PMA : Après l’éthique, au tour des politiques


  • FrançaisFrançais


  • Après quatre années d’attente, dont plusieurs mois à respirer l’air confiné, voire irrespirable, de la Manif pour tous et de ses sympathisants, enfin une bouffée d’oxygène. Mardi, le Comité consultatif national d’éthique (CCNE), saisi par un François Hollande alors pris dans la tourmente du mariage et de l’adoption pour tous, a fini par rendre son avis «sur les demandes sociétales de recours à l’assistance médicale à la procréation». Les dossiers à examiner et «trancher» étaient nombreux. Au menu : l’ouverture ou non des techniques de PMA à toutes les femmes, mais aussi la possibilité pour celles qui procréent de plus en plus tard de prendre une petite «assurance fertilité» en congelant leurs ovocytes quand elles sont jeunes. Sans oublier la sulfureuse GPA, interdite en France depuis 1994.

    Bilan ? Les couples de lesbiennes qui manifestaient encore le week-end dernier pour avoir le droit de bénéficier, elles aussi,…

    Lire la suite

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Amélie Nadeau

    Formation en communication et en journalisme à Montpellier. Je suis en Freelance pour plusieurs sites thématiques et agences de médias. Spécialisée dans l'actualité généraliste, je me suis spécialisée dans l'actualité médicale.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

    Font Resize
    Contrast