Les prix de la rédaction web (2016 et au-delà)

de | 10 juillet 2016

Les prix de la rédaction web et l'évolution du secteur en 2016

J'ai commencé la rédaction web en 2006 et à cette époque, vous pouviez avoir des tarifs de 50 euros pour un article de 500 mots. Ah ! Le bon vieux temps ! Aujourd'hui, les choses ont légèrement évolué, car pour un article de 500 mots, vous avez un zéro de moins à ce chiffre. Et encore, j'ai commencé le métier de rédacteur web dans une agence où le volume et le délai sont la priorité. Mais vous étiez systématiquement pénalisé si vous livriez un mauvais article. Les temps ont changé avec une qualité qui a plongé en enfer. De 2006 à 2013, on a vu l'essor de la rédaction web que ce soit au niveau des agences ou des indépendants. Il y a plusieurs raisons qui expliquent ce boom du secteur, mais également la qualité qui a baissé au fil du temps.

Les tarifs qu'on peut voir sur la rédaction web

Les tarifs que j'ai découverts sont une moyenne sur des sites de contenu en ultra Low Cost tels qu'Upwork, mais également des prix de rédaction web qui sont proposés par des indépendants. Le problème est qu'on ne pourra jamais définir un prix de base puisqu'aujourd'hui, la rédaction web se livre en paquet. Le client ne va pas commander un texte de 500 mots ou vous proposer un prix par mot, car il va vous proposer une tâche globale et à vous d'adapter vos prix.

Prix minimal d'une rédaction web - 4 euros pour 500 mots. C'est la norme sur Upwork même si les prix peuvent augmenter jusqu'à 15 euros. Mais un prix de 15 euros pour un article est déjà le top du top pour un site comme Upwork tandis que ça va être le point de départ de l'indépendant. Il y a quelques semaines, un client me contacte sur Upwork. Il me fait un Speech qui semblait professionnel et ensuite, il me balance son tarif... 0,15 centime pour un article de 500 mots. Je lui a demandé plusieurs fois si c'est un tarif par mot ou par article et le mec me répond tranquillement que c'est tout à fait un bon prix. Dommage que je n'ai pas eu un combattant de Daesh sous la main, car il y a des débiles profonds qui méritent une ceinture d'explosifs dans la gueule.

Le prix maximal - Peut aller de 20 euros à 60 euros. Cherchez des articles avec la requête "prix de rédaction web" et vous aurez des rédacteurs ou des rédactrices web indépendants qui vont commencer à 60 euros pour un article moyen de 500 mots. Pas besoin d'une boule de cristal pour deviner que leurs commandes sont aussi vides que le discours des politiciens actuels. Chers rédacteurs web, vous ne pouvez pas proposer un tel prix de départ. Ce n'est pas possible et vous mentez si vous dites le contraire. Comme je l'ai mentionné, j'ai commencé avec une agence, mais je suis indépendant depuis plusieurs années.

J'ai travaillé avec des dizaines de clients. Certains proposaient de grosses commandes, d'autres concernaient des petites commandes soignées aux petits oignons. J'ai même travaillé dans plusieurs groupes des médias français. Si vous pensez que les fiches de vie pratique du journal Le Parisien sont écrites par des journalistes professionnels, alors vous n'avez pas compris grand-chose au web d'aujourd'hui #Jedisçajedisrien. Mais à aucun moment, on ne m'a pas proposé un prix de rédaction web supérieur à 40 euros. J'ai même travaillé pour le site d'une université pour écrire des fichiers sur les cursus et les métiers. Leur prix maximal était de 35 euros par article. Donc, un article à 60 euros ? Oubliez cette idée si vous ne voulez pas recevoir de nombreuses désillusions dans votre boite mail. Si vous commencez, soyez modeste, mais ne devenez pas non plus une pute de bas étage (qui sont beaucoup encore trop cher à mon gout si vous voulez tout savoir). Si vous avez l'habitude d'écrire, commencez par un prix de 5 à 10 euros pour 300 mots et ensuite, vous pouvez augmenter au fur et à mesure. Et c'est pourquoi je préfère toujours proposer un prix de rédaction web par mot, car vous risquez de vous faire arnaquer avec des prix par article.

Pourquoi les tarifs de la rédaction web sont-ils à la baisse ?

Il y a plusieurs raisons qu'on entend souvent pour expliquer la baisse des tarifs de rédaction web. La concentration des plateformes de rédaction web comme Upwork. Je parlerais d'Upwork dans un prochain article. On a également l'arrivée massive de rédacteurs web qui sont des incompétents notoires amateurs ou encore la baisse générale des prix. Mais je pense que c'est lié au fonctionnement du web en général. Comme on l'a vu, la rédaction web se portait à merveille de 2006 à 2013. La thématique des jeux d'argent et des comparatifs de produits battait son plein. Et les clients n'hésitaient pas à débourser des milliers d'euros pour une dizaine d'articles du moment qu'on tenait les délais.

Mais Google a sanctionné sévèrement les jeux d'argent en bannissant tous les mots-clés et Google Panda a décapité les comparateurs. Du jour au lendemain, les gros clients de rédaction web ont été ruinés et ils ont viré des rédacteurs web en masse pour survivre. On connait aujourd'hui la motivation de Google. Le lancement de Google Shopping ne faisait pas bon ménage avec des comparateurs bien établis depuis des années. Et les jeux d'argent étaient interdits à cette époque aux États-Unis. Mais quelques années plus tard, les jeux d'argent ont commencé à être légalisés aux USA et Google a même murmuré, du bout des lèvres, qu'il n'y avait pas de sanction réelle contre les sites de jeux d'argent. Mais Google a toujours été vague dans ce secteur et les webmestres de ces sites, donc les clients de rédaction web, ne prennent plus le risque de se faire avoir.

À cause de la faillite des comparateurs et des sites de jeux d'argent, on a eu un nombre important de rédacteurs web sur le marché par rapport à la demande. Et il y a eu de nouveaux parasites qui ont profité de cette manne à pisser du contenu et à accepter n'importe quel prix. Des intermédiaires pour la plupart et des prétendus webmestres, qui ignorent tout de la valeur d'un site et qui se contentent de tactiques de spam en changeant fréquemment de nom de domaine lorsqu'ils sont pénalisés. Ces 2 facteurs, la pénalisation de Google et l'offre supérieure par rapport à la demande, ont baissé les prix de la rédaction web à un niveau inimaginable.

L'avenir est sombre pour la rédaction web

Est-ce que les choses vont s'arranger ? Est-ce qu'on pourra espérer des tarifs de rédaction web à 20, 30 ou 40 euros par feuillet dans le futur ? Et bien, c'est impossible à cause de la concentration des agences en des poles de plus en plus dense. Quand vous voyez cette abjection telle qu'Edit Place et les tests à la con qu'elle vous fait passer, on se rend compte que pour ces débiles, la rédaction web n'est pas l'écriture pour le web et pour les internautes, mais pour Dieu Google. En fait, vous pouvez réussir dans la rédaction web si vous connaissez le SEO sur le bout des doigts. Et par SEO, je parle d'un Spam systématique.

Mes propres tarifs sont à la baisse

Personnellement, je propose des tarifs de rédaction web assez bas comparés à d'autres rédacteurs web indépendants. Mais cela reste un point de départ et si le client n'accepte pas des prix plus élevés, si sa commande l'exige, alors je n'ai aucun problème à lui dire d'aller se mettre un rédacteur web Low Cost dans le cul et ensuite, on en reparlera. De plus, j'ai lancé des dizaines de sites web et cahin-caha, la publicité et l'affiliation me rapportent un revenu même si je dépends toujours de la rédaction web. Mais je peux refuser 80 % des boulots de la rédaction web grâce à ce type d'activité. Peut-être que l'avenir des rédacteurs web est de concentrer sur leurs projets personnels et de travailler uniquement pour les autres si le salaire en vaut la peine.

Je vous recommande de participer à ce petit sondage ci-dessous pour avoir une moyenne des prix de rédaction web. Cela s'adresse à la fois aux clients et aux rédacteurs web sur leurs tarifs pour un contenu inférieur ou égal à 500 mots.

Quels sont vos prix pour la rédaction web (clients et rédacteurs web)

View Results

Loading ... Loading ...

Le vote des lecteurs
[Total: 0 Average: 0]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *