Fahrenheit 11/9 de Michael Moore, une affiche qui atomise la Maison Blanche


ne plaisante pas avec la nouvelle affiche pour son prochain documentaire . Le titre fait référence à l’élection présidentielle de 2016 et Moore ne retient pas ses coups. Le réalisateur suggère que le président est un tyran, un raciste et un menteur dans la nouvelle affiche, qui comprend également une Maison Blanche atomisé.

On sait que Moore déteste Trump plus que n’importe qui. Fahrenheit 11/9  prend une position de guillotine sur Donald Trump et son administration. En plus de laisser entendre que le président est un tyran, un menteur raciste, l’affiche comprend également une image très peu flatteuse du président jouant au golf, avec un swing dirigé à la Maison Blanche. Le nom de Trump est introuvable sur cette affiche et c’est fait exprès.

La première bande-annonce Fahrenheit 11/9 a été publiée la semaine dernière et elle présente des rassemblements néo-nazis jusqu’à la crise de l’eau à Flint. Mais la cible principale est le président Donald Trump. Dans une récente interview, Michael Moore affirme que Trump est un génie du mal lorsqu’il s’agit de manipuler les médias. Le réalisateur estime également que les jeunes journalistes actuels ne sont pas prêts à écrire sur un dirigeant autoritaire.

Donald Trump fait constamment la une des médias. La dernière en date est une guéguerre avec son ancienne alliée, Omarosa Manigault Newman. L’ancienne concurrente de l’émission populaire de Trump a récemment écrit un livre sur son séjour à la Maison Blanche en tant qu’aide politique pour Trump et affirme qu’elle a été licenciée pour avoir regardé des vidéos sur lesquelles le président aurait utilisé le mot nègre sur le plateau de tournage de l’émission. Omarosa a publié l’audio après son licenciement et Trump, avec sa politesse légendaire, l’a traité d ‘animal sur les réseaux sociaux.

Donald Trump peut être considéré comme le président le plus controversé de l’histoire des États-Unis et Michael Moore tente de le prouver avec ce second Fahrenheit 11/9. Le documentaire arrive en salles le 21 septembre 2018, juste avant les élections de novembre et Moore espère que le film aura un impact et incitera les gens à voter. Ce qui est intéressant est que les font une promo d’enfer à ce nouveau Fahrenheit 11/9, mais on se souvient de leur silence assourdissant lors du premier. Sorti en 2004, le premier avait critiqué le président Bush, la guerre en Irak et la propagande des médias de masse pour justifier cette guerre. Il n’y a pas suffisamment d’anges de l’hypocrisie pour voler au dessus de ces têtes à claque.

Source

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, average: 4,00 out of 5)
Loading...

Houssen Moshinaly

Rédacteur web depuis 2009 et webmestre depuis 2011. Je suis également un blogueur dans la vulgarisation scientifique et la culture.

Je suis d'abord un fan avant d'être un blogueur culturel. Mais par la suite, j'ai commencé à proposer mes articles sur les séries TV et les films ainsi que l'univers de la culture en général. J'ai été contributeur culturel de plusieurs plateformes, mais j'ai décidé d'apporter ma touche personnelle sur les films et les séries TV à travers ce blog.

Pour me contacter personnellement :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Font Resize
Contrast