Avengers : Endgame, pourquoi en demi-teinte ?

Même si Avengers : Endgame mérite ses bonnes notes. Le film est également en demi-teinte sur de nombreux aspects.


Avengers : Endgame possède des critiques dithyrambiques. Et le film les mérite amplement. Les fans l'attendaient, ils ne vont pas être déçus.

Avengers : Endgame déclenche la folie, mais… J’ai déjà fait une première critique sur Avengers : Endgame. Et mon impression était que c’était bon dans l’ensemble. Je n’ai pas trop voulu défoncer le film dans cette première critique à chaud. Toutefois, on va aborder quelques points négatifs qui plombent la totalité du film. Et après bien avoir analysé le film, je peux comprendre l’avis de Keith Uhlich sur Slant Magazine quand il détruit le film en disant que c’est de l’inventivité zéro.

Note  : Les captures d’écran proviennent d’une version envoyé par le Saint Esprit de DC, donc, la qualité est à chier pour le moment.

Le synopsis d’Avengers : Endgame

Le début d’Avengers : Endgame est très étrange. En fait, je sais ce qu’ils ont voulu faire, mais Marvel n’a pas l’habitude du rythme lent et cela se sent immédiatement. Le film commence sur une scène emblématique avec Œil-de-faucon qui joue avec sa famille dans son trou perdu. Et à un moment, il appelle sa famille et personne ne lui répond. Thanos avait fait son claquement de doigt.

Même si Avengers : Endgame mérite ses bonnes notes. Le film est également en demi-teinte sur de nombreux aspects.

Ce début montre qu’Avengers : Endgame a été mis sur l’aspect humain contrairement à Infinity War. J’ai toujours aimé le personnage d’Oeil-de-faucon. C’est le seul humain normal dans la bande et on avait eu des choses très intéressantes sur Avengers l’Ère d’Ultron avec les autres, demi-dieux et super-héros, qui sont totalement déglingués. Mais Oeil-de-faucon garde les pieds sur terre.

Ensuite, les Avengers se réunissent pour tenter de faire annuler son claquement de doigt à Thanos. On a Captain Marvel, Captain America, Iron Man, Rocket, Thor et Black Widow. L’introduction de Captain Marvel est juste horripilante. Elle est franchement détestable, car l’une de ses premières répliques est : « Vous ne m’aviez pas la dernière fois« . Féminisme de merde, quand tu nous tiens. Cela sous-entend que tous les autres Avengers sont des pécors et qu’ils n’ont rien foutu pendant 10 ans.

La mort ultra-rapide de Thanos

Une telle introduction montre toute la médiocrité derrière l’introduction d’un super-héro qui va remplacer Iron Man. Tony Stark qui, au passage, se transcende dans Avengers : Endgame. Ils retrouvent Thanos qui joue à La petite Maison dans la prairie sur une planète isolée et ils le butent… en 5 minutes. C’est Thor et Iron Man qui tuent Thanos.

Même si Avengers : Endgame mérite ses bonnes notes. Le film est également en demi-teinte sur de nombreux aspects.

Oui, dans Avengers : Endgame, les Avengers tuent Thanos dans les 5 premières minutes. Thanos a détruit les pierres en les utilisant pour le faire. Les pierres d’infini sont indestructibles en théorie, mais Thanos a utilisé les pierres pour détruire les pierres. Ne cherchez pas à comprendre, c’est comme ça. Et cela pose un énorme souci dans la cohérence de tout Marvel.

Thanos n’est pas n’importe qui, car il fait partie d’une branche des Eternels qui sont connus pour leur puissance. C’est un déviant, ennemi des Eternels. Même sans les pierres, Thanos peut éclater les Avengers en un seul coup. Mais il fallait que Thanos meurt très facilement pour que les Avengers puissent faire leur traversée du désert et revenir en force. C’est tellement classique et cela pourrait marcher, mais comme je l’ai dit, Marvel ne sait pas faire un rythme lent.

Le rythme trop lent des 40 premières minutes

Après la mort de Thanos, 5 ans passent et les Avengers sont éparpillés et totalement détruits par leur défaite. Black Widow tente de gérer le peu de troupe qui reste. Captain America erre comme une âme en peine.

Même si Avengers : Endgame mérite ses bonnes notes. Le film est également en demi-teinte sur de nombreux aspects.

Tony Stark s’est installé dans une cabane au fond des poids et il a eu une fille avec sa femme. Le professeur Hulk fait des trucs dans les restaurants. Oui, parce qu’on a le professeur Hulk qui est un mélange équilibré entre Hulk et Banner dans Avengers : Endgame. C’est plutôt bien fait même si c’est introduit à la pisse.

Le voyage dans le temps… tu parle d’une technique créative !

Et là, Ant-Man débarque… Franchement, saloperie de Marvel de merde. C’est tout ce qu’ils ont trouvé ? Le royaume quantique ? Sérieux ? Une théorie qui circule constamment depuis des mois et ils n’ont absolument rien inventé d’autre pour annuler le claquement de doigt de Thanos qu’un putain de voyage dans le temps, technique rabachée des milliards de fois.#Jesuisdecu

Même si Avengers : Endgame mérite ses bonnes notes. Le film est également en demi-teinte sur de nombreux aspects.

L’introduction d’Ant-Man n’est pas pertinente, mais elle tient la route. En gros, il était piégé dans le royaume quantique, le monde de l’infiniment petit où les lois de la physique sont différentes. Comme je ne l’ai pas vu, je pense qu’Ant-Man a été piégé dans le royaume quantique dans Ant-Man et la Guêpe. Et il était encore dedans quand Thanos a claqué les doigts. Ce qui fait qu’il n’a pas été affecté, mais que pour lui, 5 ans ressemblait à 5 heures.

Du marketing corporatiste à tire-larigot dans Avengers : Endgame

J’ignore pourquoi, mais l’arrivée d’Ant-Man dans Avengers : Endgame me fait penser à la trame de la Justice League après la disparition temporaire de Superman. Un espèce de monde morose où tout le monde a perdu espoir et où Ant-Man vient leur dire qu’ils ont une seconde chance. Donc, Ant-Man débarque et il va convaincre les Avengers de retourner dans le temps pour que Thanos n’ait pas les pierres.

Même si Avengers : Endgame mérite ses bonnes notes. Le film est également en demi-teinte sur de nombreux aspects.

Mais il faut bien choisir la chronologie. On ne peut pas juste empêcher Thanos de récupérer les pierres en une seule fois. Il faut le faire à une période précise et c’est là qu’Avengers : Endgame tombe dans le piège dégueu du corporatiste marketing le plus méprisable.

Il faut aller en 2012, donc allez voir le premier Avengers, il faut aller en 2014, donc allez voir Thor : Le Monde des ténèbres, etc. Il y a énormément de moments où ils pourraient aller en explorant davantage le MCU. Par exemple, aller à Nidavellir où Thanos a obligé Eitri à forger le gant. Cela pourrait donner énormément de matières pour explorer davantage la mythologie d’Asgard et avoir un Marvel plus cosmique. Mais non, on se contente de montrer des extraits des précédents Avengers.Et ensuite, on a Nebula

La construction narrative par Nebula est de la pisse !

Donc, on a tous les éléments de l’intrigue d »Avengers : Endgame. Désespoir et morosité des Avengers, retour d’Ant-Man, voyage dans le temps. Mais comment ramener Thanos dans le game puisqu’il a été tué par les Avengers ? Le film va utiliser Nebula qui est à moitié une Cyborg.

Même si Avengers : Endgame mérite ses bonnes notes. Le film est également en demi-teinte sur de nombreux aspects.

Les Avengers vont se séparer pour trouver chaque pierre. Captain America et Iron Man vont en 2012, Nebula et Rocket (j’ignore si c’est lui) vont sur la planète Morag, Thor va sur Asgard en 2014. Une petite mention pour Thor qui a complètement plongé dans la dépression, car il a tout perdu. Il est devenu un gros bedonnant qui ne fait que boire des bières toute la journée.

Un Thor gros et bedonnant

C’est plutôt sympathique, mais cela montre aussi un anti-masculinisme où Thor doit non seulement disparaitre, pour laisser place à Captain Marvel, mais il doit disparaitre de la façon la plus humiliante possible. Oeil-de-faucon reste toujours un excellent personnage. Car quand il perd sa famille à cause de Thanos, il devient un tueur impitoyable, mais juste le temps d’une scène avec des japonais.

Même si Avengers : Endgame mérite ses bonnes notes. Le film est également en demi-teinte sur de nombreux aspects.

Avengers : Endgame va utiliser Nebula pour ramener Thanos dans l’intrigue. Comme c’est une cyborg, alors sa version du passé, qui est encore avec Thanos et Gamora, va avoir un court-circuit et une projection va montrer à Thanos tout ce que la version du futur de Nebula a vu. Incluant le plan des Avengers de retrouver les pierres. Et vous connaissez la suite. Baston et compagnie.

C’est vraiment de la merde sur le plan narratif. Car à aucun moment, on n’explique comment une version du futur et celle du passé puisse être connecté. Des souvenirs ne peuvent pas apparaitre par magie dans la version du passé. Ce n’est juste pas possible. Dans un film, le réalisateur manipule constamment le spectateur pour le mener là où il veut. Mais le piège ultime, si tu veux être un bon film, est que le spectateur ne doit jamais s’en rendre compte.

Sans combats, Marvel est une coquille vide

Ici, dès que Nebula est utilisé pour faire connaitre les plans à Thanos, le spectateur sait immédiatement qu’on le prend pour un con. Il sent qu’on force le trait pour ramener Thanos et ça c’est impardonnable d’un point de vu du scénario. La suite ne sera plus que du rabâché, car on perd l’envie même de voir Avengers : Endgame.

Pour le reste, on trouve du classique. On peut également noter le manque de combats dans les 90 premières minutes du film. Il y a de temps en temps des scènes, mais il faut attendre quasiment 2 heures pour voir le final. Des bastons dans tous les sens, c’est ce qui a fait la gloire d’Infinity War. Son absence est cruellement remarqué. Car la baston est le brouhaha qui permet à Marvel de faire croire que ses films sont bons. Mais si vous enlevez les combats et que les personnages tentent de raconter une histoire, alors on sent le vide scénaristique et créatif immédiatement derrière.

Iron Man se surpasse dans ce film. Même si sa scène du début, à blâmer entièrement Captain America, pour la défaite des Avengers est du réchauffé. Donc, allez voir Civil War ! Même si tous les Avengers étaient réunis et qu’ils avaient une stratégie, alors ils auraient quand même perdu si on a un minimum de cohérence. C’est pourquoi Docteur Strange a donné la pierre à Thanos, car sur les 14 millions de possibilités, c’est la seule où ils gagnent.

Le combat final dans le 3e acte

Dans le 3e acte d’Avengers : Endgame, on retrouve tous les ingrédients Marvel qui font son succès. Des combats et un peu de drama, mais beaucoup trop d’incohérence. Après que Thanos ait su les plans des Avengers, celui-ci va aller dans le futur, donc en 2019, pour prendre le gant. Pendant ce temps, les Avengers sont revenus avec toutes les pierres.

Et le seul prix à payer a été la mort de Black Widow. Oeil-de-faucon et Natasha Romanoff vont sur la planète Vormir pour prendre la pierre de l’âme. La même où Thanos se rend dans Infinity War et qu’il est obligé de tuer Gamora. Le prix pour la pierre de l’âme n’a pas changé et c’est Black Widow qui se sacrifiera même si elle se battra un peu avec Oeil-de-faucon qui était également prêt à mourir. Pour moi, le fait de sacrifier Black Widow est une stupidité pour le MCU, mais on y reviendra.

Même si Avengers : Endgame mérite ses bonnes notes. Le film est également en demi-teinte sur de nombreux aspects.

A part la mort de Natacha, la récup des pierres a été un jeu d’enfant. Tous les Avengers les ont eu assez facilement. Dans leurs QG, ils mettent les pierres dans le gant et c’est le professeur Hulk qui va le mettre pour annuler le claquement de doigt de Thanos. Pourquoi pas Thor ? Avengers : Endgame trouve l’excuse pathétique qu’il n’est plus dans sa forme d’antan. Mais comme le MCU voulait se débarrasser de Thor pour mettre Walkyrie à la place, alors il fallait qu’il soit le plus diminué possible et qu’il n’ait pas de faits marquants dans le film.

Quand Hulk réussi à claquer les doigts et tout de suite, Thanos, du passé, débarque et détruit toute la base. C’est l’heure de la bataille finale. Jusqu’à la fin, cette partie du film est quasiment un sans faute. Dans un premier temps, les Avengers restants vont se battre contre Thanos et ils vont tous se faire empapaouter.

L’Avengers Assemble

Et donc, pour moi, c’est aussi une incohérence même si je peux le comprendre. Je l’ai dit qu’au début du film, Thanos se fait buter en quelques minutes. Alors qu’est-ce qui a changé ? C’est le même Thanos et pendant cette bataille finale, il n’a pas les pierres d’infini. L’explication est qu’au début, Thanos a réussi son objectif et qu’il n’a plus de raison de se battre.

Mais cela ne tient pas la route, car on parle ici du Titan Fou. Détruire la moitié de l’univers n’était que l’un de ses objectifs. Thanos est une branche des Eternels atteint par le syndrome du Deviant. Et il veut surtout prouver qu’il est aussi méritant que tous les autres parmi les autres Titans. Mais en soi, ce n’est pas si grave que ça.

Même si Avengers : Endgame mérite ses bonnes notes. Le film est également en demi-teinte sur de nombreux aspects.

La bataille fait rage et enfin, nous pouvons voir l’Avengers Assemble. Les fans l’attendaient depuis très longtemps et franchement, la scène mérite amplement les 600 millions de dollars des couts de la production d’Avengers : Endgame. Tous les Avengers, ceux qui étaient morts, se rassemblent pour l’assaut ultime. La scène où tous les Avengers, avec l’armée du Wakanda, contre l’armée de Thanos, restera dans les annales.

Mais je vais faire mon Grincheux, mais d’où sortent les Asgardiens ? Tous les asgardiens sont de retour. Pourtant, ce n’est pas le claquement de doigt qui les a tué. C’est d’abord la soeur de Thor dans Thor 2 et ensuite, Thanos va terminer le travail dans le vaisseau au début d’Infinity War. C’est vraiment très incohérent. Et on revoit ici le brouhaha du combat dont je parlais. Désolé les mecs, mais malgré des combats épiques, cela se voit quand même. Et la même chose est valable pour les compagnons de Doctor Strange.

Comment Captain America soulève-t-il le marteau de Thor ?

Pendant la bataille finale, Captain America soulève le marteau de Thor et combat avec. Il le manie aussi bien que Thor. Comment est-ce possible. Parmi les théories qui circulent, on a la pureté morale de Steve Rogers. Mjolnir, le nom du marteau de Thor, a été enchanté par Odin pour que seuls les combattants les plus puissants et les plus purs puissent le soulever.

Même si Avengers : Endgame mérite ses bonnes notes. Le film est également en demi-teinte sur de nombreux aspects.

On sait que dans Avengers, L’ère d’Ultron, Captain America peut faire bouger légèrement le marteau de Thor. Qu’est-ce qui s’est passé entre-temps. La première théorie est qu’à ce moment, c’est juste un défi. Et le marteau ne s’est pas laissé avoir. Ensuite, on a eu Civil War. Dans Captain America, Le soldat de l’hiver, Steve Rogers apprend, grâce au diaporama de Zola de Hydra, que c’est Bucky qui a tué les parents de Tony Stark. Mais il l’a caché à ce dernier.

Le fait qu’il l’ait caché implique qu’il n’était pas moralement pur pendant l’ère d’Ultron. Mais à la fin de Civil War, Captain America dit tout à Tony Stark. Maintenant, Captain America est suffisamment puissant et totalement pur pour soulever le marteau de Thor. Mais on l’a échappé belle, car avant la sortie d’Avengers : Endgame, on avait suggéré que Captain Marvel allait soulever le marteau de Thor. Heureusement qu’ils ne l’ont pas fait !

Le futur du MCU en mode 100 % femelle

Est-ce que le futur du MCU sera entièrement féminin ? C’est une certitude ! Déjà, on a Captain Marvel. Pendant les 3 heures d’Avengers : Endgame, elle a eu à peine 15 minutes et c’est fort heureusement. Car la totalité de ces 15 minutes ont été désastreuses. Enfin à chaque fois qu’elle ouvre la bouche, c’est pour dire qu’elle est plus forte que les Avengers.

Même si Avengers : Endgame mérite ses bonnes notes. Le film est également en demi-teinte sur de nombreux aspects.

Soit, le personnage est très mal écrit, soit Brie Larson est une actrice vraiment médiocre en mode : « Insérez une pièce pour je dise une autre réplique de merde« , soit que le MCU passe en mode Full SJW. Et je pense tristement que c’est la dernière option. Même si toutes les autres personnages féminins se sont bien comportés.

Pendant la bataille finale, on a une scène où toutes les femmes, la Sorcière Rouge, Valkyrie, les guerrières du Wakanda et Captain Marvel se ruent contre Thanos. La scène est vraiment bien faite. Thanos a pu récupérer le gant avec les 6 pierres. Et pendant un court instant, Captain Marvel lui tient tête, montrant sa puissance. Thanos va utiliser l’une des pierres pour l’éjecter hors du film. On a également une petite interaction, juste avant, entre Spiderman et Captain Marvel, pour nous suggérer que ce futur MCU sera en mode Full Femelle  et matriarcal.

La mort de Tony Stark

C’est alors que Doctor Strange montre avec le doigt qu’il y a une seule possibilité de gagner à Tony Stark et là, j’ai pas compris. Tony Stark se rue contre Thanos et il transfère les pierres sur sa propre main… sans le gant. C’est quoi ce merdier ? Comment est-ce possible ? Donc, tous les péripéties à Nidavellir étaient inutiles.

Même si Avengers : Endgame mérite ses bonnes notes. Le film est également en demi-teinte sur de nombreux aspects.

Et pourquoi Tony Stark n’a pas fait la même chose dans Infinity War ? Oui, il serait mort, mais en même temps, l’univers était enjeu. Avec les pierres, Tony Stark claque les doigts et Thanos et toute son armée sont réduits en poussière. Tony Stark meurt juste après. On a l’enterrement avec tous les Avengers et analysez bien la scène, car elle montre le futur du MCU.

La fin humiliante de Thor dans le MCU

Thor a été totalement charcuté dans Avengers : Endgame. Déjà, on montre qu’il est une loque humaine, mais surtout, sa fin est d’une tristesse. Thor va donner le trône d’Asgard à Walkyrie. Et lui, il se casse je ne sais où. On sait qu’un Thor 4 pourrait voir le jour et on sait qu’il sera entièrement mené par une femme. Cette scène de passation de pouvoir en est la preuve.

Même si Avengers : Endgame mérite ses bonnes notes. Le film est également en demi-teinte sur de nombreux aspects.

Un traitement humiliant pour Thor et une sortie par la petite porte. Putain, les mecs, le Dieu du Tonnerre méritait bien mieux que ça. Et je ne parle pas de Hulk. Il ne s’est pas même battu contre Thanos. Alors qu’Hulk est capable de foutre une raclée à Thor dans certains Comics.

Le seul truc qu’il ait fait est de mettre le gant de l’infini. Et comme on a sorti les 3 mâles Alpa avec Tony Stark, Thor et Captain America, Hulk a également disparu de la circulation. Hulk est l’un des héros les plus puissants de l’univers et Avengers : Endgame n’a pas été foutu de lui donner la moindre miette de baston.

La porte de sortie de Captain America

J’ai lu quelques articles sur l’incohérence absolue de la fin de Captain America. Mais moi, je trouve qu’elle est bien réussie vu les circonstances. Quand vous regardez ce qui est arrivé au 2 autres, alors Captain America s’en sort très bien. Après la victoire, toutes les pierres d’infini doivent retourner à leurs époques d’origine.

Même si Avengers : Endgame mérite ses bonnes notes. Le film est également en demi-teinte sur de nombreux aspects.

Et Captain America repart dans les années 1970 et il n’en revient pas. Il reste avec l’Agent Carter et encore une fois, Marvel nous dit : Ecoutez, n’oubliez pas, on a aussi fait une série Agent Carter. En passant, c’est une bonne série qui montre un vrai combat féministe. Mais là n’est pas la question.

Si Captain America est resté dans son époque, alors une grande partie de Captain America dans le MCU est réduite à néant. S’il était en 1970, alors comment il est revenu en 2012, puis pour Civil War et le reste. Et qu’on ne vienne pas me dire que ce sont des chronologies parallèles, mais qui se sont rejointe. C’est de la merde ! Cela ne marche pas comme ça !

Le gâchis de Black Widow

Chaque chronologie a sa ligne propre. Mais comme je l’ai dit, valait mieux que Captain America vieillisse avec Carter plutôt que de subir le sort de Thor ou de Tony Stark. Et je ne suis pas sexiste ou quoi que ce soit. Pour moi, Captain Marvel n’est pas à la hauteur. Mais peut-être qu’on lui en demande trop, mais on dirait qu’elle ne se donne pas à fond dans son rôle ou qu’elle est juste mauvaise.

Cela n’a rien à voir, mais regardez Dwayne Johnson. Tout le monde s’est foutu de sa gueule avec sa performance pitoyable dans le Roi Scorpion. Mais au bout de 2 films, il nous donne de superbes performances. Car si on veut recréer un nouveau MCU avec entièrement des femmes, pourquoi pas. Toutefois, petit chenapan, ils ont tué la seule qui valait le coup avec Natasha Romanoff.

Pendant quelques instants dans Avengers : Endgame, Black Widow dirige les Avengers. Tony Stark s’est cassé dans sa cabane, Steve Rogers n’est plus apte et Thor est en train de se saouler. Et en tant que leader, Black Widow est excellente. On s’en fout qu’elle n’ait pas de pouvoir. Car on la connait et cela aurait fait une bonne continuité pour le MCU.

Au final et malgré ses nombreux défauts, Avengers : Endgame reste un excellent film. L’incohérence est son principal défaut. Car ce sont des incohérences qui perturbent énormément le MCU. Il est clairement en demi-teinte. On va adorer certaines parties, notamment l’Avengers Assemble. Mais le film aurait pu être 1 000 fois mieux.

Avengers : Endgame, pourquoi en demi-teinte ?

Même si Avengers : Endgame mérite ses bonnes notes. Le film est également en demi-teinte sur de nombreux aspects.

Note de l'éditeur
3.5
N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (6 votes, average: 4,50 out of 5)
Loading...

Houssen Moshinaly

Rédacteur web depuis 2009 et webmestre depuis 2011. Je suis également un blogueur dans la vulgarisation scientifique et la culture.

Je suis d'abord un fan avant d'être un blogueur culturel. Mais par la suite, j'ai commencé à proposer mes articles sur les séries TV et les films ainsi que l'univers de la culture en général. J'ai été contributeur culturel de plusieurs plateformes, mais j'ai décidé d'apporter ma touche personnelle sur les films et les séries TV à travers ce blog.

Pour me contacter personnellement :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Font Resize
Contrast