Le renoncement de six ans de Yelp contre Google


Yelp est devenu l'organisme nuisible le plus tenace de Google, et malgré les grâces publiques, le site Web des critiques provenant de la foule a peu pitié des années. D'un article de NYTimes: Depuis six ans, la société de Jeremy Stoppelman (directeur général de Yelp) a été bloquée dans une campagne sur trois continents pour inciter les autorités antitrust à punir le concurrent plus grand, plus riche et plus politiquement connecté de Google, Yelp. Il a témoigné devant le Congrès, a écrit des colonnes op-ed et a utilisé Twitter pour influencer le comportement de Google (paywalled) . Google n'était pas toujours un rival. À un moment donné, c'était un prétendant. Mais de cette union qui ne s'est jamais produite, est née une reniflard puissante, peut-être même une obsession. À un moment donné, Yelp a tenu un hackathon pour créer une sorte d'univers alternatif Google, mieux c'est pour expliquer les moyens de Google aux régulateurs. Et vous avez Luther Lowe. M. Lowe, vice-président des relations gouvernementales de Yelp, a dépensé 3 000 $ pour un éléphant en peluche, parce qu'il avait été tricoté par le chef antitrust de l'Europe. Contrairement à Google, dont le bureau est plein d'œuvres d'art et de nourriture gratuite, la présence de Washington à Washington est juste un espace de travail loué. Donc, M. Lowe garde l'éléphant au quartier général de San Francisco de Yelp, où il y a plus de place. "C'est une opération mince", a-t-il déclaré. Mais après des années d'essais et d'échecs, cette opération a finalement posé un bon coup de poing. Mardi dernier, l'Union européenne a infligé une amende à Google de 2,7 milliards de dollars – la plus grande amende antitrust de son histoire – pour injustement …

Lire la suite (en anglais)

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils