Google reçoit une amende de 2,42 milliards d'euros par la Commission européenne pour les infractions antitrust


            

Ce matin, Google est devenu un record de l'Union européenne; Malheureusement, ce n'est pas un bon dossier à retenir.

Au début d'une enquête pluriannuelle, la Commission européenne – l'organe exécutif de l'UE – a statué que Google a violé les lois antitrust de l'UE avec le service commercial de l'entreprise et sa promotion. En conséquence de cette décision, l'UE prélève une amende de € 2 424 495 000 (~ 2,73 milliards de dollars) contre Google, tout en obligeant la société à cesser ses activités anticoncurrentielles au cours des 90 prochains jours sous la menace d'autres amendes. Cette belle est, à son tour, la plus grande garantie antitrust jamais prélevée par l'UE, dépassant facilement l'amende 1,06 milliards d'Intel en 2009 .

L'UE a étudié Google depuis plusieurs années maintenant – et n'a même pas été le seul organisme à le faire au fil des ans – et selon la façon dont l'enquête a été menée, on s'attendait depuis un certain temps que l'Europe La Commission se prononcerait contre Google. Dans l'ensemble, le Conseil fonde la taille de l'amende sur le chiffre d'affaires de l'entreprise en cause – dans ce cas, le service de comparaison des achats de Google – où elle peut percevoir une amende jusqu'à concurrence de 30% du chiffre d'affaires pendant la période offensante. Donc, alors que l'amende de Google est assez importante, elle représente également un temps considérable – plus de 9 ans dans le cas de l'Allemagne et du Royaume-Uni.

Du point de vue antitrust, le noeud de l'argument de la Commission a été que Google a mis au point …

Lire la suite (en anglais)

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Font Resize
Contrast
Aller à la barre d’outils