Nintendo et BREIN s’acharnent contre un vendeur de Retro Gaming


Un homme qui a vendu des systèmes de Retro Gaming avec des milliers de jeux installés fait face à la colère de Nintendo et du groupe néerlandais anti-piraterie BREIN. Des consoles basées sur Raspberry Pi contiennent de nombreux titres pour les anciens systèmes de jeux incluant Gameboy, Super Nintendo, Nintendo 64, Megadrive et Playstation. Mais, malgré leur âge, BREIN estime que que le pirate doit aller en prison pour plusieurs années.

À mesure que des millions de joueurs souvent plus jeunes s’immergent dans les jeux derniers cris avec les Triple A et les autres blockbusters, un grand nombre de personnes revivent leur jeunesse grâce aux merveilles de l’émulation.

La plupart des anciens systèmes de jeux peuvent être émulés sur un ordinateur décent, ouvrant la possibilité de ressusciter des milliers de jeux. Bien que ce soit une excellente perspective, les bonnes nouvelles ne s’arrêtent pas là. Les jeux sont gratuits si cela ne vous dérange pas de les pirater.

Même si de nombreuses personnes le font eux-mêmes en téléchargeant des émulateurs et des ROM sur internet, de plus en plus de gens gagnent du temps en achetant des systèmes prêts à l’emploi en ligne. Certains d’entre eux sont extrêmement impressionnants, car ils sont installé dans des machines faisant la taille d’une armoire avec plusieurs milliers de jeux. Ils coutent également très chers atteignant des milliers de dollars dans certains cas.

La montée des ordinateurs compacts abordables a ouvert l’émulation et le jeu rétro à un tout nouveau public .

Lire la suite (en anglais)

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Font Resize
Contrast
Aller à la barre d’outils