0

J'écris une histoire, dans laquelle le détective reconnaîtra une ordonnance pour la victime pour le soulagement de certaines conditions génétiques. Il prétend ensuite qu'un autre personnage était le meurtrier parce qu'elle était sa fille (choquant tout le monde). Il le prouve en révélant un trait physique qu'elle avait caché.

Je cherche une maladie génétique que la mère et le père pourraient avoir et qui s'exprimerait différemment chez l'enfant.

J'ai fait beaucoup de recherches, mais les moteurs de recherche n'ont pas été conçus pour ce genre de questions et les délais ont été approchés. J'ai découvert des expressions génétiques codominantes, qui semblent correspondre au projet de loi, mais les seuls exemples que je puisse trouver (chez les humains) sont le groupe sanguin AB et l'anémie falciforme, dont aucune ne fonctionnera dans le récit. Je suis peut-être en train d'aboyer le mauvais arbre.

Ma question est: Y a-t-il une maladie génétique pour laquelle un père pourrait recevoir un traitement, qui s'exprimerait très différemment chez sa fille? J'y mets la codominance parce que je veux qu'elle soit à 100%, et si les deux parents étaient porteurs, cela devrait le faire.

Remarque: Les réponses réussies doivent présenter des symptômes physiques qui peuvent être masqués puis révélés.

Merci pour toutes suggestions.

Faire un commentaire