La cyberattaque du Parlement mène à l'arrêt du courrier électronique

                
                                                        
                            
        
        

Les pirates pirateront le Parlement.


                                                    Getty Images
                                                

"Désolé, aucun accès parlementaire au courrier électronique aujourd'hui – nous sommes sous la cyberattaque de Kim Jong Un, de Poutine ou un enfant dans le sous-sol de sa mère ou quelque chose comme ça …"

C'est le mot samedi du député britannique Henry Smith, dont le poste de Twitter sur une attaque de piratage visant le gouvernement britannique n'était pas une blague.

Un porte-parole de la Chambre des communes a déclaré que les fonctionnaires avaient «découvert des tentatives non autorisées d'accès aux comptes des utilisateurs des réseaux parlementaires» et que l'accès à distance par courrier électronique avait été temporairement restreint à titre préventif.

«Certains Membres Du Parlement et le personnel ne peuvent pas accéder à leurs comptes de courrier électronique en dehors de Westminster ", a déclaré le porte-parole.

Des fonctionnaires parlementaires travaillent avec le Centre national de cyber-sécurité pour enquêter sur l'attaque et bloquer le réseau informatique, a déclaré le porte-parole, ajoutant que «nous disposons de systèmes pour protéger les comptes des membres et du personnel et prenons Les étapes nécessaires pour protéger nos systèmes. "

                            
                
                                
                                            

                        

Pendant ce temps, le membre de la Chambre des Lords, Chris Rennard, a également pris à Twitter pour donner un heads-up : "Attaque de cyber-sécurité contre Westminster …

Lire la suite (en anglais)

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils