Accueil Forum Rédaction web à Madagascar Rédacteur et rédactrice à Madagascar, les conseils pour bien débuter Répondre à : Rédacteur et rédactrice à Madagascar, les conseils pour bien débuter

#987

Amélie Nadeau
Participant

Bonjour Houssen, merci pour ce superbe article, mais dommage que tu ne propose pas les conseils pour bien écrire. Et tu parle des tarifs très bas à Madagascar et dans les pays pauvres, mais en France, c’est pareil. Tu a commencé en 2009, moi je suis rédactrice web depuis 2005 🙂

J’ai travaillé pour la Commission Européenne et plusieurs grandes entreprises. Au début, le salaire était équivalent à celui d’un cadre, mais par la suite, ca a baissé énormément. Pour la France, la première attaque est venu d’une plateforme connu comme Wikio Experts qui prétendait fournir du contenu d’expert pour quelques euros par article.

Wikio Experts a disparu en quelques mois et il a escroqué des milliers d’euros à ses rédacteurs. Par la suite, d’autres plateformes sont apparus avec le même principe et la qualité a plongé à la vitesse de l’éclair. Aujourd’hui, le constat est clair, la rédaction web ne peut plus être un vrai métier, car on n’a même pas de quoi bouffer sans oublier les contraintes physiques et mentales qui sont de plus en plus éprouvantes.

Concernant le lancement de ses propres sites, je suis désolé, mais je ne me vois pas me lancer dans des aventures aussi risquées en sachant que c’est beaucoup plus concurrentiel. Personnellement, je fais de temps en temps des boulots de rédaction web, mais je travaille également comme caissière à temps partiel à coté. Et ce sera ça les métiers du web à partir de maintenant. Cumuler plusieurs boulots pour arriver à s’en sortir. Mais s’il y a les rédacteurs qui se réunissent dans un syndicat avec une voix qui porte à l’international, alors peut-être qu’on peut faire plier les gros parasites comme tu les appelle.

Upwork et Freelance sont à éviter pour moi. Vaut mieux ne pas travailler plutôt que de se soumettre à leurs caprices.

Aller à la barre d’outils