0

Si l'alcool est un antagoniste des récepteurs NMDA, pourquoi ne produit-il pas des effets dissociatifs? Autant que je sache, tous les autres médicaments qui antagonisent les récepteurs NMDA fonctionnent comme des dissociatifs, tels que la kétamine, le PCP, l'oxyde nitreux, le DXM et la mémantine. Pourquoi ne pas l'alcool? Est-ce que ses effets sur les récepteurs NMDA sont trop faibles? Cela affecte-t-il seulement différents récepteurs spécifiques? Ou est-ce que son effet de GABA contrecarre en quelque sorte l'antagonisme de NMDA?

Faire un commentaire