Machines à sous : Comment les sons et images augmentent l’attrait du jeu


  • FrançaisFrançais
  • EnglishEnglish

  • Une étude montre que les signaux sonores peuvent rendre les machines à sous plus attrayantes et créer un sentiment d’exaltation dans la victoire pour les joueurs.


    Une étude montre que les signaux sonores peuvent rendre les machines à sous plus attrayantes et créer un sentiment d'exaltation dans la victoire pour les joueurs.

    Les images et les sons de victoire sur une peuvent augmenter votre désir de jouer selon une nouvelle recherche menée par des scientifiques de l’Université de l’Alberta. L’étude, dirigée par le professeur Marcia Spetch du Département de psychologie, montre que les gens préfèrent jouer sur des machines à sous virtuelles qui fournissent des indices liés à physique tels que le son de la chute des pièces ou des symboles de signes dollar.

    “Ces résultats montrent comment les indices associés à l’argent ou aux gains peuvent rendre les machines à sous plus attrayantes et peuvent même rendre les plus gros gains plus mémorables”, a déclaré Spetch. “De tels indices sont répandus dans les casinos en ligne et augmentent probablement l’attrait du jeu de machines à sous.”

    Les chercheurs ont également découvert que les gens préféraient jouer sur des machines avec ces signaux, quel que soit le niveau de risque de la machine et quel que soit le moment où les effets sonores ou visuels apparaissaient.

    “L’attrait pour les machines à sous et le souvenir de la victoire peuvent être influencés par des facteurs autres que le montant d’argent gagné sur une machine à sous”, a expliqué Christopher Madan, co-auteur de l’Université de Nottingham au Royaume-Uni et ancien doctorant de Spetch. “Les gens doivent être conscients que leur attirance et leur sentiment de gagner peuvent être biaisés.”

    Selon l’Association canadienne du jeu, 98 % des Canadiens jouent pour le plaisir et le divertissement. Alberta abrite 28 casinos et plus de 14 000 machines à sous. En 2019, les revenus générés par l’industrie du jeu d’argen t en Alberta s’élevaient à 2,7 milliards de dollars.

    Cette recherche a été menée en collaboration avec Elliot Ludvig de l’Université de Warwick au Royaume-Uni et avec Yang Liu, boursier postdoctoral à la Faculté de médecine et de dentisterie, Département de psychiatrie de l’Université de l’Alberta. Le financement de cette recherche est assuré par le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du (CRSNG) et l’Alberta Gambling Research Institute (AGRI).

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur web depuis 2009 et webmestre depuis 2011. Je suis également un blogueur dans la vulgarisation scientifique et la culture.

    Je m'intéresse à tous les sujets comme la politique, la culture, la géopolitique, l'économie ou la technologie. Toute information permettant d'éclairer mon esprit et donc, le vôtre, dans un monde obscur et à la dérive. Je suis l'auteur de deux livres "Le Basilic de Roko" et "Le Déclin".

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

    Font Resize
    Contrast