Un chercheur marocain aurait mis au point une alternative à base d’huiles essentielles


  • FrançaisFrançais


  • Adnane Remmal, professeur et chercheur en biologie à l’université de Fès (Maroc).

    Adnane Remmal, professeur et chercheur en biologie à l’université de Fès (Maroc). — Capture d’écran Youtube / EPOfilms

    Son invention pourrait révolutionner le monde de la médecine.

    Adnane Remmal, professeur et chercheur en biologie à l’université de Fès (Maroc), a mis au point une substance naturelle qui rendrait à nouveau opérationnels des antibiotiques devenus inopérants à cause de la résistance de certaines bactéries.

     

    A lire aussi : Une Américaine tuée par une bactérie résistante à 26 antibiotiques

    Le Prix de l’inventeur 2017 de l’Office européen des brevets

    A terme, les huiles essentielles contenues dans ce traitement pourraient même se substituer aux antibiotiques.

    Le chercheur marocain a récemment reçu le Prix de l’inventeur 2017 de…

    Lire la suite

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Amélie Nadeau

    Formation en communication et en journalisme à Montpellier. Je suis en Freelance pour plusieurs sites thématiques et agences de médias. Spécialisée dans l'actualité généraliste, je me suis spécialisée dans l'actualité médicale.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

    Font Resize
    Contrast