Le bitcoin est-il voué à l’échec ?

Plusieurs indices semblent démontrer que l’avenir ne sera pas radieux pour le Bitcoin, mais qu’en est-il vraiment. Réponses !


EivindPedersen / Pixabay

« Le Bitcoin est un échec » ! Voici une déclaration qui a fait l’effet d’une bombe dans le monde des finances, et pour cause, elle a été faite par l’un des grands piliers de cette devise du futur, Mike Hearn. Il n’est d’ailleurs pas le seul à penser ainsi, car de grandes personnalités comme le milliardaire américain Warren Buffett sont convaincus que l’aventure Bitcoin tournera court et pas seulement sur les casinos en ligne. La fameuse déclaration de Mike Hearn a été faite en 2016, mais depuis, beaucoup de choses se sont produites et cette assertion semble n’être désormais qu’un lointain mauvais souvenir pour les défenseurs de la cryptomonnaie. Cela dit, s’il existe des chances que cette devise disparaisse à la longue, ne serait-il pas judicieux de s’y intéresser ? On s’est posé la question pour vous !

Le manque de leadeurship

Comme tout le monde le sait, Satoshi Nakamoto est le nom connu au développeur à qui l’on doit la création du Bitcoin. Toutefois, au-delà du scénario hollywoodien que peut susciter le mystère autour de sa réelle identité, on a un véritable problème de leadership. Actuellement, personne ne joue véritablement le rôle du leader dans la communauté Bitcoin qui a donc du mal à évoluer. D’autres monnaies virtuelles comme Ethereum de Vitalik Buterin et Ripple avec Brad Garlinghouse ont des leaders voire des guides qui se chargent de recadrer un peu les choses et rappeler les enjeux et les objectifs à tous les membres de leurs communautés respectives. C’est un aspect qui manque au Bitcoin. Il est évident que jusqu’ici, à en juger par les valeurs actuelles, la monnaie de Satoshi Nakamoto connait un succès indéniable, mais les autres devises ont l’avantage d’être mieux géré. Et une monnaie sans un minimum de régulation ( au interne) peut faire face à beaucoup de problèmes.

La dépendance à la blockchain

Plusieurs indices semblent démontrer que l’avenir ne sera pas radieux pour le Bitcoin, mais qu’en est-il vraiment. Réponses !

cvkcvk / Pixabay

On peut penser que la blockchain du Bitcoin a permis d’intéresser le concept à des millions de personnes à travers le monde. C’est cette technologie qui garantit l’anonymat, la vie privée et la sécurité de tous les transferts d’argent effectués en Bitcoin. Une vidéo pour mieux comprendre ce concept. Toutefois, au fur et à mesure que le temps passe, la blockchain se développe et devient de plus en plus importante. Beaucoup d’experts s’accordent pour dire que d’ici quelques années, elle pourrait atteindre la taille d’internet. Le problème pour le Bitcoin, c’est que son existence n’est plus nécessaire à la blockchain, alors que l’équation devient plus délicate lorsque l’on essaie de considérer l’inverse. Qu’adviendra-t-il du Bitcoin si dans un avenir proche, il devait se passer de sa principale base ?

Les cas d’utilisation

La grande médiatisation autour du Bitcoin brouille un peu les pistes quant à sa véritable portée. Elle compte certes des millions d’utilisateurs à travers le monde, mais elle se fait ravir la vedette par d’autres monnaies comme le XRP de Ripple lorsqu’il s’agit de la collaboration avec de grosses boîtes. Il n’y a donc presque aucun intérêt à utiliser cette monnaie virtuelle si elle est surpassée par les devises classiques (sur certains points), elle qui est présentée comme étant la monnaie du futur. Mieux, il a été prouvé que tous les cas d’utilisations réelles de la blockchain proviennent d’utilisateurs du XRP et non du Bitcoin. Et comme pour illustrer à quel point ce problème de cas d’utilisation est important, Bill Gates a (en octobre 2017) finalement choisi d’utiliser le XRP pour l’un de ses récents projets d’envergure mondiale. Bill Gates a fait la promotion du Bitcoin, mais il a changé d’avis. Qui seront les prochains à retourner leur veste ?

Et si les transactions n’étaient pas “totalement” anonymes ?

Si le Bitcoin est si apprécié et qu’il soit plus populaire que toutes les autres cryptomonnaies, c’est notamment parce qu’il est sécurisé et intraçable. Ces fonctionnalités en ont fait le moyen de paiement préféré des criminels du dark web qui s’en servent pour effectuer des opérations et/ou des achats douteux en ligne.

Plusieurs indices semblent démontrer que l’avenir ne sera pas radieux pour le Bitcoin, mais qu’en est-il vraiment. Réponses !

AaronJOlson / Pixabay

Aujourd’hui encore, des milliers de personnes investissent dans le Bitcoin pour l’anonymat qui leur est offert. Cependant, les transactions effectuées via cette monnaie virtuelle ne sont pas aussi anonymes qu’on le dit. En effet, même si les identités des utilisateurs apparaissent sous forme de lettres et de chiffres dans les registres, ils ne sont pas totalement anonymes. Les principales plateformes d’échanges de Bitcoin, comme BitOasis et CoinBase réclament une photo pour pouvoir identifier les membres.

Par ailleurs, elles se réservent le droit de conserver vos données comme les noms et prénoms, adresse et numéro de téléphone pendant plusieurs années, 5 pour être plus précis. En cas de citation à comparaître, ces plateformes sont disposées à soumettre tous ces renseignements aux autorités dans un effort de coopération. Récemment, il a été démontré que le FBI ainsi que d’autres agences de renseignements suivent de très près le Bitcoin et parviennent de plus en plus à démasquer les personnes qui utilisent cette monnaie de façon illégale. Imaginez un instant que le Bitcoin perde ce qui constitue son principal atout, à savoir l’anonymat garanti à ses utilisateurs, il risquerait de perdre tout intérêt aux yeux de ses principaux partisans.

La menace de nombreux États

Ce n’est plus un secret. Plusieurs États souhaitent réguler le Bitcoin jugé incontrôlable. Par exemple, la Chine, le Maroc ou encore la Corée du Sud n’ont jamais caché leur intention de réguler ou de restreindre l’utilisation de cette cryptomonnaie dont l’importance commence à inquiéter les autorités.

Plus le temps passe, plus il y a de fortes chances que des mesures soient prises dans ce sens. Mieux, plusieurs événements ont prouvé que certains États étaient capables de pénaliser des startups et des plateformes de réseau social en invoquant parfois des raisons peu plausibles. C’est par exemple le cas de Telegram qui a été récemment banni en Russie. Contrairement à d’autres cryptomonnaies qui acceptent de collaborer avec certaines institutions, histoire de montrer au public que les opérations sont légales, le Bitcoin semble complètement imperméable et cela n’est pas nécessairement du gout de tout le monde.

Une stabilité inexistante

Plusieurs indices semblent démontrer que l’avenir ne sera pas radieux pour le Bitcoin, mais qu’en est-il vraiment. Réponses !

Mediamodifier / Pixabay

Le Bitcoin est l’une des monnaies les plus volatiles qui soient, si ce n’est la plus volatile. Sa valeur peut monter en flèche pour descendre ensuite quelques jours ou semaines plus tard. Par exemple, en janvier 2017, cette devise valait environ 1000 dollars, alors que quelques jours plus tôt, en décembre, sa valeur était de 18 000 dollars. Plus récemment en 2018, elle valait dans les 7000 dollars. Ce que cela implique est qu’il est presque impossible d’utiliser cette monnaie dans certains contextes pour négocier les salaires par exemple.

De plus, si d’aventure le Bitcoin était déclaré illégal par un pays ou si le système subissait une piratage, alors la monnaie pourrait subir une chute vertigineuse, car beaucoup d’utilisateurs revendraient tous les Bitcoins en leur possession. Toutes ces raisons dissuadent un grand nombre de potentiels investisseurs. Il est vrai que ceux qui ont conservé leurs Bitcoins jusque-là ne l’ont pas regretté, mais l’expérience en finance a prouvé que les bonnes nouvelles ne durent pas indéfiniment.

La saturation du système

Le principe selon lequel toutes les transactions sont vérifiées puis validées par certains membres de la communauté ralentit considérablement le système qui se retrouve donc saturé. Il a été démontré que le nombre de transactions traitées via d’autres cryptomonnaies comme le XRP sont bien plus rapides, car étant mieux gérées et traités via un système beaucoup plus simple. On peut penser qu’il ne serait pas logique de quitter les monnaies classiques pour s’aventurer vers une nouvelle monnaie si les transactions sont plus lentes.

La révolution souhaitée

Les fans du Bitcoin nourrissent tous un même vœu, celui d’amener le maximum de personnes à abandonner les devises classiques et le système bancaire tel que nous le connaissons pour se tourner vers la monnaie de Nakamoto. Mais  pour que ce rêve se réalise, l’économie mondiale telle que nous la connaissons actuellement doit s’effondrer avec des dommages inqualifiables que cela implique.

Des millions de personnes pourraient en effet perdre leur emploi, leur maison et voir toute leur vie s’écrouler. Cela rend donc très peu probable la révolution du Bitcoin souhaitée par les utilisateurs de cette cryptomonnaie. Par conséquent, un vent d’incertitude plane autour de cette devise, car beaucoup se posent la question de savoir quel sera l’avenir de cette devise virtuelle.

Ce qu’il faut retenir

Comme toutes les monnaies spéculatives, le Bitcoin a un avenir très incertain. Toutefois, certaines circonstances et réalités actuelles indiquent que cette devise ne tiendra pas sur le long terme. De plus, l’absence d’un leader capable de concrètement diriger le marché constitue l’un des facteurs qui plombent de plus en plus la devise. Cependant, il faut préciser que ce n’est pas la première fois que des spéculations quant à la disparition de cette cryptomonnaie circulent, mais elle est toujours présente. Seul l’avenir et l’évolution du marché global des cryptomonnaies nous dira si les utilisateurs du Bitcoin ont eu raison de miser sur cette cryptomonnaie.

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Houssen Moshinaly

Rédacteur en chef, webmestre et blogueur, précaire comme tout blogueur qui se respecte.

Pour me contacter personnellement :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J\'accepte

Font Resize
Contrast
Aller à la barre d’outils