Mortal Engines : Un véritable désastre et le plus gros flop de 2018 !


On ne peut pas gagner à tous les coups. Et il semblerait que personne ne souhaite vraiment une aventure fantastique sur des villes géantes sur roues qui écrasent tout sur leur passage. Le mammouth de , , est déjà l’un des plus gros flop de 2018 après avoir fait ses débuts dans les salles ce week-end. Et nous prévoyons une perte de 100 millions de dollars ou plus.

Au cinéma, on a des succès explosifs et des échecs atomiques. Mortal Engines se hisse au sommet dans cette seconde catégorie. Le film a coûté un peu plus de 100 millions de dollars, et des dizaines de millions de dollars ont été ajoutés aux coûts de marketing mondiaux. Alors qu’Universal Pictures n’a pas annoncé officiellement les chiffres, les dirigeants des studios concurrents estiment les pertes à 100 millions de dollars ou plus. Le film n’a rapporté que 7,5 millions de dollars au cours de son premier week-end et il a été battu à plate couture par l’excellent Spiderman : New Generation et le retour de Clint Eastwood avec The Mule. Jeff Bock de la firme Exhibitor Relations l’a parfaitement résumé

Il s’agit d’un véritable désastre de Noël et d’un échec magistral pour Universal. Ils ont pris un grand virage et se sont pris tous les poteaux dans la tronche.

Mortal Engines n’a pas tout à fait terminé son déploiement sur certains marchés internationaux. La Chine n’a pas encore vu le film et cela pourrait lui donner un sursis ou le coup de grâce. Le film a déjà fait un flop en Russie, au Royaume-Uni, en Australie et en Corée.

Universal a eu un véritable défi marketing avec Mortal Engines. Le film est lourd en images de synthèse et ses prémisses sont complètement à l’ouest. Le film a été co-écrit et produit par Peter Jackson, basé sur la série de livres de Philip Reeve. Aux États-Unis, les romans ne sont pas très connus. Et le film ne porte aucune vedette majeure pour aider à supporter le poids. Universal a eu beaucoup de mal à comprendre le film dans ses courts spots télévisés et affiches de 15 secondes. Bock a poursuivi en déclarant :

Tout le monde essaie de faire appel au marché des jeunes. C’est un fossé générationnel entre les studios et l’attente des jeunes.

Beaucoup pensent que le scénario, difficile à comprendre à certains niveaux, est la raison du flop de Mortal Engines. Il y a ensuite le bombardement constant d’images et de sons qui ne manqueront pas de rendre tout spectateur insensible à l’écran après deux heures. De nombreux studios, tels que Warner Bros. et Fox, ne disent rien de l’adaptation. Le projet a été cofinancé par Media Rights Capital, qui a fourni la moitié de l’argent nécessaire pour mettre ce projet sur pied. Universal Pictures, qui distribue le film aux États-Unis, a financé 30 % du budget total.

Universal Pictures terminera l’année sur une note positive. Ils ont eu une année assez décente, avec le succès gigantesque de Jurassic World : Fallen Kingdom, la renaissance animée conviviale du Grinch et la bonne surprise avec l’opus 2018 d’Halloween. Mais Mortal Engines ressemblera à une grosse tache de vin rouge sur la nappe en satin blanc d’Universal cette année.

Source

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Houssen Moshinaly

Rédacteur web depuis 2009 et webmestre depuis 2011. Je suis également un blogueur dans la vulgarisation scientifique et la culture.

Je suis d'abord un fan avant d'être un blogueur culturel. Mais par la suite, j'ai commencé à proposer mes articles sur les séries TV et les films ainsi que l'univers de la culture en général. J'ai été contributeur culturel de plusieurs plateformes, mais j'ai décidé d'apporter ma touche personnelle sur les films et les séries TV à travers ce blog.

Pour me contacter personnellement :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Font Resize
Contrast