Scarlett Johansson : « Je m’en fous des vidéos DeepFake sur moi »

Scarlett Johansson estime qu’il est inutile de lutter contre les vidéos DeepFake, car les lois sur le droit d’auteur sont totalement inefficaces pour le moment. Elle ajoute qu’internet est un lieu de dépravation et qu’il y a des choses bien pires sur la toile.


Scarlett Johansson estime qu'il est inutile de lutter contre les vidéos DeepFake, car les lois sur le droit d'auteur sont totalement inefficaces pour le moment. Elle ajoute qu'internet est un lieu de dépravation et qu'il y a des choses bien pires sur la toile.

a révélé qu’elle ne pouvait vraiment rien faire contre des vidéos deepfake destinées aux adultes sur . Le DeepFake consiste dans l’utilisation de l’, notamment du Deep Learning pour analyser des milliers de photos d’une célébrité afin d’obtenir une représentation fidèle de toutes ses caractéristiques faciales. À partir de là, le visage peut être affiché sur celui de quelqu’un d’autre, ce qui donne un aspect assez réaliste. Cette technologie a été connue quand elle a été utilisée pour placer Nicolas Cage dans Les aventuriers de l’arche perdue et d’autres films.

La technologie deepfake n’a fait que s’améliorer au cours de 2018, ce qui a permis de réaliser des vidéos assez humoristiques, comme placer la tête de Harrison Ford au-dessus de Alden Ehrenreich dans Solo. Mais cela a également conduit à des vidéos minables mettant en vedette des actrices célèbres ou des visages de chanteuse collés sur le corps d’une star de cinéma adulte. Scarlett Johansson est l’une des actrices les plus célèbres de la planète. Il existe donc plusieurs films « deepfake » mettant en vedette son visage, dont certains ont été visionnés plus d’un million de fois.

Scarlett Johansson estime qu'il est inutile de lutter contre les vidéos DeepFake, car les lois sur le droit d'auteur sont totalement inefficaces pour le moment. Elle ajoute qu'internet est un lieu de dépravation et qu'il y a des choses bien pires sur la toile.

Scarlett Johansson est plutôt énervée avec ce genre de machin, mais comme elle l’a révélé dans une nouvelle interview, Il n’y a pratiquement aucune règle sur Internet, car c’est un abîme qui reste pratiquement sans loi, ce qui permet à ce genre de choses de proliférer. Johansson est l’une des nombreuses actrices qui a subi le DeepFaking en 2018. Bien que cela puisse la déranger, l’actrice explique cela ne l’empêche pas de dormir la nuit pour autant :

Clairement, cela ne m’affecte pas autant parce que les gens supposent que ce n’est pas vraiment moi dans un porno, même si c’est humiliant. Je pense que c’est une plainte inutile, légalement, surtout parce que l’internet est un vaste trou noir de ténèbres qui se mange lui-même. Il y a des choses bien plus dérangeantes sur le Dark Web que les vidéos DeepFake. Je pense que c’est à l’individu de lutter pour son propre droit à son image, de réclamer des dommages et intérêts, etc.

Scarlett Johansson a résumé les différentes lois selon lesquelles le droit d’auteur est le véritable coupable. Même si quelque chose aux États-Unis est jugé illégal, cette culpabilité n’est pas valable en Allemagne, par exemple, qui pourrait avoir un point de vue différent sur la question. est actuellement poursuivie par un photographe pour avoir publié une photo d’elle-même, protégée par le droit d’auteur, sur les médias sociaux, ce qui crée une situation assez intéressante. Johansson a continué et a eu ceci à dire.

Même si vous protégez vos images qui vous appartient, les mêmes lois sur le copyright ne s’appliquent pas à l’étranger. J’ai malheureusement suivi cette voie à maintes reprises. Le fait est que vous essayez de vous protéger d’Internet et de sa dépravation. est fondamentalement une cause perdue, dans la plupart des cas.

Scarlett Johansson a récemment été la cible d’une arnaque par : un pirate informatique prétendait être une personne d’Apple dans le but d’obtenir ses informations personnelles. Le pirate informatique a ensuite consulté ses photos enregistrées sur le nuage, en recherchant des photos nues et en les affichant en ligne. Il a ensuite été retrouvé et condamné à 10 ans de prison pour cet acte. Cependant, en ce qui concerne les vidéos « deepfake », Johansson et d’autres actrices semblent s’en foutre pour le moment.

Source

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Houssen Moshinaly

Rédacteur web depuis 2009 et webmestre depuis 2011. Je suis également un blogueur dans la vulgarisation scientifique et la culture.

Je suis d'abord un fan avant d'être un blogueur culturel. Mais par la suite, j'ai commencé à proposer mes articles sur les séries TV et les films ainsi que l'univers de la culture en général. J'ai été contributeur culturel de plusieurs plateformes, mais j'ai décidé d'apporter ma touche personnelle sur les films et les séries TV à travers ce blog.

Pour me contacter personnellement :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Font Resize
Contrast