La débilité profonde des raccourcis de Google Home

Avons-nous besoin de raccourcis quand il s’agit de commandes vocales comme avec Google Home ? Le cas hypothétique d’une utilisation par un consommateur trop con pour comprendre la stupidité de Google Home.

Avons-nous besoin de raccourcis quand il s'agit de commandes vocales comme avec Google Home ?

C‘est une bonne question maintenant que Google offre un moyen de créer des raccourcis pour Google Home et son assistant vocal. Avec un raccourci, vous pouvez taper un mot ou une phrase qui déclenche une action plus longue. Par exemple, vous pouvez créer une commande pour éteindre les lumières dans votre maison lorsque vous dites le mot « lumières » au robot. J’ai décidé de le tester ce week-end et je me suis rendue compte qu’il y a quelques problèmes avec la façon dont cela fonctionne.

D’une certaine façon, vous pensez qu’un raccourci est logique. J’ai installé une douzaine de raccourci pendant le week-end. J’ai créé un raccourci de Google Home appelé « ben » qui déclenche Google Play Music et joue des morceaux de Ben Howard. Un autre raccourci de Google Home, qui nécessitait certaines configurations avec Google Chromecast, lançait des vidéos de chiots sur YouTube quand je dis « chiots » à Google Home. J’ai mis en place plusieurs raccourcis à des questions et une lumière que j’utilise à des fins de sécurité qui sont connecté par le système Philips Hue dans ma maison.

Il était pratique de dire « OK, Google » puis « ben » et d’écouter des chansons d’un de mes artistes préférés sur le Google Home . Cela signifie, en théorie, que je peux parler moins et avoir plus d’utilité et de fonctionnalité avec moins d’effort. Cependant, c’est faux.

Le problème était que, samedi, j’avais totalement oublié les commandes de Google Home que j’avais créées. J’ai continué à revenir dans l’application Google Home sur mon iPhone et à analyser mes raccourcis. Je devais me souvenir des mots et expressions spécifiques j’avais créés. Une commande qui aurait dû jouer le groupe « alt-j » avec le raccourci vocal « alt-j » n’a pas fonctionné. Un autre, pour la Philips Hue, a fonctionné lorsque j’étais à côté du haut-parleur et et que j’ai dit « OK, Google », puis « lumières », mais cela n’a pas fonctionné de l’autre côté de la pièce. Et il n’y aucune utilité si je dois me lever et marcher jusqu’à la cuisine pour allumer les lumières par la voix ?

Pire encore, je savais que les commandes elles-mêmes étaient un peu inutiles. Combien de fois j’allais vraiment écouter Ben Howard ? C’est un guitariste et auteur-compositeur génial, mais est-ce que je créerais vraiment des commandes vocales pour des dizaines d’artistes quand je peux choisir parmi des milliers et des milliers avec mes doigts ?

Une partie de la raison pour laquelle les bots vocaux sont si utiles est que nous pouvons être incroyablement aléatoires. Un bot est comme un conseiller, un ami, un collègue et un amateur. Je ne veux pas que Google Home réponde aux commandes à un seul mot. Je veux qu’il réponde à mon comportement aléatoire.

Le raccourci le plus stupide est lié à la musique ambiante. Vous pouvez créer un raccourci qui joue de la musique « Relax » la nuit en créant une commande et en disant « Relax » au robot. Ou vous pouvez simplement dire au bot vocal de jouer de la musique Chill. Les raccourcis de Google Home frisent la stupidité pure et simple, car ils compliquent énormément la tâche alors que c’est 1000 fois plus facile de bouger son cul et d’appuyer sur le bouton à la con.

L’espionnage est le principal objectif de Google pour créer les raccourcis de Google Home. En vous incitant à créer des dizaines de mots pour la moindre tâche inutile, vous remplissez les serveurs de Google avec tous les mots que vous préférez ce qui crée à son tour un profil publicitaire parfaitement ciblé. Et dire qu’il y a des cons qui pensent que l’achat d’un Google Home est une marque de modernité et de tendance technologique.

 

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils