Toshiba choisit Japan-U.S. Consortium comme acheteur privilégié pour Memory Business


            

Toshiba a choisi un consortium comme soumissionnaire privilégié dans la vente de la mémoire de Toshiba. Le consortium est dirigé par la Société du réseau d'innovation du Japon, un partenariat d'investissement entre le gouvernement japonais et 26 sociétés japonaises. Toshiba espère avoir un accord en place à temps pour la réunion annuelle des actionnaires du 28 juin et clôturer l'opération d'ici mars 2018.

Outre l'Innovation Network Corp. du Japon (INCJ), le consortium comprend également la Banque de développement du Japon ainsi que Bain Capital Private Equity. INCJ est une société d'investissement public-privé détenue par le gouvernement et 19 sociétés privées; Il a été créé en 2009 dans le but de revitaliser l'industrie dans le pays. La société a joué un rôle clé dans l'établissement de Japan Display Inc. (JDI), qui a absorbé les divisions LCD de Sony, Toshiba et Hitachi. La Banque de développement du Japon est une organisation de services financiers et d'investissement qui devrait être privatisée éventuellement, mais est actuellement utilisée pour financer tout, de renforcer la compétitivité des entreprises aux secours en cas de catastrophe. Pour Bain Capital Private Equity, une acquisition partielle de l'activité mémoire de Toshiba serait le premier investissement dans les semi-conducteurs, comme précédemment, la société était principalement axée sur les logiciels et les services (par exemple, Symantec, Myob, etc.). D'après les rapports, il semble que Bain lui-même soit soutenu autrement que par le rival de Toshiba dans l'affaire de la mémoire, SK Hynix.

Investissements …

Lire la suite (en anglais)

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Font Resize
Contrast
Aller à la barre d’outils