correction s’appelait Cordial Pro, aujourd’hui, on utilise Cordial ou Cordial Néo. Il y a quelques années, j’ai eu l’occasion de le tester pendant quelques années, mais son interface ne m’a pas plus. Contrairement à l’apprentissage en douceur, il y a parfois trop d’options dans Cordial Néo. Le novice risque d’être submergé par la tonne d’options et il va plus passer du temps à paramétrer le logiciel qu’à utiliser.

    Analyse sémantique du texte

    De plus, un logiciel de correction se mesure comme un antivirus, c’est-à-dire s’il corrige les bonnes fautes plutôt que de détecter de faux positifs. C’est-à-dire qu’il n’y a pas d’erreur, mais Cordial Néo vous dira quand même que vous avez écrit de la merde. De ce que c’est j’ai vu, c’était le cas il y a quelques années. Aujourd’hui, Cordial Néo est tout à fait acceptable, car contrairement à Antidote, il est parti sur l’intelligence artificielle et l’analyse sémantique du texte.

    Je sais que le terme “intelligence artificielle” est mis à toutes les sauces et on va dire que c’est un algorithme d’analyse de texte. Car il y a deux manières de corriger un texte. La première est celle d’Antidote, qui consiste à se cantonner à la correction. Il pourra vous suggérer quelques phrases ou mots mal utilisés, mais il ne va pas plus loin. Et c’est ce qu’on attend d’un logiciel de correction.

    Mais Cordial Néo tente d’analyser le texte et vous donnera une bonne idée dans l’ensemble. Pourquoi, je le mets en seconde place, car ce serait un excellent logiciel pour un auteur débutant. Vous ne connaissez pas les bases du français ou vous ne vous souvenez pas de toutes les règles grammaticales et Cordial Néo pourra vous aider à vous améliorer. Mais ce qui rend Cordial unique est qu’il s’intègre à merveille dans la plupart des logiciels externes.

    Une intégration parfaite avec tous les logiciels populaires

    Cordial joue la carte de l’intégration, car il s’intègre parfaitement avec Microsoft Office, LibreOffice, OpenOffice, Gmail, Outlook, Yahoo Mail et Chrome. Si vous achetez et installez Cordial, alors il va remplacer le logiciel de correction par défaut de vos traitements de texte. Et c’est ça qui manque à Antidote. Ce dernier propose une intégration limitée avec l’appel aux dictionnaires et autre. Mais Cordial s’intègre directement à tous vos logiciels de correction.

    Sur la capacité de correction, si Antidote frôle 10/10 et un 9/10, alors Cordial Néo arrivera à 8/10 sans trop de soucis. C’est un bon logiciel de correction et encore une fois, son intégration avec les logiciels populaires en fait un atout majeur.

    Le prix de Cordial

    Cordial est disponible en deux versions, Néo et Business. Cordial Néo peut s’installer sur 3 postes pour un prix de 119 euros. Si vous avez déjà une ancienne version de Cordial, vous pouvez la mettre à jour pour 59 euros. Et enfin, Cordial Business s’adresse aux entreprises et aux professionnels, qui veulent intégrer Cordial dans des éditeurs comme TinyMCE (qui est fourni avec WordPress classique et non Gutenberg) ou CKEditeur.

    C’est vraiment destiné aux développeurs avec un SDK et c’est davantage une offre sur Cloud qu’autre chose. Le prix dépend de vos entreprises et il faut contacter l’éditeur. En tant qu’auteur et de rédacteur prolos, Cordial Business ne nous intéresse pas.

    ProLexis, le champion absolu du logiciel de correction

    Quand on parle de logiciel de correction, Antidote, Cordial Néo et ProLexis sont largement des références. ProLexis étant réservé pour les professionnels.

    Les gens connaissent Antidote ou Cordial, mais ils n’ont pas forcément entendu parler de ProLexis. Alors, celui-là est le monstre absolu. Le genre qui prend du temps à être dompté, mais sa capacité de correction est tout simplement démentiel. Je ne l’ai jamais testé et pour cause, il coute plusieurs blindes. ProLexis est utilisé par la presse et les maisons d’édition.

    C’est LE logiciel de correction par référence dans le monde de l’édition et des professionnels de l’écriture. Ses dictionnaires sont gigantesques, contenant tous les mots et leurs variantes imaginables. Évidemment, il s’intègre à la totalité des logiciels de traitement de texte sur le marché. En fait, il va même plus loin, selon la licence que vous achetez, vous pouvez l’utiliser sur Quark Xpress, Indesign, Illustrator, InCopy, InText ou encore dans Google Docs. Vous avez deux catégories de ProLexis avec la bureautique et la PAO.

    100 pages à la seconde pour ProLexis !

    C’est un logiciel de correction pour les professionnels par les professionnels. Dans 99 % des cas, en tant que rédacteur et blogueur, vous n’aurez jamais besoin de ProLexis. Mais c’est comme un joyau étincelant dans une bijouterie que vous passez du temps à regarder à chaque fois que vous passez à côté.

    La grande force de ProLexis est qu’il peut traiter énormément de pages à la seconde. Ainsi, dans ProLexis 7, c’est plus de 100 pages à la seconde. D’où le fait que ce soit le chouchou des maisons d’édition et des professionnels de l’écriture. C’est-à-dire que même si vous lui balancez un manuscrit de 500 pages, il va le traiter en 5 secondes chrono ! Et attention, ProLexis ne plaisante pas. Même si vous pensez que vous avez une orthographe et une grammaire irréprochable et vous avez la note parfaite dans Antidote, je peux vous dire que ProLexis va vous mettre par terre et vous écraser le visage en disant que vous n’avez rien compris.

    Chaque faute, aussi minuscule que soit elle, va vous exploser au visage. Les doubles espaces (auxquels on ne pense jamais), les points virgule, la bonne ponctuation, la tournure des phrases. C’est normal, un manuscrit passant par ProLexis doit avoir zéro faute dans tous les domaines. On a également la saisie rapide avec la correction en temps réel. Car oui, il peut corriger automatiquement vos fautes à mesure que vous saisissez. Mais il faudra du temps pour bien configurer ce logiciel de correction pour éviter les faux positifs.

    Le Correcteur Robert

    Quand on parle de logiciel de correction, Antidote, Cordial Néo et ProLexis sont largement des références. ProLexis étant réservé pour les professionnels.

    ProLexis est destiné aux entreprises, mais voyant que les particuliers s’y intéressaient et c’était largement au dessus de leurs moyens, alors on avait eu le Petit Prolexis qui est la version pour le grand public. Abandonnée depuis, elle a été remplacée par Le Correcteur Robert. C’est un logiciel de correction, mais qui est beaucoup plus accessible. Plus léger, moins complet, mais assez efficace. Et évidemment, le prix est plus abordable, car la licence coute 99 euros.

    Mais ce qu’on apprécie chez Le Robert Correct est qu’il est compatible avec tous les logiciels de traitement de texte comme Office ou LibreOffice, Outlook, PowerPoint, Chrome ou Thunderbird. Cela peut être donc une excellente alternative si on n’est pas satisfait de Cordial. Il analyse page par page et il n’y a pas de correction en temps réel. Mais cela peut toujours servir d’avoir un correcteur plus véloce dans ses suites bureautiques.

    Le prix de ProLexis

    Le prix de ProLexis est de 324 euros TTC. Ben oui, je vous l’avais que ce serait mal. Et si vous voulez la version bilingue, traitant aussi l’anglais, c’est 408 euros TTC. Mais vous avez aussi différents prix pour la partie PAO. Par exemple, si vous voulez le coffret complet qui va s’intégrer avec tous les logiciels de PAO comme Quark Xpress ou Indesign, il faudra débourser 504 euros.

    Tous ces prix sont valables pour une licence. Ces tarifs peuvent sembler élevés, mais pour une maison d’édition, la presse ou des professionnels de l’écriture, cela reste un investissement qu’on ne peut pas regretter.

    Comment choisir entre Antidote, Cordial et ProLexis ?

    Alors, comment choisir entre ces trois logiciels de correction ? Si vous êtes un rédacteur web, un correcteur ou un blogueur, alors Antidote conviendra à la majorité de vos besoins. C’est un logiciel de correction qui a fait largement ses preuves au fil des années. Et une fois que vous avez acheté une licence, vous n’avez plus besoin de mettre à jour pour une nouvelle version. Bien sûr, chaque version apporte ses améliorations, mais le sommet de la correction est déjà atteint.

    Maintenant, si vous passez de rédacteur à écrivain comme moi à l’occasion, alors il vous faut un logiciel de correction qui vous accompagne dans LibreOffice ou Microsoft Office. Deux choix s’offrent à vous. Soit, vous partez sur Cordial qui est excellent à ce niveau avec une intégration parfaite dans toutes les applications. Soit, vous pouvez opter pour le Correcteur Robert. Assez récent, mais il s’intègre aussi avec les logiciels populaires.

    Quand on parle de logiciel de correction, Antidote, Cordial Néo et ProLexis sont largement des références. ProLexis étant réservé pour les professionnels.

    Enfin, si vous avez beaucoup d’argent et que vous voulez le meilleur du meilleur, alors partez pour ProLexis. Sa rapidité de correction est inégalée et il peut produire un manuscrit avec zéro faute en quelques secondes. De plus, les éditions Diagonal, qui proposent ProLexis, fournissent aussi une autre gamme appelée Myriade. Myriade est des dictionnaires pour enrichir votre vocabulaire et votre culture générale. On doit acheter séparément chaque dictionnaire avec des prix de 50 à 120 euros pour chacun.

    Vous avez le dictionnaire complet de la langue française, celui pour la géographique comprenant un Atlas mondial, le dictionnaire médical, celui des communes de France et même un autre dico dédié aux locutions latines. On voit que ce sont des dictionnaires qui sont faits pour aider l’écrivain à mettre les mots qu’il faut pour illustrer les idées dans la tête.

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, average: 3,00 out of 5)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur web depuis 2009 et webmestre depuis 2011. Je suis également un blogueur dans la vulgarisation scientifique et la culture.

    Je m'intéresse à tous les sujets comme la politique, la culture, la géopolitique, l'économie ou la technologie. Toute information permettant d'éclairer mon esprit et donc, le vôtre, dans un monde obscur et à la dérive. Je suis l'auteur de deux livres "Le Basilic de Roko" et "Le Déclin".

    Pour me contacter personnellement :

    1 réponse

    1. Boucher dit :

      Perso, j’ai essayé antidote et il y avait trop de références canadiennes, je préfère pro lexis avec un coût un peu plus élevé, il fonctionne sans problème et apporte plus de possibilités joint a Myriade.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

    Font Resize
    Contrast