0

J'ai toujours supposé que les moniteurs pour bébés et toutes les technologies sans fil étaient complètement sécuritaires et qu'un «ami» m'avait informé que je les mettais en danger en les utilisant.

Nous avons utilisé un détecteur RF pour mesurer l'exposition à un niveau constant de 10 mW / m2 dans la crèche, tandis qu'à titre de comparaison, mon téléphone portable à une distance de 30 cm mesurait des pics occasionnels de 1 mW / m2. Les moniteurs wifi plus avancés mesurent jusqu'à 100 mW / m2.

Elle a mentionné les liens suivants comme preuve de ses craintes:

https://www.electricsense.com/897/radiation-from-baby-monitors-would-you-blow-smoke-in-your-babies-face/

Ce site revendique:

Bien devinez quoi? Votre enfant ne va peut-être pas si bien. Le moniteur de bébé à côté de leur forme de sommeil émet des radiations similaires à celles émises par un téléphone sans fil et bombarde leur crâne non encore complètement formé avec un rayonnement de fréquence électromagnétique. Ces émissions sont une cause connue du cancer du cerveau chez l'enfant …

Pourquoi introduire un cancérogène connu dans votre maison? Auriez-vous une cigarette dans la chambre de votre bébé et souffleriez-vous la fumée au visage? Je ne le pense pas …….

https://www.home-biology.com/electromagnetic-radiation/high-frequency-electromagnetic-fields/monitors-radiation

Ce site revendique

Les TSA ont été multipliés par 60 au cours des dernières années, ce qui ne peut être expliqué par des améliorations des méthodes de diagnostic et ne peut s'expliquer que par des changements dans l'environnement. Cette augmentation correspond à la fois à la prolifération des télécommunications mobiles, du Wi-Fi et des fours à micro-ondes, ainsi qu’aux champs extrêmement basse fréquence des installations électriques domestiques et domestiques. Nous pouvons maintenant en expliquer au moins une partie en termes de fuites de membranes induites électromagnétiquement conduisant à une hyperactivité cérébrale et à un développement cérébral anormal. Dr. Andrew Goldsworthy, ancien chargé de cours Imperial College London [1] Andrew Goldsworthy, Les effets biologiques des champs électromagnétiques faibles, MCSA NEWS, VOLUME sept, NUMÉRO 7, JUILLET 2012

Et aussi…

Rayonnement sans fil émis par les moniteurs, les téléphones mobiles et sans fil, les modems sans fil (Wi-Fi), etc.: inhibe la formation d'une activité électromagnétique anormale du cerveau, stabilisée vers 12 ans, ce qui explique l'augmentation de l'hyperactivité et de l'épilepsie chez les enfants, selon le Dr Gerard Hyland, biophysicien à l’Université de Warwick et 2 fois nominé pour le prix Nobel de médecine [3] Selon le Dr Andrew Goldsworthy, ancien assistant de l’Imperial College London [4] Désaccorde le calibrage initial des réseaux cérébraux et du système de neurones miroir chez les nouveau-nés, conduisant à des comportements autistiques (Thornton [5]) et sont une cause possible de l’augmentation contemporaine des cas d’autisme (Kane [6]) "Les effets néfastes de l'électrosmog peuvent prendre des décennies pour être appréciés, bien que certains, comme la cancérogénicité, commencent déjà à faire surface. Cette expérience gigantesque sur nos enfants et nos petits-enfants pourrait entraîner des dégâts considérables de proportions sans précédent, à moins que des précautions appropriées ne soient immédiatement mises en œuvre. " Paul Rosch, professeur de médecine à la New York Medical School [7]

Celles-ci reposent principalement sur des données probantes examinées dans le rapport Bioititiative, qui, je le sais, sont largement critiquées.

Alors, ai-je mis mes enfants en danger ou mon ami est-il juste fou? Je ne vois pas comment de telles émissions minuscules pourraient avoir un effet mesurable sur quiconque, thermique ou autre. Existe-t-il des preuves solides que les ondes radio ont des impacts négatifs sur le développement des jeunes enfants?

Faire un commentaire