Lynchage de James Gunn, hypocrite et complètement stupide


Dans une annonce choquante et stupide, on apprend que le célèbre auteur et réalisateur James Gunn des Gardiens de la Galaxie a été renvoyé par Disney et il n’est plus impliqué dans le troisième opus de la franchise des Gardiens de la Galaxie. La décision de laisser partir Gunn a été prise après un certain nombre de tweets inappropriés datant de plusieurs années, faisant des blagues sur le viol et la pédophilie et qui ont  refait surface en ligne. Cette réapparition s’est produite après que quelques personnes, qui étaient en désaccord avec Gunn sur le plan politique, ont republiés ces Tweets. Alors que la décision par Disney de congédier James Gunn de Guardians of the Galaxy Vol. 3 peut sembler compréhensible au premier abord, après une analyse plus approfondie, on peut penser que c’est totalement stupide et hypocrite de la part de Disney.

La première raison pour laquelle ce « problème » est stupide est que Disney était au courant depuis longtemps. Les commentaires de Gunn ont soulevé la controverse en 2012 quand il les publié. Il a admis immédiatement que c’était dans un sens parodique, ce qui est compréhensible, car il est un auteur de comédie. Cependant, le point le plus important ici est que la controverse a eu lieu en 2012, année où Gunn a été embauché pour réaliser Guardians of the Galaxy.

En 2012, la controverse était connue sur ses , et Walt Disney Company le savaient pertinemment quand ils l’ont embauché, mais ils ont choisi de l’ignorer simplement parce qu’ils ne pensaient pas que quelqu’un s’en soucierait. Maintenant que q’une partie des SJW de mes couilles vient de découvrir ces tweets (parce qu’ils ont généralement quelques neurones en moins), la Walt Disney Company fait comme si c’était la première fois qu’ils en avaient entendu parler et ils se débarrassent de Gunn. Les responsables de Disney ne virent pas James Gunn parce qu’ils ne sont pas d’accord avec ses commentaires et ne peuvent plus travailler avec lui, car ils travaillent avec lui depuis plus de six ans. Non, ils le virent simplement pour couvrir leurs propres arrières et agissent comme s’ils n’avaient aucune idée de ce qui s’était passé, quand un simple coup d’œil à la chronologie prouverait raisonnablement le contraire.

La deuxième raison pour laquelle le renvoi de Gunn est stupidement hypocrite concerne l’accord actuel entre la Walt Disney Company et la . Dans la déclaration d’Alan Horn, le président de Disney, Horn a déclaré que les blagues de Gunn étaient « incompatibles avec les valeurs de notre studio ». Cependant, un certain nombre de films que Disney va acquérir auprès de FOX ont une variété de blagues similaires concernant aussi le viol et la pédophilie.

Plus précisément, Deadpool 2, qui est sorti il y a quelques mois, sera acquis par Disney. Ceux qui ont vu Deadpool 2 savent qu’il y a un grand nombre de blagues sur le viol et le pédophile, en particulier sur le personnage de Firefist. Cependant, Disney semble n’avoir aucun problème à acquérir et éventuellement à distribuer Deadpool 2, qui a un certain nombre de blagues bien merdiques que celle de Gunn. Mais en même temps, le fric du Box Office permet de bien blanchir le politiquement incorrect. En outre, Bob Iger, le PDG a même admis que Disney va respecter le style de Deadpool, ce qui signifierait qu’ils feront encore plus de blagues sur le viol. Clairement, la ligne directrice de Disney est incroyablement vague, car ils ne permettent pas à un auteur de faire une blague sur le viol ou la pédophilie, mais ils seront prêts à diffuser (ou au moins distribuer) des films avec des blagues encore plus profanes sur le viol et la pédophilie à des millions de personnes. Mais la moralité de Disney est très variable selon le nombre de billets verts qu’il gagne.

Enfin, la troisième raison et sans doute celle qui est la plus stupide est la façon dont ces Tweets ont refait surface. Les personnes qui ont déterrés ces Tweets n’ont aucun problème avec ces blagues, mais simplement qu’ils n’étaient pas d’accord avec Gunn sur le plan politique. Ces personnes ont utilisé ces Tweets pour ruiner sa carrière. On voit la même tactique par des féministes mainstream.

La différence politique de James Gunn concernait quelques personnes, notamment Mike Cernovich, qui a déjà eu un certain nombre de procès pour harcèlement sexuel contre lui par le passé. Depuis plusieurs années, on utilise la tactique de l’inquisition pour avoir la peau des personnalités. Le mouvement #MeToo, légitime à ses débuts, est devenu un fourre-tout bien dégueulasse avec des attaques fondamentalistes systématiques sur la moindre personnalité qui pensait de travers.

Par exemple, Mike Cernovich qui fait partie de ceux qui ont attaqué Gunn, est un complotiste pur et dur, un membre influent de l’Alt-Right et l’un des principaux soutiens de Donald Trump pendant sa campagne. James Gunn est ouvertement anti-Trump et c’est ironique de constater que ses adversaires ont utilisé des tares qui leur sont propres pour s’en débarrasser. Parce que bon, on ne risque pas de venir me dire que l’Alt Right ou Donald Trump sont bien parti pour décrocher la Médaille d’Or pour le droit des femmes… Si Disney doit virer tous ceux qui ont fourché leur langue à un moment donné pendant toute leur vie, alors il risque de devoir engager des macaques, des babouins et des lémuriens pour réaliser ses films sur Marvel…

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Houssen Moshinaly

Rédacteur web depuis 2009 et webmestre depuis 2011. Je suis également un blogueur dans la vulgarisation scientifique et la culture.

Je suis d'abord un fan avant d'être un blogueur culturel. Mais par la suite, j'ai commencé à proposer mes articles sur les séries TV et les films ainsi que l'univers de la culture en général. J'ai été contributeur culturel de plusieurs plateformes, mais j'ai décidé d'apporter ma touche personnelle sur les films et les séries TV à travers ce blog.

Pour me contacter personnellement :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Font Resize
Contrast