La baie des pirates reste résiliente, 11 ans après le raid

Il y a onze ans, The Pirate Bay a été attaqué par la police suédoise. Alors que les industries du divertissement espéraient que ce serait une grande victoire, ils ont involontairement aidé à développer l'un des sites Web les plus résilients sur Internet. Avec les principaux sites de torrents fermés à gauche et à droite, TPB reste sur le dessus.

Il y a une poignée de traditions que nous avons à TorrentFreak, et nous rappelons que le premier raid sur The Pirate Bay est l'un d'entre eux.

Non seulement c'était la première histoire majeure que nous avons abordée, mais elle a également eu un impact important sur la façon dont l'écosystème de piraterie a évolué au fil des ans et sur le rôle joué par la TPB depuis.

C'est aussi pertinent aujourd'hui qu'il y a dix ans. Suite à une année où KickassTorrents, Torrentz.eu et ExtraTorrent ont tous été fermés, The Pirate Bay reste en ligne.

Alors que le site a eu beaucoup de problèmes d'indisponibilité au cours des dernières années, beaucoup de gens risquent de ne pas se rendre compte que, sans quelques frappes essentielles dans les premières années du site, The Pirate Bay peut ne pas être là aujourd'hui.

C'est ce qui s'est passé.

The Raid

Le 31 mai 2006, moins de trois ans après la fondation de The Pirate Bay, 65 policiers suédois sont entrés dans un centre de données à Stockholm. Les policiers avaient l'ordre de fermer les serveurs de Pirate Bay, qui étaient déjà considérés comme une menace majeure pour l'industrie du divertissement.

À l'époque, la Pirate Bay n'était pas le géant aujourd'hui. Et ironiquement, le raid n'a fait que rendre le site plus grand, plus fort et plus résistant.

Alors que la police allait entrer dans le …

Lire la suite (en anglais)

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils