Comment choisir un VPN ?


  • FrançaisFrançais

  • Comment choisir un VPN avec les critères des protocoles de chiffrement, de la politique de logs ou des options de paiement.


    Comment choisir un VPN avec les critères des protocoles de chiffrement, de la politique de logs ou des options de paiement.

    Qu’est-ce qu’un bon VPN ?

    Les meilleurs VPN proposent une offre équilibrée et solide en termes de fonctions, d’emplacements de serveur, de protocoles de connexion et de prix. Certains sont très bien pour une utilisation occasionnelle, d’autres ont plutôt pour but de contourner les restrictions géographiques que les entreprises installent sur leurs applications et leurs services, d’autres encore répondent aux besoins des personnes qui téléchargement massivement et qui veulent le faire en toute discrétion. Voici ce que vous devriez chercher.

    Comment choisir un bon VPN

    Nous sommes sûrs que vous allez être d’accord avec nous quand on affirme que cet aspect est un des facteurs principaux. Le nombre de pays signifie que le VPN peut vous donner plus d’options et d’opportunités. Par exemple, débloquer des sites qui ne sont pas disponibles dans votre région, changer votre adresse IP en un clic et pouvoir surfer sur internet depuis n’importe quel pays proposé par ce service VPN.Si l’accès à du contenu soumis à des restrictions géographiques est important pour vous (par exemple regarder Netflix en dehors des Etats-Unis), alors il est essentiel que le fournisseur ait des serveurs dans le pays auquel les services sont restreints. De même, ceux qui téléchargent en P2P devraient choisir un pays ouvert au P2P (Hong Kong, le Panama, la Suède, les Pays Bas, la Roumanie et la Suisse sont de bons choix).

    Les pays développés leaders (comme les Etats-Unis) ont tendance à avoir des lois strictes sur la protection des consommateurs pour s’assurer que les sociétés ne profitent pas de leurs clients et tiennent leurs promesses.

    Si un VPN dans un pays du tiers monde garantit qu’il n’espionnera pas ses utilisateurs, pouvez-vous vraiment le croire s’il n’existe pas de responsabilité ? Dans les pays industrialisés comme les Etats-Unis, l’Angleterre, l’Allemagne, les Pays Bas, etc., il y aurait des conséquences graves pour les entreprises qui trompent leurs clients de manière continue, ce qui signifie que les entreprises ont fort intérêt à agir honnêtement et de manière juste avec leurs clients.

    Nous recommandons en particulier les fournisseurs de VPN basés aux Etats-Unis, à la fois en raison des lois de protection des consommateurs et du fait que le gouvernement supervise les entreprises, et aussi parce que les Etats Unis n’ont pas d’exigence de conservation des données pour les fournisseurs de VPN, ce qui signifie qu’il n’existe aucune obligation d’avoir des journaux de connexion (ou logs) VPN.

    Protocoles de chiffrement

    Le protocole de chiffrement utilisé par le VPN est une mesure du niveau de sécurité pour vos activités en ligne. Sans trop entrer dans les détails, vous devriez vous concentrer sur soit L2TP/IPSec ou sur OpenVPN, qui sont les deux meilleures options pour la sécurité VPN en 2015.

    • Le PPTP est généralement considéré non sécurisé à cause de la présence de trop de failles qui peuvent être exploitées. Il en va de même pour le L2TP (par opposition au L2TP/IPSec).

    Pour l’essentiel, ce sont toutes les informations dont vous avez besoin. Mais si vous êtes le genre de personne qui aime en savoir plus, continuez à lire.

    • En L2TP/IPSec, le Layer 2 Tunnel Protocol (qu’on pourrait traduire en Français par protocole de tunnellisation de niveau 2) est un protocole VPN qui ne propose aucun chiffrement. c’est là que la partie IPSec intervient. Ceci peut le rendre un petit peu plus lent – le trafic doit être converti en L2TP et ensuite crypté. Le gros avantage est qu’il est facile à installer à la fois sur les PC et sur les appareils mobiles.
    • OpenVPN est basé sur des technologies en Open Source comme son nom le suggère. Il existe beaucoup d’options de configuration et il est assez sécurisé. Son plus gros avantage est que n’importe quel trafic passant par celui-ci aura l’air identique au trafic web standard et sera extrêmement difficile à bloquer, même pour quelqu’un recherchant le trafic VPN. Cependant, il n’est pas disponible pour une large gamme de systèmes d’exploitation fixe et mobile – Vous devrez alors exécuter une application tierce sur votre appareil pour le faire fonctionner.
    • PPTP est un Point to Point Tunnelling Protocol (qu’on pourrait traduire en Français par Protocole de Tunnelisation Point par Point) – c’est celui que vous devriez éviter. Il est plus ancien et même s’il est extrêmement facile à installer, il présente simplement trop de problèmes de sécurité.

    Vous pouvez aussi rencontrer le SSTP, Secure Socket Tunnelling Protocol qui peut être traduit par Protocole de Tunnellisation de Socket Sécurisé, qui appartient au protocole Microsoft. Il est stable et sécurisé mais la plupart de l’assistance pour celui-ci est sur Windows, ce n’est donc pas idéal pour l’assistance multiplateforme.

    Politique de confidentialité et de fichiers journaux (logs)

    Lorsque vous confiez vos informations personnelles à une entreprise, c’est bien de connaître la politique de confidentialité de la société. Ceci est encore plus vrai pour un fournisseur VPN avec en plus une mise en garde : il faut que vous sachiez si oui ou non il recueille vos données en interne.

    Un VPN va (en principe) vous mettre à l’abri des regards indiscrets de l’extérieur, mais cela ne veut pas dire que le fournisseur lui-même ne garde pas un journal détaillé de votre activité. La politique varie d’un fournisseur à l’autre – quelques-uns peuvent garder un journal temporaire qui est régulièrement effacé, d’autres peuvent ne jamais avoir ces données, alors que d’autres encore peuvent tout enregistrer. Ceci, bien sûr, dépend de ce dont on a parlé plus tôt à propos de l’emplacement dans lequel l’entreprise est basée et des lois auxquelles elle est soumise.

    Si la confidentialité est vraiment importante pour vous, vous devriez même approfondir et trouver un VPN qui prenne les paiements en crypto-monnaie, comme Bitcoin, ce qui signifie que vous n’aurez pas besoin de fournir des données de carte de crédit ou votre nom complet.

    La bande passante

    Comment choisir un bon VPN

    Pour la plupart des utilisateurs d’Internet, il est important que leur expérience de navigation reste intacte. Le chemin que les données ont à parcourir est souvent plus long avec un VPN, contrairement à une connexion Internet classique à cause de la nature complexe d’une approche aussi sécurisée. C’est à ces moments que la vitesse de connexion devient importante.

    En premier lieu, ne payez pas pour de grosses bandes passantes de l’ordre de 30Mb/s si vous ne savez pas si votre FAI peut offrir de telles vitesses pour votre connexion normale. Il est aussi très important de savoir si votre fournisseur de VPN limite la bande passante pour certaines activités comme le partage de fichiers en peer-to-peer (P2P).

    OS and device support

    Assistance pour les systèmes d’exploitation et les appareils.

    D’abord vérifiez que le fournisseur VPN permette des connexions multiples sur des appareils multiples – à moins que vous ne vouliez un seul appareil sécurisé, comme un ordinateur portable avec lequel vous voyagez, vous souhaitez probablement que le VPN couvre plusieurs appareils.

    Dans le monde moderne, ça signifie plus qu’un seul PC et que quelques ordinateurs portables. Cette liste comprendra à coup sûr des tablettes et des Smartphones. Plus important encore, un foyer français moyen aura des appareils qui fonctionnent sur différents systèmes d’exploitation. Si vous avez un Smartphone sous Android, un ordinateur portable sous Windows et un iPad, vous devriez vous assurer que le VPN pour lequel vous payez peut fonctionner sur tous ces appareils.

    Le problème avec les VPN gratuits

    Il n’existe pas d’altruisme dans le business de la sécurité internet. C’est-à-dire que quand vous avez l’impression que vous obtenez quelque chose pour rien en retour, vous feriez mieux de vous demander ce que la personne fournissant le service en tire. Il existe quelques fournisseurs « gratuits » de VPN, et ils peuvent même être populaires (après tout, quoi de mieux que quelque chose de gratuit ?) mais ils partagent tous une ou plusieurs des caractéristiques suivantes :

    • Ils limitent sévèrement les vitesses, parfois aussi bas que 500kb/s (c’est seulement 10% de la bande passante nécessaire pour regarder Netflix en HD en streaming)
    • Ils gardent des journaux de connexion (logs) détaillés à propose de votre activité, les sites web visités et les fichiers téléchargés
    • Ils peuvent contenir de la publicité, ou installer des logiciels publicitaires ou des crapware sur votre système
    • Beaucoup d’entre eux ne sécurisent que votre navigateur web, et non l’intégralité de votre connexion internet
    • Ils proposent des fonctions limitées, peu d’emplacements de serveur, et essaient toujours de vous vendre un service plus cher

    Quand vous voyez que vous pouvez même obtenir un service VPN de niveau supérieur « plus cher » pour environ 7$ par mois, les VPN gratuits ne semblent pas valoir le coup par rapport aux soucis et aux risques sur la confidentialité.

    Les options de paiement

    Vous pouvez vous demander comment il est possible de payer sans donner les 4 derniers numéros de votre carte bancaire. Cela fait aussi partie de la sécurité. Nous vous recommandons de rechercher un service qui accepte des options de paiement sécurisées comme Bitcoin, Google Wallet, etc. qui ne donnent pas vos informations de paiement aux vendeurs. Ainsi, votre fournisseur de VPN ne sait pas qui paye pour le service. Ajoutez à cela une inscription sans e-mail et vous obtenez une approche parfaitement sécurisée pour acheter des choses en ligne qui pourrait être assimilée à payer en liquide tout en portant un déguisement.

    Ce n’est définitivement pas si simple de choisir un fournisseur de VPN avec autant de points à prendre en compte. Cependant ça peut être bien plus simple si vous jugez en fonction de votre utilisation personnelle. Par exemple si vous voulez juste que Netflix fonctionne, vous n’aurez pas besoin d’algorithmes de chiffrage ou de paiement en Bitcoins alors que les utilisateurs de torrents ou les entrepreneurs qui veulent éviter les fuites de données pourraient vouloir garder le tout un peu plus privé et partager moins d’informations.

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur web depuis 2009 et webmestre depuis 2011. Je suis également un blogueur dans la vulgarisation scientifique et la culture.

    Je suis d'abord un fan avant d'être un blogueur culturel. Mais par la suite, j'ai commencé à proposer mes articles sur les séries TV et les films ainsi que l'univers de la culture en général. J'ai été contributeur culturel de plusieurs plateformes, mais j'ai décidé d'apporter ma touche personnelle sur les films et les séries TV à travers ce blog.

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

    Font Resize
    Contrast