Accueil Forum Actualité Tech et SEO, tutoriels et astuces Pourquoi a-t-on tué le RSS ?

Mots-clés : , ,

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Houssen Moshinaly, il y a 3 mois.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Auteur
    Messages
  • #992

    Houssen Moshinaly
    Admin bbPress

    Les utilisateurs lambdas ne connaissent le format RSS, mais ce format a permis au web de devenir ce qu’il est aujourd’hui. Mais à cause de l’avarice et du modèle verrouillé des géants du web, ils ont fait en sorte que le RSS ne fonctionne plus nul part.

    Le RSS permet de publier automatiquement sur Facebook ou Twitter, il permet aux utilisateurs de s’abonner sans passer par des newsletters ou des notifications push à la con. Mais c’était trop ouvert pour les géants du web qui ont commencé à l’abandonner au fil des années. Twitter, cette saloperie, a été le premier à le faire, Facebook a également abandonné d’alimenter des pages Facebook avec le RSS et si l’option existe, elle est tellement bien enfouie que personne ne peut plus l’utiliser.

    Mais surtout, ce sont les services de publication automatique qui ont disparu. Le meilleur service du web était Twitterfeed. Il pouvait prendre un flux RSS et on pouvait poster gratuitement sur ses pages Facebook, ses comptes Twitter et même les pages de Linkedin. Vous le configuriez une fois et vous pouvez l’oublier, car il continuera à fonctionner pendant des années. Il était totalement gratuit, mais Twitterfeed a fermé ses portes en octobre 2016. C’était vraiment une triste nouvelle. Et les alternatives de Twitterfeed sont de la merde. Buffer ? Payant, Dlvr (quel est le minable qui a trouvé un nom pareil), payant et limite, IFTTT (tellement limité que c’est inutilisable).

    On devrait dire à ces services que non, proposer un seul flux RSS en mode gratuit est inutile, car j’ai quelques sites et je dois gérer une dizaine de flux RSS. Il y a zapier qui est pas mal, mais il a déjà limité son mode gratuit.

    Mais même le traitement de flux RSS est catastrophique sur le web. Sur Facebook par exemple, son traitement à la con fait que c’est toujours le logo qui est affiché alors que l’item peut contenir une image. Et il est impossible de le configurer. Le web est mort lorsque le RSS a été emprisonné et rendu inutilisable par ces fils de pute.

    Twitterfeed a dû abandonner, car personne n’achetait ses services payants. Il n’a pas pu financer entièrement sa structure et c’est là qu’on voit le manque de vision des développeurs. Ok, vous jetez l’éponge, mais vous aurez mieux fait de libérer le code source de Twitterfeed. Cela aurait permis à chacun de l’héberger sur son serveur et perpétuer le RSS. Sachez-le, le web est devenu une prison lorsqu’on a décapité le RSS.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Aller à la barre d’outils