Stephen King, ne craint pas (de Trump) J.K. Rowling est là


                
                                                        
                            
        
        

 J.K. Rowling "height =" 0 "width =" 570 "/> <meta itemprop=

Le scribe de Harry Potter, JK Rowling, semble avoir déjoué le président américain Donald La tentative de Trump de bloquer l'écrivain d'horreur Stephen King de voir les tweets de Trump.


                                                    Samir Hussein / Getty Images
                                                

Laissez-le à J.K. Rowling pour supprimer un sort lancé par le président américain Donald Trump.

Le romancier de Harry Potter est venu à la rescousse mardi après que Trump a bloqué l'horreur Stephen Stephen de lire ses tweets.

"Je pourrais peut-être me tuer", a déclaré King, un critique notoire de Trump, en riant à ses 3.28 millions de disciples.

Ne craint pas: Rowling, qui se moque souvent de Trump pour tweeter dans " troisième Trumperson ", est venu à l'aide de King.

"J'ai toujours accès. Je vais vous les envoyer", a-t-elle tweeté en se référant à la fonction de messages directs de Twitter.

        

    

    

King, qui a visé Trump depuis qu'il a remporté la présidence en novembre, est apparemment devenu le dernier membre du club #BlockedByTrump après avoir lancé lundi lundi la fille du président, Ivanka Trump, qui a défendu Son père lors d'une entrevue télévisée.

"Si Ivanka Trump avait grandi dans un pays de ferme, comme certains d'entre nous, elle sait que son père récolte exactement ce qu'il a semé", a déclaré le roi.

        

Lire la suite (en anglais)

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Font Resize
Contrast
Aller à la barre d’outils