La coupe menstruelle, plus dangereuse que les tampons ?


  • FrançaisFrançais


  • Publicités

    On pensait les tampons nocifs. Pourtant, ils ne favoriseraient pas les chocs toxiques, comme le révèlent, mardi, les premiers résultats d’une étude menée à Lyon, après une hausse du nombre de cas déclarés. Pour mener à bien leur étude, des chercheurs  Centre national de référence du staphylocoque des Hospices Civils de Lyon (HCL) ont collecté 700 tampons usagés. Résultat : aucun dispositif “ne stimule la production de la toxine” responsable du syndrome, souligne le centre.

    Le professeur Gérard Lina, chef de service aux HCL explique : “Les produits semblent avoir un effet neutre, voire bloquer le développement du staphylocoque”. Ainsi, le choc toxique résulterait plutôt d’une utilisation prolongée des tampons. Autre découverte, les chercheurs soulignent les risques que peuvent entraîner… les coupes menstruelles.

    Economique et écologique

    Ces petites cloches en séduisent chaque année de plus en plus de Françaises. Et pour cause, on ne cesse de…

    Lire la suite

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Amélie Nadeau

    Formation en communication et en journalisme à Montpellier. Je suis en Freelance pour plusieurs sites thématiques et agences de médias. Spécialisée dans l'actualité généraliste, je me suis spécialisée dans l'actualité médicale.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    Font Resize
    Contrast