Comment contourner les restrictions d’âge sur les sites pornos français ?


  • FrançaisFrançais

  • La nouvelle loi, qui empêche l’accès aux sites pornographiques, est une censure plus qu’autre chose. Comment contourner ces restrictions d’âge ?


    La nouvelle loi, qui empêche l'accès aux sites pornographiques, est une censure plus qu'autre chose. Comment contourner ces restrictions d'âge ?
    Publicités

    Le Parlement français a accepté d’adopter une nouvelle loi exigeant la vérification de l’âge sur les sites web pornographiques afin d’empêcher l’accès des mineurs de moins de 18 ans à ce genre de sites. L’initiative a reçu le soutien du président Emmanuel Macron, qui a demandé une telle mesure en janvier 2020.

    Conséquences en matière de protection de la vie privée

    Un des principaux points d’achoppement dans le débat sur la vérification de l’âge est la protection de la vie privée. Les détracteurs ont souligné que ce n’était pas une bonne idée de forcer les consommateurs adultes à communiquer leurs numéros de carte de crédit à des sites pornographiques qui n’ont peut-être pas les meilleures garanties de protection de la vie privée – ou les normes éthiques les plus strictes. On ne sait pas encore précisément quelles protections de la vie privée seront offertes aux consommateurs en vertu de la loi française, à l’heure où les VPN permettent de contourner nombres de limitations sur Internet.

    « Si la violence domestique et l’amélioration de la sécurité des enfants sur Internet sont des questions importantes à traiter, cette approche présente des risques inacceptables pour la vie privée et la liberté d’expression. Les systèmes de vérification de l’âge collecteraient une quantité énorme de données personnelles et sensibles sur vos habitudes et préférences – des données qui pourraient être utilisées de manière inappropriée, consultées ou divulguées » avertit Harold Li, vice-président d’ExpressVPN.

    Comment protéger sa vie privée efficacement ?

    Les institutions œuvrant pour les enfants s’inquiètent du nombre de jeunes adolescents qui ont, essentiellement par accident, accès à des contenus pornographiques. Une enquête de l’Ifop publiée en mars 2019 révèle que 52% des 15-17 ans regardent du porno gratuit sur Internet. En l’espace de trois ans, le phénomène a connu une augmentation de l’ordre de 30%. Si la cause est juste, elle ne doit pas être une raison d’abandonner ses données privées à des prestataires peu scrupuleux.

    Heureusement, il existe des solutions simples à mettre en œuvre contre cette nouvelle loi, qui restreindra l’accès aux sites qui ne jouent pas le jeu de la vérification de l’âge. Il existe un moyen beaucoup plus simple de continuer à regarder du porno sans divulguer votre nom, votre passeport et tout autre type de données sensibles.

    Un VPN vous permettra de contourner les lois sur les restrictions de contenu en France, ainsi que de contourner les sites dont l’accès est géographiquement limité et d’accéder aux sites d’autres pays. En effet, tout en vous attribuant une adresse IP dans le pays que vous souhaitez, le VPN protège également vos données en vous rendant anonyme.

    La vérification de l’âge, une méthode viable ?

    La loi sur la vérification de l’âge devrait rapidement être mise en œuvre, puisque l’amendement a peu de chance d’être retoqué. Mais, sur le long terme, cette méthode est-elle viable ? Pas certain, comme le montrent les exemples du Royaume-Uni ou de l’Australie… La vérification de l’âge faisait partie de la loi sur l’économie numérique que le Parlement britannique a adoptée en 2017. Elle devait entrer en vigueur en 2018 mais a été reportée à plusieurs reprises.

    Puis, le gouvernement a annoncé en avril 2019 que la nouvelle exigence entrerait en vigueur en juillet. En juin, le gouvernement a déclaré qu’il devait retarder la mise en œuvre pendant qu’il déposait les demandes nécessaires auprès de l’Union européenne. Aujourd’hui, le Royaume-Uni admet tacitement que l’ensemble du système est inapplicable, pour deux raisons.

    Le gouvernement britannique pouvait facilement exiger que les sites pornographiques nationaux utilisent une technologie de vérification de l’âge. Mais les sites hors du Royaume-Uni pouvaient ne pas respecter la législation britannique. Le gouvernement envisageait de mettre les sites incriminés sur une liste noire officielle, puis d’obliger les fournisseurs d’accès à Internet à bloquer le trafic de ces sites. Les critiques ont averti que cette approche pourrait bloquer l’accès à des contenus légitimes tout en ne faisant rien pour empêcher l’accès des Britanniques qui savent utiliser un VPN.

    L’autre grande préoccupation concernait la protection de la vie privée. Plutôt que d’imposer aux sites web d’utiliser une technologie spécifique de vérification de l’âge, les règles auraient laissé à chaque site pornographique le soin de décider de la meilleure méthode. La plupart des sites étaient censés vérifier le profil des utilisateurs en demandant des numéros de carte de crédit ou des détails sur les cartes d’identité délivrées par le gouvernement.

    L’Australie s’est lancée elle aussi sur la voie de la vérification en mars 2020. Ici, tout repose sur une appli officielle du gouvernement qui compare la photo soumise par l’internaute… aux registres gouvernementaux officiels, tels que l’état-civil, ce qui n’a pas manqué de créer un tollé. Et déjà, l’Australie semble faire machine arrière…

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur web depuis 2009 et webmestre depuis 2011. Je suis également un blogueur dans la vulgarisation scientifique et la culture.

    Je m'intéresse à tous les sujets comme la politique, la culture, la géopolitique, l'économie ou la technologie. Toute information permettant d'éclairer mon esprit et donc, le vôtre, dans un monde obscur et à la dérive. Je suis l'auteur de deux livres "Le Basilic de Roko" et "Le Déclin".

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

    Font Resize
    Contrast