Theresa peut dire que le Royaume-Uni va «déchirer» les lois sur les droits de l'homme si nécessaire pour lutter contre la terreur


Heures avant les élections générales du Royaume-Uni, le Premier ministre et chef de parti conservateur Theresa May a proposé de "déchirer" le droit des droits de l'homme qui, affirme-t-elle, empêche son gouvernement de lutter efficacement contre le terrorisme. D'après un rapport: Elle a dit qu'elle voulait faire plus pour restreindre la liberté de ceux qui posent une menace et pour expulser des suspects étrangers. Le Royaume-Uni pourrait chercher à se retirer de la Convention européenne des droits de l'homme, dont il a respecté depuis 1953. Le travail a déclaré que le Royaume-Uni ne vaincerait pas le terrorisme "en déchirant les droits fondamentaux". Les lib Dems ont déclaré que c'était un mouvement «cynique» avant l'élection de jeudi. Les conservateurs ont été confrontés à des critiques sur les coupures de la police et des questions sur les échecs du renseignement suite aux attaques terroristes à Londres et à Manchester. Ses remarques viennent quelques jours après qu'elle a exprimé des désirs d'assumer plus de contrôles et de réglementation sur les façons dont fonctionne Internet.

Lire la suite (en anglais)

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Amélie Nadeau

Formation en communication et en journalisme à Montpellier. Je suis en Freelance pour plusieurs sites thématiques et agences de médias. Spécialisée dans l'actualité généraliste, je me suis spécialisée dans l'actualité médicale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Font Resize
Contrast