Les Voicebots n'ont pas dépassé les chatbots. Microsoft, Amazon et autres ont fait | VentureBeat | AI


Il y a eu une forte ferveur sur voicebots dernièrement, d'autant plus que nous menons la semaine prochaine conférence MobileBeat 2017 sur AI, messagerie et personnalisation . AI a pris le devant de la scène, apparemment poussant les chatbots hors des feux de la rampe, même si nous avons tous commencé à les utiliser l'année dernière.

Il n'y a pas encore de clous dans le cercueil pour les robots Messenger (ou ceux de Kik ou d'autres), mais il y a un malentendu colossal dans l'industrie. La vérité est que les messages vocaux n'ont pas dépassé les chatbots en raison des caractéristiques de reconnaissance vocale et de la facilité d'utilisation – au moins, pas entièrement. Ce qui s'est réellement passé, c'est que Microsoft, Apple, Google et Amazon ont éclipsé les chatbots – et, par extension, ont attiré l'attention de Facebook Messenger et d'autres outils de messagerie textuelle.

Le problème fondamental est que nous voulons l'utilité, pas une tendance. À titre d'exemple: pendant un certain temps, j'ai utilisé un chat pour vérifier la météo. On l'appelait Poncho . Il a fonctionné dans une application sur mon téléphone – Facebook Messenger. Mais cette application fait également partie de l'écosystème Facebook. Plus important encore, c'est une application d'abord, puis un robot.

D'une certaine manière, le paradigme a changé. Les bots ont fait un pas en avant et remplacé les applications sur nos téléphones. Ils ont également ignoré le smartphone en utilisant un haut-parleur, comme Amazon Echo ou Google Home (et, bientôt, la radio dans votre voiture et d'autres appareils au travail).

Nous préférons l'accès direct à la météo, pas une application exécutant un robot. Nous avons réalisé qu'une IA devrait fournir un premier accès, pas une deuxième ou une troisième couche. Il est plus facile de …

Lire la suite (en anglais)

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Amélie Nadeau

Formation en communication et en journalisme à Montpellier. Je suis en Freelance pour plusieurs sites thématiques et agences de médias. Spécialisée dans l'actualité généraliste, je me suis spécialisée dans l'actualité médicale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Font Resize
Contrast