Velocipastor, un prêtre se transforme en dinosaure pour combattre des ninjas


  • FrançaisFrançais

  • Oubliez Avengers : Engdame. Nous avons le film de 2019 avec Velocipastor. Un prêtre qui peut se transformer en dinosaure pour combattre des ninjas.


    Oubliez Avengers : Engdame. Nous avons le film de 2019 avec Velocipastor. Un prêtre peut se transformer en dinosaure pour combattre des ninjas.

    débarque avec une nouvelle bande-annonce publiée par Wild Eye Releasing. Réalisé par Brendan Steere, le film d’horreur met en vedette Greg Cohan dans le rôle principal, avec Alyssa Kempinski dans le rôle principal féminin. Le film organisera une séance spéciale de minuit et des questions-réponses au Texas Frightmare Weekend le 3 mai 2019.

    Velocipastor, un prêtre mute en vélociraptor

    Dans Velocipastor, Doug Jones (Cohan), un prêtre, réalise qu’il peut se transformer en dinosaure. Lors de sa visite en Chine après une tragédie familiale, Doug embrasse ses pouvoirs de Dino, grâce aux conseils d’une travailleuse de sexe locale. Ce film n’est pas seulement l’histoire séculaire du bien contre le mal et de l’angoisse existentielle, il parle également d’un mutant pasteur-dinosaure qui combat les ninjas.

    En 2016, Steere a sorti son premier long métrage, A Cat in the Forest, et le natif du Montana a récemment annoncé un nouveau thriller appelé They Hunger. En ce qui concerne The Velocipastor, Cohan a récemment joué au Guard Alvin Bell dans un épisode de NCIS: Los Angeles, saison 10, et il a aussi joué un rôle dans le drame de 2019, A Little Water. La co-vedette de Cohan dans The Velocipastor, Kempinski, est apparue dans la saison 1 de la série The Deuce.

    Un film complètement déjanté

    Sur YouTube, MVD Entertainment Group a publié une bande-annonce pour The Velocipastor. Pour commencer, le pasteur Jones erre dans les bois et crie comme s’il se transformait en l’incroyable Hulk. Il s’avère que ses craintes concernant la mutation sont confirmées lorsqu’il se révélera plus tard être le Velocipastor titulaire.

    Oubliez Avengers : Engdame. Nous avons le film de 2019 avec Velocipastor. Un prêtre peut se transformer en dinosaure pour combattre des ninjas.

    Au cours de la première moitié de la bande-annonce, Jones combat une salle remplie de ninjas en sous-vêtements, établissant ainsi son agilité physique et sa virilité. À partir de là, la narration en voix off crée une esthétique grindhouse, complétée avec le passage à tabac par le pasteur Jones d’un homme qui admet avoir assassiné quelqu’un au cours d’une confession.

    Le drame du Velocipastor s’intensifie au cours d’une séquence de chambre à coucher dans laquelle le pasteur Jones apprend qu’il a déjà été transformé en dinosaure et qu’il a mangé quelqu’un, au moins en fonction de son amour. La caméra fait un zoom sur le visage du Velocipastor, suivi d’un plan de réaction hilarant et d’un autre graphique renforçant le thème central du film.

    Velocipastor est dans la lignée de Room de Tommy Wiseau

    Dans la seconde moitié de la bande-annonce, Velocipastor se bat contre des ninjas et le clip se termine par Velicopastor suggérant que Dieu veut tuer beaucoup de gens. Bien que The Velocipastor ne comporte aucune star, il exploite des performances et des visuels exagérés qui transforment souvent les films à petit budget en classiques cultes.

    The Room de Tommy Wiseau, par exemple, n’a pas vraiment plu aux critiques lors de sa sortie en 2003, bien que l’esthétique bizarre (intentionnelle ou non) ait rendu le film populaire parmi les cinéphiles en général. En fait, The Room est devenu si populaire qu’il a inspiré la comédie de James Franco, The Disaster Artist, qui retrace la production du film de Wiseau.

    Basé sur la bande-annonce de The Velocipastor, le film semble être destiné aux téléspectateurs de minuit et aux spectateurs qui apprécient les films d’horreur indépendants. Bien que le film ne semble pas destiné aux Oscars, il pourrait trouver une place sur une plate-forme de streaming populaire, comme Shudder. Velocipastor sortira aux alentours d’aout 2019.

    Actuellement, le cinéma d’Hollywood semble en pleine crise existentielle. Les Blockbusters ressemblent de plus en plus aux nanars et les navets. Et on a même une espèce de fascination morbide pour des films comme Velocipastor, car au moins, ils assument totalement le fait que c’est totalement con. Ce n’est pas comme un Avengers : Engdame où l’incohérence transpire à chaque aspect du film en voulant être sérieux. Ce cinéma pointe vers les extrêmes. D’un coté, des films complètement débiles et de l’autre, des films, coutant le budget d’un petit pays, qui sont aussi parfois très débiles.

    La bande-annonce de Velocipastor :

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur web depuis 2009 et webmestre depuis 2011. Je suis également un blogueur dans la vulgarisation scientifique et la culture.

    Je m'intéresse à tous les sujets comme la politique, la culture, la géopolitique, l'économie ou la technologie. Toute information permettant d'éclairer mon esprit et donc, le vôtre, dans un monde obscur et à la dérive. Je suis l'auteur de deux livres "Le Basilic de Roko" et "Le Déclin".

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

    Font Resize
    Contrast