La concertation sur le 4e plan lancée ce jeudi à l’Elysée, fortes attentes des associations


  • FrançaisFrançais


  • Il n'existe que 60 unités en France, créées dans le cadre du 3e plan autisme (2013-2017), qui associent Education nationale et secteur médico-social

    Il n’existe que 60 unités en France, créées dans le cadre du 3e plan autisme (2013-2017), qui associent Education nationale et secteur médico-social — ERIC CABANIS AFP

    « Changer la donne », « combler le retard »… La concertation sur le 4e plan autisme, qui sera lancée ce jeudi à l’Elysée en présence d’Emmanuel Macron, suscite de fortes attentes de la part des associations, qui réclament au nouveau gouvernement « des avancées réelles ».

    En France, selon ces associations, quelque 650.000 enfants et adultes seraient atteints de troubles du spectre de l’autisme (TSA). Un nouveau-né sur 100 serait concerné.

    Lire la suite

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Amélie Nadeau

    Formation en communication et en journalisme à Montpellier. Je suis en Freelance pour plusieurs sites thématiques et agences de médias. Spécialisée dans l'actualité généraliste, je me suis spécialisée dans l'actualité médicale.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

    Font Resize
    Contrast